background preloader

Climat

Facebook Twitter

Le Sahara sous la neige ? Des images rarissimes et fascinantes ! À elle seule, la météo est capable de métamorphoser les paysages.

Le Sahara sous la neige ? Des images rarissimes et fascinantes !

La semaine passée, c’était la dune du Pilat et, aujourd’hui, ce sont les dunes du Sahara : elles sont couvertes de neige ! Un blanc-manteau rarissime qui révèle une beauté irréelle et fascinante. Depuis quelques jours, l’Algérie fait face à des chutes de neige aussi importantes qu’inhabituelles. Résultat : des routes coupées, des écoles fermées… et des dromadaires les pieds dans la neige ! Autant de poudreuse en si peu de jours, voilà qui n’est pas sans poser quelques soucis de confort et de logistique dans un pays d’avantage habitué au soleil qu’à la neige. Certains y verront peut-être la main du dérèglement climatique, et on les comprend. . « Ce n’est pas un évènement qui fait le climat. Autrement dit, il s’agirait ni plus ni moins d’une exception comme la météo nous en réserve parfois… Surprenant, beau et captivant…

How climate change is transforming the Arctic's underwater soundscape. A male ribbon seal at the Bering Land Bridge National Preserve in Alaska (Photo: Josh London/NOAA) Oceanographer Kate Stafford uses underwater microphones (called hydrophones) to record the daily sounds of the chilly, chilly waters off the coast of Alaska.

How climate change is transforming the Arctic's underwater soundscape

For years, she and her team at the University of Washington have been studying the sounds of the Arctic Sea in hopes to better understand the lives of the animals that call this place home. But Stafford’s recordings reveal more than just the noise of underwater life, she says at TEDxCERN: “What we are hearing on our hydrophones are the very real sounds of climate change.”

What are these sounds? One is wind. Another is new-to-the-Arctic species. A bowhead whale photographed by Kate Stafford. Planète-Attitude - Le 1er réseau social nature et environnement francophone. Vertigo, la revue en sciences de l’environnement. Réchauffement climatique : du constat à l'action ? Dérèglement climatique et Révolution énergétique - L'actualité de Greenpeace France. Transition énergétique en Europe : agir sans relâche !

Dérèglement climatique et Révolution énergétique - L'actualité de Greenpeace France

L’Europe doit rejeter les énergies du passé : le charbon et le nucléaire. Les états membres ont le pouvoir et le devoir de lancer la dynamique de la transition énergétique en Europe. Et tout particulièrement les autorités allemandes et françaises qui se targuent de collaborer et de vouloir accélérer la transition énergétique ! Lire l'article et les commentaires Nucléaire européen : il est temps d’arrêter Ce 18 mars, 60 militants, venus de toute l’Europe mais aussi de Turquie, ou d’Australie, ont occupé le dôme et le toit de la piscine du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fessenheim en France. Voir le billet avec le récit en direct de cette journée : Action : ne mettez pas l’Europe en danger ! Posted from . Lire l'article et les commentaires Action : ne mettez pas l’Europe en danger !

Rejoignez-les, soutenez-les et suivez l’action en direct ci-dessous ou en cliquant ici Lire l'article et les commentaires Et nous avons décidé d’agir. Sciences : L'humanité va-t-elle manquer d'eau ?#infographie#infographie#infographie#infographie#infographie. Interdira-t-on les prévisions climatiques. Climat, s’ouvrir à l’évidence. Climat : les Français "peu préoccupés" mais "prêts à agir" (Crédit : Flickr /Damián Bakarcic) Le réchauffement climatique n'empêche pas les Français de dormir.

Climat : les Français "peu préoccupés" mais "prêts à agir"

C'est ce que révèle un sondage BVA réalisé entre le 26 février et le 5 mars sur un panel de 1 056 personnes. Selon l'étude, la première préoccupation des Français reste le chômage (60 %), suivi de près par le terrorisme (41 %) et par le pouvoir d’achat (36 %). Ils seraient seulement 13 % à considérer le réchauffement climatique comme "prioritaire". D’après Régis Olagne, responsable du pôle développement durable de BVA, "nos concitoyens se sentent surtout concernés par les enjeux à court terme". Extrait de l'étude réalisée par BVA (Crédits : BVA) Car s’ils semblent de prime abord pessimistes, près de deux Français sur trois (62 %) se disent tout de même prêts à agir.