background preloader

Partager plutôt que posséder

Facebook Twitter

La première monnaie complémentaire nationale est lancée : le Coopek. Le coopek est une nouvelle monnaie complémentaire, lancée lundi 3 octobre.

La première monnaie complémentaire nationale est lancée : le Coopek

(Crédit : thephilippena/Pixabay) [Repéré sur Reporterre.fr] Ce devait d’abord être une monnaie régionale, le mipys (pour Midi-Pyrénées). Loin devant Paris, voici les villes françaises championnes de l'économie du partage. Image d'illustration (Crédit : Pixabay / ItsMirkwoodGirl) Où habitent les consommateurs collaboratifs ?

Loin devant Paris, voici les villes françaises championnes de l'économie du partage

C'est la question sur laquelle Charles-Antoine Schwerer, économiste au cabinet Asterès, s'est penché dans une étude intitulée L'économie urbaine du partage. Un travail inédit basé sur les statistiques des principales plateformes d'échange entre particuliers dans les 30 premières villes de France. "La consommation collaborative fait désormais partie de notre quotidien.

Et pourtant nous avons très peu de données pour comprendre ce phénomène. Charles-Antoine Schwerer (Crédit : DR) Bordeaux, première ville collaborative de France. Achat groupé, entraide : une application pour recréer de la solidarité entre voisins. Mon Pti' Voisinage est une plateforme permettant l'entraide et l'achat groupé entre voisins.

Achat groupé, entraide : une application pour recréer de la solidarité entre voisins

(Crédit : Mon Pti' Voisinage) Chaque année, un foyer Français dépense en moyenne 8 700 euros pour se nourrir et plus de 1 700 euros pour se chauffer. Pour réduire ces dépenses, le réseau social mon Pti' Voisinage propose désormais d'effectuer ces achats entre voisins. Fruits et légumes, viandes, vins, granulés de bois ou encore fuel : autant de postes de dépense qui peuvent être réduites jusqu'à 40 % en achetant en grand volume. Mais le but n'est pas seulement de faire des économies : "En achetant groupé, les gens redeviennent acteur de leur consommation.

L'équipe de Mon Pti' voisinage dans ses locaux de Dinan. Sortir des réseaux virtuels. 2025 : la « vie share » a vaincu la « vie chère » (fin) 11 H 30 pile, à l’issue d’une brève introduction du responsable des lieux, Gabriel prend la parole.

2025 : la « vie share » a vaincu la « vie chère » (fin)

À sa façon, romantique. « Les années agitées que nous venons de vivre nous ont appris à faire plus avec moins. Et à passer donc d’un consumérisme toxique à une économie de la contribution, où chaque individu peut donner du savoir, de l’expertise et retrouver une place dans le collectif. [...] Voilà pourquoi nous appelons à la généralisation en France des fab labs, tels que celui qui nous accueille aujourd’hui, tout à la fois ateliers de bricolage, centres de formation, clubs de sciences, lieux de prototypage. Les règles dont notre société pourrait s’inspirer y sont simples: contribuer aux projets des autres, documenter par écrit et en ligne les étapes de son travail et partager ses connaissances. [...]

Voilà pourquoi l’accès à l’Internet sans fil à haut débit, outil indispensable, doit être inscrit comme un droit de l’homme imprescriptible. Jeremy Rifkin : "La nouvelle mondialisation, c'est partager plutôt que posséder" Propos recueillis par François Lenglet Mis à jour le , publié le Ils partagent tout, produisent leur propre énergie à partir de ressources renouvelables, rejettent la mondialisation et les cadres du capitalisme.

Jeremy Rifkin : "La nouvelle mondialisation, c'est partager plutôt que posséder"

La jeune génération est en train de mettre en place un système économique nouveau basé sur les biens communs et les nouvelles technologies de communication. Pour Jeremy Rifkin, économiste et sociologue américain, nous assistons à une véritable révolution. François Lenglet, éditorialiste à France Télévisions, a rencontré l'auteur de La Nouvelle Société du coût marginal zéro, à l'occasion de son émission "L'Angle éco", diffusée lundi 27 octobre, sur France 2, à 23h05. François Lenglet : Nous assistons en ce moment à une sorte de mouvement de reflux de la mondialisation, avec le retour des frontières, qu'elles soient politiques ou économiques. Jeremy Rifkin : La jeune génération est très critique à l’égard de la mondialisation. Ces jeunes gens estiment que le monde est bloqué.

Inégalités

Economie Circulaire. Gouvernance. Monde de la Terre commune. Mouvements collectifs de collaboration et partage. Open initiatives - European Citizens' Initiative. La libéralité des Anciens et la pingrerie des Modernes. Un Français sur deux a basculé dans l'économie collaborative. Source : montrealgazette.com L’engouement des Français pour les échanges de services entre particuliers ne se dément pas : la moitié d'entre nous a participé au moins une fois à un service d’entraide entre particuliers, selon un sondage Harris Interactive réalisé du 15 au 22 octobre 2014 auprès d’un échantillon de 1 000 Français de plus 15 ans.

Un Français sur deux a basculé dans l'économie collaborative

L'étude précise que 36 % des sondés a déjà fait appel aux services d’autres particuliers, à titre onéreux ou non, et que 29 % ont déjà proposé les leurs. Parmi les activités concernées : les services à la personne (babysitting, soins esthétiques, garde d'animaux), la location et la revente de biens entre particuliers ou encore les usages partagés comme le covoiturage.

Cet engouement s’explique notamment par « une pénurie d’offre » dans l'économie traditionnelle et par « des prix compétitifs pour les réseaux d’entraide ». L’économie collaborative serait-elle en passe de supplanter les circuits marchands classiques ? ET SI... le partage, la modification, la distribution, étaient possibles... HD.