background preloader

Bienfaits de la méditation

Facebook Twitter

La méditation pleine conscience pour lutter contre la dépression - Association SabrinaTCA92. BIEN-ÊTRE – La méditation n’a pas toujours bonne presse.

La méditation pleine conscience pour lutter contre la dépression - Association SabrinaTCA92

Cette pratique assimilée au bouddhisme, convoque souvent une image, toujours la même: celle du méditant assis en tailleur, le dos droit, les yeux fermés. On s’imagine qu’il doit « faire le vide » avant de dire « Ôm »… Encore des clichés. Loin d’être la pratique new age réservée aux babas cool dont elle a pu avoir l’image, la méditation s’est peu à peu imposée comme un outil au sein du milieu médical. Et c’est particulièrement vrai pour la méditation « en pleine conscience ». S’il s’agit bien à l’origine d’une technique inspirée du bouddhisme, celle-ci a très largement été laïcisée par des psychologues américains à partir des années 1970 et 1980.

La méditation en pleine conscience contre la dépression: reportage à Sainte Anne. BIEN-ÊTRE - La méditation n'a pas toujours bonne presse.

La méditation en pleine conscience contre la dépression: reportage à Sainte Anne

Cette pratique assimilée au bouddhisme, convoque souvent une image, toujours la même: celle du méditant assis en tailleur, le dos droit, les yeux fermés. On s'imagine qu'il doit "faire le vide" avant de dire "Ôm"... Méditation & Leadership 1 - Thierry Marx. Blog de la Consultante Enervante : Les neurosciences au service des entreprises humanistes: La méditation : un remède pour le corps et l’esprit. Sans rapport avec l’engouement et la mode actuels (qui ne surviennent néanmoins pas par hasard) les neurosciences s’intéressent depuis une trentaine d’années aux effets, aujourd’hui démontrés, de la méditation sur le corps et le cerveau.

Blog de la Consultante Enervante : Les neurosciences au service des entreprises humanistes: La méditation : un remède pour le corps et l’esprit

La pratique méditative est un des centres d’intérêt (et de préconisations) de Profil-Leader, sur ce blog et dans l’accompagnement de nos partenaires. Parce que les neurosciences apportent des preuves des effets positifs sur le bien-être et la santé, démontrant ainsi l'utilité d'une pratique partagée de longue date par de nombreuses cultures ancestrales. Il est intéressant de regarder les deux sens du mot méditer, qui incitent à en savoir davantage. Humanisme et Mindfulness, une éducation pour le XXIe siècle. Publié le 08/07/2015 Colloque international Humanisme & Mindfulness*: une l’éducation pour le XXIe siècleParrainée par Edgar Morin, Pierre Rabhi et Denys Rinpoché L’Institut Pleine Présence organise les 11,12 et 13 septembre 2015 dans le merveilleux écosite d’Avalon en Savoie, une rencontre internationale et ouverte sur le thème « Humanisme &Mindfulness: une l’éducation pour le XXIe siècle »

La méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau. Selon une étude américaine, la pratique régulière de la méditation modifie l'activité de l'amygdale (en rouge ci-dessus), cette zone du cerveau notamment impliquée dans la peur, le stress et d'anxiété.

La méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau

Crédits : Life Science Databases(LSDB) Une étude américaine montre que la pratique régulière de la méditation modifie de façon durable le fonctionnement du cerveau. S'engager dans une pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau, selon une étude menée par par des chercheurs de l'Hôpital Général du Massachusets (Boston, Etats-Unis), et publiée le 1er novembre 2012 dans la revue Frontiers in Human Neuroscience. Si les neurologues savaient depuis longtemps que le cerveau d'une personne en train de méditer a un fonctionnement différent de celui habituel, cette étude vient aujourd'hui montrer que la méditation peut aussi engendrer des modifications neuronales durables, c'est-à-dire subsistant après l'activité de méditation proprement dite.

Résultat ? La méditation transcendantale aurait un effet positif sur les notes des étudiants selon une étude américaine. ÉDUCATION - Selon de récents sondages, moins de 70% des étudiants américains obtiendraient finalement leur diplôme, contre presque 80% dans les années 60.

La méditation transcendantale aurait un effet positif sur les notes des étudiants selon une étude américaine

Les raisons? Principalement, le manque d'intérêt et le manque de compétences à la sortie du lycée. Partant du constat qu'il fallait une meilleure formation et plus de concentration, des chercheurs de l'Université du Connecticut se sont penchés sur les bienfaits de la méditation transcendantale (une technique visant à développer la conscience grâce à la répétition d'un mantra) . Leurs résultats sont surprenants. L'étude, publiée dans le numéro de juin de la revue Education, a consisté en une analyse des résultats scolaires des 235 élèves de "senior year" (l'équivalent de la terminale en France) d'un lycée américain. Lire aussi:» Comment réduire le stress des exams» Les étudiants les moins connectés aux réseaux sociaux réussiraient le mieux» La méditation de pleine conscience, c'est quoi?

Méditer n'est plus réservé aux grandes personnes  SANTÉ - Contrairement aux idées reçues, la médiation pleine conscience est une technique simple d'apprentissage qu'on peut débuter à tout âge.

Méditer n'est plus réservé aux grandes personnes 

Reconnue scientifiquement comme source de bienfait chez l'adulte, la méditation fonctionne également chez l'enfant. Elle facilite le sommeil, aide à mieux gérer ses émotions, et être plus attentif et concerné. Elle consiste à atteindre un état de conscience durant lequel l'attention est ancrée sur l'instant présent de façon calme lucide et objective. Il s'agit d'un moment privilégié pour soi, au cours duquel on se pose quelques minutes et on se concentre sur ses sensations internes et ses perceptions sans aucun filtre. La méditation consiste à porter son attention sur son souffle, ses sensations corporelles, les sons et odeurs autour de soi. Prendre le temps de méditer 10 minutes par jour apporte des bienfaits physiques et psychiques incomparables mis en évidence par des médecins, des chercheurs et psychologues.

INFOGRAPHIE. Tous les bienfaits de la méditation sur le corps humain. SANTÉ – Vous avez entendu ça maintes fois: la méditation peut augmenter la créativité, améliorer l'énergie, diminuer le stress et même avoir un impact sur notre niveau de réussite.

INFOGRAPHIE. Tous les bienfaits de la méditation sur le corps humain

Hommes et femmes d'affaires, membres de la classe politique ou encore artistes, nombreuses sont les personnes à s'y être essayées. La méditation, nouvelle arme contre le tabagisme? TABAGISME - La méditation de pleine conscience, une technique de méditation simple et très populaire aux États-Unis, aiderait les fumeurs à réduire leur consommation sans même qu’ils s’en aperçoivent.

La méditation, nouvelle arme contre le tabagisme?

Une nouvelle étude, publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, montre qu’une forme particulière de méditation de pleine conscience, appelée "entraînement fédérateur du corps et de l’esprit" (ou IBMT, pour Integrative body-mind training), donnait une plus grande maîtrise de soi aux fumeurs et leur permettait de réduire leur consommation, sans même qu’ils s’en aperçoivent. L’IBMT est une technique chinoise de méditation de pleine conscience impliquant l’imagerie mentale, l’entraînement de pleine conscience et la relaxation.

Lire aussi:» La méditation de pleine conscience, c'est quoi?» Santé : la méditation aurait des effets bénéfiques sur certains risques liés aux stress. SCIENCE - S'asseoir en tailleur, les yeux fermés, les poignets délicatement reposés sur les genoux et se nourrir du silence pour plonger au plus profond de soi-même: un étrange rituel, en somme, que cette pratique que d'aucuns associent couramment à une affaire de tordus, ou, au mieux, de bouddhistes.

Santé : la méditation aurait des effets bénéfiques sur certains risques liés aux stress

Les clichés ont la vie dure. Car la méditation, si tant est que l'on prenne le temps de s'y employer, recèle de nombreuses vertus susceptibles de combattre une bonne partie des tares infligées par notre quotidien. Si ses bienfaits en matière de diminution des risques cardiovasculaires, de lutte contre la solitude et d'amélioration de l'attention ne sont plus à prouver, voila une nouvelle application qui pourrait bien changer la vie de nombreuses personnes. Gestion du stress. La méditation comme pratique de soin. Plongée dans des mois de chaos émotionnel après le départ de son compagnon, M. s'est peu à peu remise de cette rupture grâce à une pratique intensive de la méditation zen.

La méditation comme pratique de soin

«Je suis restée assise des journées entières, je laissais les pensées négatives de colère et chagrin m'envahir. À force de les accueillir, je me suis mise à les contempler, et je m'en suis détachée. Surtout, la shanga (communauté de méditants) m'a toujours soutenue quand j'allais mal.» Crédit photo: Flickr/Nanny Snowflake Cette «résurrection» n'étonne en rien le Dr Yasmine Liénard, auteur du livre Pour une sagesse moderne (Odile Jacob), qui a mis en place des groupes de méditation Mindfulness à l'hôpital Cochin. Le yoga favoriserait la lutte contre la dépression et l'insomnie. SANTÉ - Voila une nouvelle bonne raison pour dérouler son tapis et adopter la posture du yogi. Déjà connu pour ses nombreux bienfaits pour le corps, le yoga pourrait également donner un sérieux coup de fouet à la santé mentale. L'examen méticuleux des effets de cette activité singulière sur les principaux troubles psychiatriques prouve en effet que sa pratique, si elle ne constitue pas encore une alternative absolue aux traitements médicaux, a des effets positifs dans le traitement de certaines affections mentales.

La méditation pour lutter contre les maladies inflammatoires ? Le néerlandais Wim Hof (ci-dessus) est mondialement connu pour sa capacité à résister au froid. En suivant son programme d'entraînement fondé sur de techniques respiratoires utilisées par les adeptes de la méditation, des volontaires ont réussi à moduler naturellement la réponse inflammatoire de leur organisme après exposition à une agression externe. Crédits : Wim Hof / www.icemanwimhof.com Suivre un entraînement à base de méditation, d’exercices respiratoires et de nage en eau glacée permet de réduire la réponse inflammatoire du corps face à l’intrusion d’une substance étrangère, révèle une étude publiée dans PNAS.

De quoi nourrir l'espoir que cet entraînement aide aussi à lutter contre les maladies inflammatoires chroniques ? Si rien de tel n'a encore été montré, les auteurs de ce premier résultat n'écartent toutefois pas cette éventualité... Autant le dire tout de suite, tout dans l'étude que nous allons vous présenter ici sort de l'ordinaire. Et pourtant ! Résultat ? Résultat ? La méditation - Nicole Ferroni. Les bienfaits prouvés de l’entraînement mental. Un événement sans précédent s’est déroulé au Massachusetts Institute of Technology, haut lieu de la recherche scientifique aux Etats-Unis : en septembre dernier, les plus grands chercheurs en sciences du cerveau – dont le biologiste Phillip Sharp, prix Nobel de physiologie et médecine en 1993 – se sont réunis, dans le cadre du colloque Investigating the Mind (Explorer l’esprit), avec les plus hautes instances bouddhistes, présidées par le dalaï-lama lui-même.

Pour la première fois, des scientifiques ont livré les résultats des études sur la méditation menées, depuis plusieurs années, avec des moines bouddhistes dans des laboratoires universitaires américains. Les premières expériences datent du début des années 1960. Maîtriser ses réactions Dès 1998, le professeur de psychologie Paul Ekman, qui dirige le laboratoire d’interaction humaine de l’université de Californie, à San Francisco, a fait des expériences avec un moine bouddhiste. De nouvelles voies. Pourquoi je médite. Sommaire Les voies de la méditation sont multiples… et pénétrables. Chacun peut aujourd’hui se concocter un programme à la carte qui le conduise vers l’apaisement. Les cinq personnalités que nous avons choisies ont en commun de croire aux bienfaits d’une démarche où le corps n’est plus dissocié de l’esprit. Délaissé au profit de la raison par les philosophies occidentales, le corps fait un retour en force dans nos sociétés par la fenêtre du bouddhisme, du yoga, du zen…

Méditation vipassana : témoignage. Méditer - Comment méditer - Dossier. Se recentrer pour vivre mieux. Lorsque, chaque jour, il part faire un peu de kayak sur l'étang de Thau près de chez lui, Thierry Crouzet lève régulièrement les pagaies pour laisser l'embarcation glisser en silence sur l'eau. Quand la solitude fait du bien.

Quatre jours et quatre nuits dans une maison de campagne sans téléphone portable, sans télévision, ni radio, ni même animal de compagnie, ni personne! La "pleine conscience" réduirait la solitude - Maxisciences. La méditation augmenterait la compassion. La pleine conscience réduirait la solitude.