background preloader

Charlie and co

Facebook Twitter

Seconde Guerre mondiale : des imams ont volé au secours des juifs. Suède. Un enfant de 9 ans, musulman, brutalisé par des agents de sécurité. Un quotidien de Malmö, ''Sydsvenskan'' a publié une vidéo où deux agents de sécurité frappent au sol un enfant de neuf ans, d’origine marocaine.

Suède. Un enfant de 9 ans, musulman, brutalisé par des agents de sécurité

La vidéo fait froid dans le dos. On y voit deux agents de sécurité brutaliser au sol un enfant de neuf ans, d’origine marocaine, comme si il s’agissait d’un adulte. Son crime ? Voyager sans ticket. Sur les images tournées à la gare de Malmö, un agent de sécurité le retient au sol en s’asseyant sur ses mains tout en lui tenant la bouche. . « Le bruit sourd de son crâne contre le sol » « Le garçon ne semblait pas faire quelque chose de répréhensible, mais le garde l’a traité comme s’il s’agissait d’un homme de 90kg : il est assis sur lui, a frappé sa tête contre le sol » raconte un témoin de la scène au journal qui assure que la vidéo ne reflète pas la violence de l’interpellation, « on ne peut pas ressentir ce que font les cris du garçon implorant à l’aide, sa prière et le bruit sourd de son crâne contre le sol en pierre ».

Jonathan Ardines. Le harcèlement scolaire illustré par « deux petits basanés » chez Télé Loisirs. Lancement d'un jeûne interreligieux contre la violence - Spiritualité. Dialogues inter-religieux : vers un esprit d’Unité. Les violences de Janvier dernier à Paris semblent avoir accru les tensions entre les trois grandes religions monothéïstes.

Dialogues inter-religieux : vers un esprit d’Unité

Pourtant, de nombreuses personnes de toutes confessions se lèvent dans le monde afin de valoriser un message de paix et d’amour. Lumière sur ces initiatives peu médiatisées ! © amanaimages Une image forte qui pourrait surprendre : Mohammed Chirani, musulman, aux côtés de Patrice Gourrier, prêtre catholique, lançant ensemble un appel au jeûne, à la prière, et au partage, contre la division et la violence.

Leur message a instantanément reçu le soutien du rabbin Avraham Weill et du moine bouddhiste Matthieu Ricard, qui l’a décrit comme une « déclaration en faveur d’un altruisme durable ». Une mobilisation des dirigeants religieux En novembre 2014, le pape François réunissait à Saint-Pierre de Rome quinze représentants des grandes religions afin d’œuvrer contre l’esclavage moderne. Dans cette nouvelle ère, des zones de conflit s’adoucissent.

De l’utopie à la réalité. Parole et MP3 de la chanson LE SIMPLET, écrite par Alain Beaussant en 98, et enregistrée à la suite des assassinats des dessinateurs de Charlie Hebdo. Charlie Hebdo : des collégiens jugés pour « apologie du terrorisme » L'hommage des dessinateurs à «Charlie» Charlie Hebdo était, est, un journal de dessinateurs.

L'hommage des dessinateurs à «Charlie»

C’est en dessins que de très nombreux dessinateurs, connus ou moins connus, français et étrangers, rendent hommage aux membres de la rédaction assassinés mercredi. Comme le dit Xavier Gorce, l'illustrateur des Indégivrables du Monde, «amis dessinateurs, après les mouchoirs, il va falloir sortir le stylo-bazooka !» Le Français Gwen Keraval Le Cubain Arès Dessin d'Arès (Cuba) pour Cartooning for Peace #JeSuisCharlie pic.twitter.com/Cnq4uYZgsN — ツBG (@j_bg) 8 Janvier 2015 Le Français Fred Sochard Le néerlandais Hajo de Reijger Le Québécois Garnotte Chaunu Ce dessin terrible de Chaunu, qui rappelle toutes les luttes contre tous les systèmes totalitaires #19h30 pic.twitter.com/6QRUbdFEQo — Darius Rochebin (@DariusRochebin) 8 Janvier 2015 La Française Sylvie Serprix La Française Catel Muller Xavier Gorce Bravo @XavierGorce @lemondefr pic.twitter.com/6kmN6FJs0F — LozeRER (@LozeRER) 8 Janvier 2015. Dessinateurs du monde entier, tous « Charlie »

S’ils pensaient réduire au silence les dessinateurs de presse du monde entier, les auteurs de la tuerie perpétrée mercredi 7 janvier au siège du journal satirique Charlie Hebdo, qui a fait douze morts, parmi lesquels Cabu, Georges Wolinski, Charb, Tignous et Honoré, se sont trompés dans les grandes largeurs.

Dessinateurs du monde entier, tous « Charlie »

Un flot continu de dessins, de caricatures et d’hommages graphiques n’en finit pas, depuis, d’alimenter les journaux et les sites Internet d’information aux quatre coins du monde. De très nombreux quotidiens ont d’ailleurs décidé de confier leur « une » à des dessinateurs, comme s’il fallait démontrer, à chaud, que ce genre fondateur de l’histoire de la presse qu’est l’illustration au sens large était capable de se relever immédiatement de la tragédie qui la touche aujourd’hui en plein cœur. Sollicités par Le Monde, certains auteurs – proches ou non des victimes – ont parfois mis du temps à réagir tant l’émotion était grande. Un enfant de 8 ans entendu pour apologie du terrorisme - L'Obs. "Je ne suis pas Charlie, je suis avec les terroristes.

Un enfant de 8 ans entendu pour apologie du terrorisme - L'Obs

" C'est ce qu'aurait lâché un enfant de 8 ans le 8 janvier dernier dans sa classe de CE2, au lendemain de l'attaque sanglante de "Charlie Hebdo". Conséquence, l'élève a été entendu ce mercredi 28 janvier après-midi dans le cadre d'une audition libre au commissariat de Nice (Alpes-Maritimes) pour "apologie d'acte de terrorisme", révèle "Le Parisien".

Sans voile, Michelle Obama décoiffe l'Arabie saoudite. En 1953, Nasser considérait le port du voile comme ridicule.