background preloader

Revenu Universel

Facebook Twitter

Franceinfo - "Je pense qu'avec les salaires qu'ils se... Revenu universel : Que pensent les Français du débat qui enflamme la gauche ? Benoît Hamon et Manuel Valls, lors du débat de l'entre-deux tours.

Revenu universel : Que pensent les Français du débat qui enflamme la gauche ?

(Crédit : Capture d'écran France TV) La Finlande teste le revenu de base pour ses citoyens sans emploi. Ce 1er janvier 2017, la Finlande est devenu le premier pays d’Europe à expérimenter le versement pour ses citoyens sans emploi d’un revenu de base.

La Finlande teste le revenu de base pour ses citoyens sans emploi

Une expérience menée auprès de 2000 personnes sélectionnées aléatoirement pour une période de deux ans. Le montant de ce revenu a été fixé à 560€ et viendra se déduire des éventuelles aides déjà touchées par les citoyens tirés au sort. Ce dispositif commencera à être versé dès ce mois de janvier 2017. Objectif ? Tester l’impact d’une telle mesure sur l’emploi et pour réduire la pauvreté. La démarche a commencé à être imaginée dès l’été 2016. Olli Kangas, membre de l’agence KELA qui est responsable des dispositifs sociaux au sein du gouvernement finlandais, explique que ce test a été lancé pour éviter l’effet contre-incitatif du système d’aides actuel. Pour faire face à cette situation, en cas de reprise d’un emploi, les 2000 bénéficiaires du dispositif pourront conserver le versement de cette nouvelle allocation.

La Finlande teste le revenu de base pour ses citoyens sans emploi. Revenu de base : La province de l’Ontario va verser 1 320 $ par mois à tous ses habitants. Revenu de base : Sondages et enquêtes web. Valls relance le débat sur le revenu de base. Dans une tribune publiée sur Facebook, le Premier ministre appelle à ouvrir "de nouvelles pistes" pour simplifier les minima sociaux.

Valls relance le débat sur le revenu de base

Parmi elles revient le "revenu universel". Après avoir annoncé lundi de nouvelles mesures sur le calcul du RSA en cas de changement de situation personnelle, Manuel Valls a publié mercredi une tribune sur son compte Facebook, appelant à "faire évoluer nos politiques de solidarité, en faisant preuve de bon sens". La Finlande a fixé les conditions de son expérimentation du revenu de base en 2017. 69 % des Finlandais sont favorables au revenu de base (Crédit : Moritz320/Pixabay) Fin 2015, le Premier ministre finlandais, Juha Sipilä, annonçait que son pays allait être le premier à proposer un revenu de base pour tous ses citoyens, quel que soit leur âge ou leur niveau de vie.

La Finlande a fixé les conditions de son expérimentation du revenu de base en 2017

Presque un an plus tard, le pays précise les contours de son projet. Avant d’appliquer ce programme à tous, la Finlande souhaite expérimenter l’allocation universelle sur un petit échantillon de population. Deux-mille demandeurs d'emploi joueront ainsi les cobayes à partir du 1er janvier 2017, sans possibilité d’abandonner, et pour une durée de deux ans. Chacun touchera 560 euros par mois, une somme qui viendra remplacer toutes les allocations sociales existantes, y compris les indemnités chômage.

La peur de l'oisiveté Il s'agit en effet de vérifier que cette allocation permet de vivre dignement, tout en étant suffisamment faible pour encourager la recherche active d’un emploi. Le revenu de base universel sera débattu cette semaine au Sénat - Politique. Le Sénat doit débattre mercredi d'un projet de résolution visant à demander au gouvernement la mise en place d'un revenu de base universel, que tous les Français toucheraient quelle que soient leurs ressources.

Le revenu de base universel sera débattu cette semaine au Sénat - Politique

Alors que l’effet de l’automatisation sur l’emploi est de plus en plus perçu comme une cause structurelle du chômage, actuel ou futur, la vieille idée d’instaurer un revenu universel de base que toucheraient tous les citoyens refait surface. Il pourrait en effet être financé en totalité ou en partie par les gains de productivité offerts par l’intelligence artificielle et la robotisation, permettant à l’Homme de tirer véritablement profit du progrès technologique.

La Finlande se prépare à verser 800 euros par mois à tous ses citoyens. La Finlande se prépare à verser 800 euros par mois à tous ses citoyens. (Crédit : TaxRebate.org.uk/FlickR)

La Finlande se prépare à verser 800 euros par mois à tous ses citoyens

Le 9 mars, le Sénat français débattra du revenu universel de base. (Crédit : Romain Vincens/Wikipedia Commons) [Repéré sur Numerama.com] Alors que l’effet de l’automatisation sur l’emploi est de plus en plus perçu comme une cause structurelle du chômage, actuel ou futur, la vieille idée d’instaurer un revenu universel de base que toucheraient tous les citoyens refait surface.

Le 9 mars, le Sénat français débattra du revenu universel de base

Il pourrait en effet être financé en totalité ou en partie par les gains de productivité offerts par l’intelligence artificielle et la robotisation, permettant à l’Homme de tirer véritablement profit du progrès technologique. Vers la création d'un revenu universel en France ? Évaluer le bien fondé d’un revenu universel qui permettrait à chacun de percevoir une somme minimale lui permettant de vivre décemment...

Vers la création d'un revenu universel en France ?

C’est l’une des 20 pistes proposées par le CNNum, le Conseil national du numérique, dans son rapport sur « l’emploi et le travail à l’heure du numérique », remis hier à la ministre du Travail. Focus sur cette mesure que l’on dit novatrice… Le revenu universel, une idée nouvelle ? Une idée nouvelle ? Pas si sûr que ça en réalité. Le revenu universel en France préconisé par le CNNum. Le revenu universel, vous connaissez ?

Le revenu universel en France préconisé par le CNNum

L’idée est d’allouer un revenu à toute une population sans exceptions ni conditions. Autrement dit, grâce au revenu universel (aussi appelé revenu de base), chacun aurait la garantie de toucher de quoi vivre chaque mois, qu’il ait déjà un travail ou non. Le concept peut surprendre mais il fait rapidement son chemin : on sait déjà que l’expérience sera tentée en Finlande et aux Pays-Bas et, depuis ce matin, on sait qu’elle le sera peut-être aussi chez nous, en France !

Ce matin, le Conseil national du numérique (CNNum) a remis un rapport destiné à alimenter les projets de loi de Myriam el Khomri (ministre du travail) et d’Emmanuel Macron, ministre de l’économie (photos ci-dessous). Selon des informations relayées par Europe 1, ce revenu pourrait tourner entre 600 et 800 euros par mois et par habitant ! Nul ne sait comment les autorités recevront cette proposition ni ce qu’elles en feront mais, pour le CNNum, l’idée est loin d’être une plaisanterie : Le revenu universel, la solution radicale face au chômage de masse? ÉCONOMIE - Quel est le point commun entre Delphine Batho, Christine Boutin, Dominique de Villepin et Frédéric Lefebvre?

Le revenu universel, la solution radicale face au chômage de masse?

Malgré leurs oppositions politiques, ils sont tous favorables à un revenu universel, aussi appelé revenu de base. C'est la solution qu'ils voient face à l'inévitable (notamment à cause de la robotisation) chômage de masse en ce jour d'annonce des chiffres de décembre 2015. Attention, on ne parle pas ici d'un classique Smic ou RSA, mais d'une allocation qui serait versée à tout individu sans aucune condition, à part celle d'exister. Travailleur ou chômeur, jeune ou moins jeune, riche ou pauvre, le revenu universel l'est, justement. Certes, l'idée peut sembler (très) utopique.

De la Finlande à la Silicon Valley Pourtant, elle revient au goût du jour ces dernières années. Les recherches google liées à ce sujet sont elles aussi éloquentes: Et la vague n'est pas que française, loin de là. Le revenu minimum universel : essentiel face aux évolutions du travail. On ne travaille plus aujourd’hui comme on le faisait avant, et la société doit trouver de nouveaux moyens de s’adapter aux évolutions du monde du travail ; c’est en substance ce qu’indique le rapport du Conseil National du Numérique, intitulé “Travail emploi numérique: les nouvelles trajectoires”, remis mercredi 6 janvier à la Ministre du Travail. Parmi les mesures préconisées, l’instauration d’un revenu minimum universel, qui permettrait à chacun de vivre décemment. Cette mesure pourrait sonner le glas du travail salarié, déjà mis à mal par la précarité, l’augmentation du travail indépendant ou la multiplication des employeurs.

Toutefois, cela ne signifie pas pour autant l’avènement de l’oisiveté généralisée. Le revenu universel de base est-il une mesure réaliste? Juha Sipilä le Premier ministre finlandais (de centre-droit) l’a annoncé il y a quelques jours lors de son discours de politique générale : il veut expérimenter dans son pays le revenu de base, le revenu universel.

Une allocation pour tous, qui remplacerait tous les aides par ailleurs, allocations chômage, aides au logements, pensions de retraite même. La Finlande imagine ainsi lutter contre la pauvreté et contre le chômage de masse. 1000 € par mois pour tous et pour chacun, sans contrepartie. Libre ensuite à tout le monde de compléter en travaillant. Le travail deviendrait alors un choix. La Finlande franchit le pas, d’une possible concrétisation de cette idée économique ancienne et qui bouscule les clivages politiques. La ville d’Utrecht va tenter l’expérience à une petite échelle en janvier 2016… Le revenu de base pour tous : l'idée fait son chemin. LE SCAN ÉCO - En Inde, au Canada, aux États-Unis, aux Pays-Bas ou en Finlande, des initiatives pour instaurer un «revenu de base inconditionnel» ont été ou vont être prises.

En France, le débat est désormais ouvert. En quoi consiste-t-il et comment le financer? Finlande, Pays-Bas, Suisse... Le revenu universel va-t-il conquérir l'Europe ? Image d'illustration (Crédit : TaxRebate.org.uk/FlickR) C'est officiel : la Finlande sera le premier pays européen à distribuer un revenu universel à l’ensemble de ses habitants. Une allocation mensuelle qui sera versée par les pouvoirs publics dès 2017 à tout résidant du pays, de manière inconditionnelle, quels que soient son âge et son revenu. La démarche d'Helsinki n’est pas une première. Après l'Europe, la Silicon Valley se penche sur le revenu universel. Image d'illustration (Crédit : HeatherPaque/Pixabay) "Nous aimerions financer une expérience sur le revenu de base.

Donner aux gens suffisamment d’argent pour vivre, sans condition aucune. " Cette déclaration ne vient pas d’un nouveau gouvernement européen, qui après la Finlande, les Pays-Bas, la Suisse et peut-être bientôt la France, serait en train d’étudier la question d’un revenu inconditionnel, mais de l’un des acteurs majeurs de la Silicon Valley, en Californie. Sam Altman est le CEO de Y Combinator, un incubateur de start-up que la revue économique américaine Fortune décrit comme "une frayère pour géants de la technologie émergente". Revenu de base : Sondages et enquêtes web.