background preloader

Mouvements collectifs de collaboration et partage

Facebook Twitter

Les auto-constructeurs d’éoliennes préparent l’après-apocalypse. L'« open science » défie la revue Science. CC Martin Clavey Plusieurs bibliothèques françaises ont annoncé ces derniers mois avoir suspendu leur abonnement à certaines revues scientifiques pourtant incontournables.

L'« open science » défie la revue Science

Le 13 janvier, l’université Pierre et Marie Curie enclenche le mouvement en annonçant son désabonnement à la revue Science. Peu après, Paris-V se sépare de la revue Nature. À Paris-VII, c’est le New England Journal of Medicine qui est écarté. Chez Favi, les salariés sont maîtres de la fonderie depuis 30 ans. Jean-François Zobrist est un précurseur.

Chez Favi, les salariés sont maîtres de la fonderie depuis 30 ans

Il y a 30 ans, il a pris la décision d’éliminer les échelons hiérarchiques de sa fonderie, Favi, basée en Picardie. Mutinerie : « dans 10 ans, faire du coworking sera devenu banal » L’âge de pierre du coworking remonte à seulement dix ans.

Mutinerie : « dans 10 ans, faire du coworking sera devenu banal »

Nous sommes en 2005, à San-Francisco, lorsque éclosent les premiers « tiers lieux ». Pour la première fois, des travailleurs indépendants du numérique font bureau commun au sein d’open-spaces. Fiches pratiques. “Les réseaux sociaux étaient ma drogue dure” Cyrille de Lasteyrie.

Entendons-nous bien, je ne parle pas de l’Internet pratique, celui qui permet de s’informer, de se cultiver rapidement, de réserver un billet de train, d’agir à distance sur ses comptes ou d’acheter ses cadeaux de Noël.

“Les réseaux sociaux étaient ma drogue dure” Cyrille de Lasteyrie

Cet Internet-là est aussi salutaire et révolutionnaire que l’invention de l’imprimerie ou de l’eau courante. Non, je parle de l’Internet social, ce monstre difforme et suceur de temps. Ce terrain vague de l’ennui. J’ai 42 ans. Je suis marié. Mais non, malgré ce tableau, je pense passer plus de six heures par jour sur le Net. Depuis l’avènement des outils de publication facile (blogs, Facebook, etc), les adeptes des médias sociaux partagent tout. Moi, moi, moi Pendant ce temps-là, ma fille réalise un coloriage ; je crois qu’elle m’a parlé. Une pétition anti-ACTA. Ils sont près de deux millions et demi à vouloir tourner le dos à ACTA.

Une pétition anti-ACTA

Près de deux millions et demi, c’est le nombre de signatures collectées par l’organisation Avaaz. Elle a remis la pétition au Parlement européen qui se donne quelques semaines pour décider de la suite. Les pétitionnaires demandent aux eurodéputés de ne pas ratifier l’accord anti-contrefaçon. Les explications de Jérémie Zimmermann, co-fondateur de la Quadrature du Net : “ ACTA pousse les acteurs privés comme les fournisseurs d’accès internet, les fournisseurs de service, les moteurs de recherche, les plateformes de vidéo etc à faire la police eux-même sur leurs réseaux, à prendre des sanctions contre leurs utilisateurs, en sachant que de telles sanctions auront inévitablement un impact sur les libertés fondamentales.

ACTA - il est temps de gagner! Tous ces délits jugés moins graves que le partage de la culture. Mardi, nous vous racontions l'histoire d'un adolescent suédois de 15 ans, dénoncé par sa directrice d'école convoqué au tribunal pour avoir partagé 24 films sur BitTorrent.

Tous ces délits jugés moins graves que le partage de la culture

Nous concluions notre article par cette interrogation et cette réflexion : A quel moment de l'histoire le rapport de nos sociétés à la culture a-t-il dérapé au point qu'aujourd'hui, un jeune de 15 ans puisse se retrouver jugé par un tribunal pour avoir téléchargé et partagé une vingtaine de films ?

Nous le disions récemment à propos du premier ministre britannique David Cameron, qui expliquait les émeutes par un "effondrement moral" de la société : il ne peut y avoir d'échelle morale respectable et donc respectée dans une société qui fait de l'échange d'œuvres culturelles un délit pénal aussi grave que le vol ou l'agression physique.Il est temps de remettre sur la table la hiérarchie des crimes et des délits, pour redonner de la légitimité aux pouvoirs policiers et judiciaires.

Le fondateur de Megaupload : "Je ne suis pas un criminel" High-Tech : Comprendre comment fonctionnait Megaupload. High-Tech : «Le système Megaupload alimente des petites mafias» INTERVIEW - Les ayants droit ne sont pas les seuls à se réjouir de la fin de Megaupload.

High-Tech : «Le système Megaupload alimente des petites mafias»

Le site jouit en effet d'une mauvaise réputation chez une partie des anti-Hadopi. ACTA, la preuve que l'enfer reste pavé de bonnes intentions… par Stéphane Van Gelder - Chronique e-Business. ACTA, l’Anti-Counterfeiting Trade Agreement, ou Accord commercial anti-contrefaçon, est signé le 26 janvier par l’Union européenne.

ACTA, la preuve que l'enfer reste pavé de bonnes intentions… par Stéphane Van Gelder - Chronique e-Business

Une signature contestée, précédée et suivie de nombreuses manifestations et oppositions. Pourquoi ? Tokyo, 26 janvier 2012, l’Union européenne ratifie le texte final du traité international de lutte contre le piratage, ACTA. L’Union européenne ? Le parti pirate hisse le drapeau - Toulouse. Créé en 2006, le parti pirate espère présenter dans l'hexagone de nombreux candidats aux élections législatives en juin 2012.

Le parti pirate hisse le drapeau - Toulouse

Une section des pirates a fait escale en juillet dernier en Midi-Pyrénées. Avec une dizaine de membres dans la région, le parti veut décliner son programme au niveau local. Composé essentiellement d'adhérents sensibles aux nouvelles technologies et à l'univers informatique, le parti, pour l'instant une association, défend un accès libre à internet et aux logiciels, la transparence politique, une légalisation organisée du téléchargement et prône une meilleure défense des libertés numériques et des droits d'auteurs. Pas de sensibilité politique à droite ou à gauche, les pirates souhaitent devenir un groupe de pression sur ces questions vis-à-vis des gouvernements. « En se présentant aux législatives, on espère faire monter le débat et être reconnus comme un parti en tant que tel. High-Tech : Une religion prônant la copie sur le Net reconnue en Suède. Après deux tentatives infructueuses, l'Église du «Kopimisme» a été reconnue par l'État suédois, indique la presse locale.

High-Tech : Une religion prônant la copie sur le Net reconnue en Suède

Ce mouvement religieux prône les vertus du partage et de la copie. Les adeptes du téléchargement sur Internet ont maintenant leur religion. Du son partout, des milliers de créateurs : merci Napster - Eskoutchamé ! Médiathèque de la Cité de la musique, Paris. La légion des anonymes - Anonymous, le croquemitaine du net ? - tech et internet : l'info technologie et Web. "The Mozilla Story"