background preloader

L'épuisement des professeurs

Facebook Twitter

De plus en plus de profs démissionnent: « L'école publique vit son dernier souffle » En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

De plus en plus de profs démissionnent: « L'école publique vit son dernier souffle »

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Podcasts Emissions bien ensoleillé Vent : 5km/h - UV : 1 Clôture veille : 4899.40. Depuis 2012, les enseignants démissionnent de plus en plus. 60 000 postes créés dans l’Éducation Nationale en cinq ans.

Depuis 2012, les enseignants démissionnent de plus en plus

Mais des démissions aussi : elles triplent chez les enseignants en quatre ans, selon un rapport parlementaire. Dans un rapport parlementaire de la fin du mois de novembre 2016, on apprend que le nombre de démissions des enseignants est en hausse depuis 2012, alors que parallèlement le recrutement bondit. "Une progression inquiétante" selon les parlementaires Ainsi, selon les chiffres de l’Éducation Nationale, lors de l’année scolaire 2012-2013, 6 000 enseignants du premier degré sont recrutés. Cette même année, 65 stagiaires démissionnent, soit un taux de 1,08%. Les deux années suivantes, le recrutement d’enseignants bondit : 8 000 pour le premier degré en 2013-2014, 16 000 en 2014-2015. Anne Roumanoff défend les professeurs : une chronique drôle et cinglante. Laurence Bergugnat : « les métiers de lenseignement sont particulièrement exposés au stress » Après sa thèse sur le stress des enseignants à l’école élémentaire, Laurence Bergugnat est devenue en 2004 maître de conférences à l’IUFM d’Aquitaine.

Laurence Bergugnat : « les métiers de lenseignement sont particulièrement exposés au stress »

Elle poursuit ses recherches sur le stress et le burnout des enseignants à l’ESPE Aquitaine-Université de Bordeaux. Comment définir les risques psychosociaux ? Selon l’Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail, ce sont des contraintes psychologiques, mentales, sociales et organisationnelles au travail, susceptibles d’induire des effets néfastes sur la santé. Les risques psychosociaux peuvent entraîner des pathologies professionnelles : dépressions, maladies psychosomatiques, problèmes de sommeil, mais aussi générer des troubles musculo-squelettiques, des maladies cardio-vasculaires, voire des accidents du travail.

v20 n01 172. Prévention et intervention contre la violence envers le personnel de l’éducation. La Centrale des enseignants du Québec (CSQ) à produit une nouvelle version de son guide pratique de prévention et d’intervention de la violence à l’intention de ses membres.

Prévention et intervention contre la violence envers le personnel de l’éducation

"Il faudrait une véritable formation vocale des enseignants" Le 15 avril, c'est la Journée Mondiale de la Voix.

"Il faudrait une véritable formation vocale des enseignants"

Comment la préserver quand on est enseignant ? Entretien avec le Dr Benoît Amy de la Bretèque, phoniatre dans les hôpitaux publics de Montpellier et de Marseille. Violence scolaire : les personnels, premières victimes des élèves. L’enseignement : une profession à haut risque de stress ? L’épuisement professionnel des enseignants, même s’il peine encore à se faire prendre au sérieux, est une réalité qui sait désormais se faire entendre.

L’enseignement : une profession à haut risque de stress ?

De plus en plus d’enseignants osent s’ouvrir, rompre le silence pour parler de leurs problèmes, de la pénibilité de ce métier que le reste de la société semble bien souvent négliger. Car, si des études ont montré que le stress n’épargne aucun secteur d’activité, l’enseignement reste le métier où le taux d’employés stressés surprend encore souvent.

« Un enseignant a un salaire de 37% inférieur à celui d’un cadre du privé » La FSU a tenu hier sa confé­rence de presse de ren­trée sur l'éducation.

« Un enseignant a un salaire de 37% inférieur à celui d’un cadre du privé »

Salaires, second degré, voie pro...quelles sont les urgences à gérer ? Enseignant © Estudi M6 — Fotolia.com Lors de sa confé­rence de presse de ren­trée dédiée aux ques­tions éduca­tives hier, jeudi 4 sep­tembre, la FSU a mis entre autres l'accent sur trois points. Education nationale : deux fois plus de menaces et d’insultes que dans les autres professions (étude) Plus d'une per­sonne sur dix tra­vaillant à l'Education natio­nale (ensei­gnants, conseillers et assis­tants d'éducation, chefs d'établissement) déclare avoir fait l'objet de menaces et d'insultes, soit près de deux fois plus que dans l'ensemble des autres pro­fes­sions, selon une étude de l'Insee publiée jeudi.

Education nationale : deux fois plus de menaces et d’insultes que dans les autres professions (étude)

Les vio­lences phy­siques contre les per­son­nels de l'Education natio­nale sont "rela­ti­ve­ment rares": 0,6% déclarent en moyenne, chaque année, en avoir été vic­time dans l'exercice de leur fonc­tion, un taux à peine dif­fé­rent (0,5%) que celui de l'ensemble des per­sonnes occu­pant un emploi, révèle l'enquête Cadre de vie et sécu­rité (CVS) menée entre 2007 et 2013, publiée dans Insee Première de juillet 2014. Dans les col­lèges et lycées, ce sont géné­ra­le­ment les élèves qui sont à l'origine des menaces et des insultes. Dans les écoles, les ensei­gnants sont le plus sou­vent la cible des adultes, prin­ci­pa­le­ment les parents. Etude TALIS : seuls 5% des enseignants français estiment que leur métier est valorisé. Eric Charbonnier, ana­lyste pour l'OCDE, a pré­senté hier les résul­tats de l'étude inter­na­tio­nale TALIS menée auprès de quelque 100.000 ensei­gnants du secondaire.

Etude TALIS : seuls 5% des enseignants français estiment que leur métier est valorisé

A peine 4,9% des ensei­gnants fran­çais en col­lège ont "l'impression que la pro­fes­sion d'enseignant est valo­ri­sée dans la société", contre 30,9% en moyenne dans les 34 pays de l'OCDE, selon les résul­tats de l'étude TALIS 2013 à laquelle la France par­ti­ci­pait pour la pre­mière fois. "C'est une sta­tis­tique très inquié­tante ! Quand on parle de valo­ri­ser le métier d'enseignant et d'attirer les jeunes, il y a une vraie réflexion à mener", a sou­li­gné Eric Charbonnier, ana­lyste pour l'OCDE, lors de la pré­sen­ta­tion des résul­tats ce mardi.

Toujours d'après cette étude, menée auprès de plus de 100.000 ensei­gnants et chefs d'établissement du pre­mier cycle du secon­daire dans 34 pays, 6 pro­fes­seurs fran­çais sur 10 (58,4%) estiment que les avan­tages du métier ne com­pensent pas ses incon­vé­nients. Stressés, nos enseignants? Oui! L’association a enquêté sur les sources de stress possibles de la profession enseignante auprès de 8 000 répondants.

Stressés, nos enseignants? Oui!

Ici au Québec, la FCE représente les membres de l’Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (QPAT-APEQ). Les enseignants ont été principalement interrogés sur le stress engendré par le comportement général des élèves, la charge de travail hors-classe ainsi que l’atteinte de l’équilibre travail-vie. Dans la classe, le taux d’absentéisme, les interruptions constantes des élèves et les problèmes personnels de ceux-ci seraient des créateurs majeurs de stress parmi le corps enseignant. Plusieurs facteurs “hors-classe” ont par ailleurs été pointés par les répondants au sondage. 68% des enseignants du secondaire ont déjà pensé à changer de métier (presse) Plus des deux tiers (68%) des ensei­gnants du secon­daire ont déjà songé à chan­ger de métier au cours de leur car­rière, selon un son­dage Ifop réa­lisé pour SOS Education et publié jeudi par Le Figaro. Selon cette étude, l'effondrement de l'autorité et la vio­lence expliquent en grande par­tie la crise de la voca­tion.

Le réseau national des professeurs particuliers indépendants - Professeurs particuliers indépendants de France. Aidoprofs. La prévention des risques professionnels des enseignants. 2012, une rentrée particulière. Pourquoi les jeunes profs fuient-ils l’école? Deux profs réclament le droit à l'amour.

Enseignants en galère de mutation... Mutations enseignantes : « la détresse psychologique est alarmante » Le col­lec­tif des « Mutez-Nous », com­posé de pro­fes­seurs des écoles en attente de muta­tion depuis plu­sieurs années, dénonce un taux d'insatisfaction « catas­tro­phique » en 2013. Explications avec Sophie Theobald, membre du col­lec­tif et pro­fes­seur des écoles dans la Meuse. Mutez-nous ! © NUBE Que reprochez-vous au sys­tème de muta­tion des ensei­gnants du 1er degré ? Le pro­blème n'est pas nou­veau mais depuis 2008, le taux de demandes de muta­tion satis­faites est en chute libre : il n'est que de 23% en 2013. Combien de pro­fes­seurs des écoles « souffrent » d'être dans l'expectative ? Jeunes profs: le désamour du métier. Le Ministre a raison: il n'y a pas de crise du recrutement d'enseignants. C'est simplement une crise de l'envie d'enseigner...une fois qu'ils découvrent la réalité du terrain.

Enseigner - Fiche d'un ouvrage - Les Éditions Infolio. E_2_Sentinelles_JD.pdf (Objet application/pdf) L’épuisement professionnel gagne-t-il du terrain à l’école ? Personne n’ignore plus le malaise des personnels de l’éducation nationale. On sait aujourd’hui, plus précisément, dans quelles proportions le stress les touche : 24 % des agents de l’éducation nationale sont « en état de tension au travail », et 14 % « en épuisement professionnel », selon l’enquête divulguée lundi 30 janvier par le Carrefour santé social - qui réunit la mutuelle MGEN, les fédérations FSU, UNSA-Education et Sgen-CFDT, ainsi que les syndicats d’enseignants Snes-FSU, Snuipp-FSU, et SE-UNSA.


  1. magickara Jan 6 2013
    Ajout fait. L'analyse de ce document est effectivement une bonne vue d'ensemble, qui explore beaucoup de causes et facteurs différents, avec justesse. Merci robertrene. ;)