background preloader

Santé par la nature

Facebook Twitter

Apportez des plantes au bureau pour être heureux au travail. La rentrée en septembre est toujours un moment difficile.

Apportez des plantes au bureau pour être heureux au travail

Blues d’après-vacances, stress de la rentrée, des échéances plus serrées… Bien que ce soit la même chose tous les ans, vous ne savez toujours pas comment vous en sortir. Quelles plantes pour le bureau ? Liste - Ooreka. Choisissez une orchidée si : Vous pouvez lui offrir le genre de lumière qui lui est indispensable : vive mais tamisée.

Quelles plantes pour le bureau ? Liste - Ooreka

Vous aimez l’élégance sereine et sophistiquée des orchidées. Vous voulez une plante dépolluante. Une orchidée au bureau, pourquoi pas ? Mais à condition de choisir une phalaenopsis qui est de loin l’orchidée la plus facile à cultiver, dès lors que vous ne l’arrosez pas trop et qu'elle bénéficie des conditions de lumière adéquates. Pour conserver votre orchidée en forme, évitez de faire pourrir ses racines : arrosez-la en moyenne 1 fois par semaine, pas plus, en laissant bien sécher le substrat entre deux arrosages. Les espaces verts, une richesse insoupçonnée pour les villes. URBANISME Une étude économique chiffre pour la première fois les impacts économiques et sociaux des parcs et jardins… Audrey Chauvet Publié le Mis à jour le Bons pour la santé, pour l’économie et pour l’environnement : les espaces verts pourraient s’imposer comme un atout majeur pour les villes et pour l’économie françaises.

Les espaces verts, une richesse insoupçonnée pour les villes

Pour la première fois, une étude commandée par l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep) chiffre les impacts positifs des parcs et jardins : ils pourraient réduire les coûts de santé, les risques liés aux inondations ou aux fortes chaleurs, et créer des emplois. « Les espaces verts ne sont pas valorisables en tant que tels, mais on peut chiffrer leurs externalités », explique l’économiste Nicolas Bouzou, qui a coordonné l’étude. 5 plantes contre l'arthrose et les douleurs rhumatismales. Nos amies les plantes - Propos sur l'Harmonie. Comment les plantes peuvent-elles nous influencer positivement ?

Nos amies les plantes - Propos sur l'Harmonie

La réponse peut se trouver dans nos racines communes, dans les énergies du Feng-Shui, dans le besoin vital que nous ressentons en leur présence. Plantes Dépolluantes - Dépollution de l´air intérieur par les plantes. Pour mettre du sel dans votre vie, jardinez ! L'être humain dans les pays industrialisés est souvent harassé par la pression intellectuelle, le cerveau saturé d'informations venant de toutes parts et à toute allure via Internet ou les smartphones.

Pour mettre du sel dans votre vie, jardinez !

Une étude récente montre qu'il tirerait grand bénéfice du jardinage. Cette activité le replace dans un cadre universel qui évolue bien plus lentement, au rythme des saisons. Des scientifiques américains de l'université du Texas se sont intéressés aux effets de cette activité de plein air, proche de la nature, sur les personnes de plus de 50 ans. Ils ont lancé une enquête auprès de jardiniers amateurs et ont comparé leur qualité de vie à ceux qui trouvent que «la terre est trop basse». Ou n'ont pas la chance d'avoir un lopin de terre à leur disposition. Bêche, binette et râteau Les résultats publiés le mois dernier sur le site Internet de la revue HortTechnology vont inciter sans aucun doute à manier davantage la bêche, la binette et le râteau. » Le bonheur est dans le jardin.

Des fruits et des légumes contre la déprime. Cela pourrait sembler trivial en ces temps où la «bonne bouffe» est reine des assiettes.

Des fruits et des légumes contre la déprime

Mais si l'on sait que consommer au moins 5 portions de fruits et légumes aide à lutter contre de nombreuses maladies, peu d'études scientifiques s'étaient intéressées aux relations entre alimentation, bien-être et santé mentale. Avec un résultat étonnant: pour une sensation de bien-être et une bonne santé mentale, ce n'est pas 5 mais plutôt 7 à 8 portions (une portion est de 80 grammes) de fruits et légumes quotidiennes qui seraient recommandées. L'étude britannique, menée par des chercheurs de l'université de Warwick, a porté sur près de 80.000 personnes choisies au hasard.

L'analyse de plusieurs études réalisées en Grande-Bretagne a nécessité l'emploi de méthodes mathématiques et statistiques pour traduire les réponses faites par les sondés à un questionnaire très détaillé sur leurs habitudes alimentaires, leur état de santé, leur sensation de bien-être ou de déprime, etc. Les aliments bons pour le moral. Un plein de tonus pour l'hiver. » Phytothérapie: les plantes en soins de support » Compléments alimentaires: les valeurs sûres C'était en juillet dernier. Accusés d'avoir été contrôlés positifs à des diurétiques, quatre champions de natation brésiliens se défendaient en affirmant avoir été victimes d'une contamination par des compléments alimentaires.

Un argument peu recevable mais révélateur. Autant de l'omniprésence de ces gélules que du mystère de leur composition. Près de la moitié des Français en consomment: 49 % des hommes et 51 % des femmes. Gare à l'automédication amateure excessive Ces capsules répondent à un besoin. » Vitamines, oligo-aliments, minéraux: tout savoir sur les nutriments Mais en parallèle de ces usages médicalement conseillés, il existe une «automédication» d'amateurs parfois excessive, souvent non ciblée. Le kava, le millepertuis, l'onagre, néfastes aux traitements anticancéreux Les exemples sont nombreux. Un dispositif de surveillance.