background preloader

Agriculture, plantations, élevages, pêche

Facebook Twitter

Plantations, agriculture, OGM, Monsanto, Round Up, semences

Élevages. Pêche, Océans. Comment faire pousser 100 kilos de pommes de terre par an sur votre balcon. Des tours à pomme de terre (Crédit : Wormwool/Flickr CC)

Comment faire pousser 100 kilos de pommes de terre par an sur votre balcon

À Berlin, 2 000 mètres carrés pour nous apprendre à manger mieux. (Crédits : 2000qm.eu) "2 000 mètres carrés", c’est la surface d’un centre commercial, d’un parking de 200 voitures, ou le tiers de la pelouse du stade de France.

À Berlin, 2 000 mètres carrés pour nous apprendre à manger mieux

C’est aussi, à peu de choses près, la superficie dont chacun d’entre nous disposerait pour cultiver ses denrées alimentaires si l'ensemble des terres arables du monde (1,4 milliard d'hectares) était partagé équitablement. En un an, une telle parcelle peut fournir 15 tonnes de tomates, 8,5 tonnes de pommes de terre, ou une demi tonne de soja. ABRIS A INSECTES. Potager en carré, sur les toits, balcon, terrasse.

JARDINS PARTAGES. L'association Lien ÉlémenTerre met en relation des personnes disposant d'un jardin en ville avec d'autres personnes souhaitant pratiquer le jardinage.

JARDINS PARTAGES

Pour tisser le lien et faire naître des jardins en ville... DES JARDINS SUR LES TOITS. Créer des jardins communautaires sur les toits, les terrasses... permet de récupérer ces lieux inutilisés des villes pour développer de nouveaux espaces verts et productifs, améliorant ainsi l'écologie urbaine, l'alimentation et la santé des habitants...

DES JARDINS SUR LES TOITS

Le projet "Des jardins sur les toits" a été initié par Alternatives, une organisation de développement international de Montréal. Dans cette ville, il s'appuie sur un réseau de nombreux bénévoles et fonctionnne en collaboration avec un organisme de distribution alimentaire, la ville, des universités... Il a établi des partenariats à Cuba, au Mali, en Afrique du Sud... Ces jardins collectifs et participatifs sont aménagés dans des espaces publics ou privés. Ce projet préconise une technique de culture simple, abordable et utilisable au Nord comme au Sud: la culture hors-sol des plantes potagères dans des bacs à réserve d'eau, étudiée pour d'optimiser leur croissance. Lombricompost/lombricompostage/vers de compost. "Grâce au numérique, l'agriculture va dire adieu aux intermédiaires traditionnels"

Image d'illustration (Crédit : ElasticComputFarm/Pixabay) Il a fallu deux mois à Maximilien Rouer, ingénieur agronome et fondateur de la start-up BeCitizen, pour coécrire Les agriculteurs à la reconquête du monde.

"Grâce au numérique, l'agriculture va dire adieu aux intermédiaires traditionnels"

Malade, sous morphine, il n'a pas hésité une seconde quand son ami agriculteur Hubert Garaud, à la tête de Terrena, une coopérative de 25 000 agriculteurs en Loire-Atlantique, l'a alerté : Maximilien Rouer (Crédit : DR) "La situation est tellement grave qu'il fallait absolument publier ce livre avant le salon de l'agriculture".

Son ambition : délivrer un message d'espoir. À LIRE AUSSI : Créer votre propre réseau d'alimentation locale ? « On peut lutter contre le chômage et préserver l’environnement en produisant de la bonne nourriture » « Je boycotte au maximum les supermarchés et les grandes marques » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Audrey Garric.

« Je boycotte au maximum les supermarchés et les grandes marques »

Ils achètent local pour sauver la planète Juliette Labaronne. Ces gourmets de proximité ont un nom : les locavores.

Ils achètent local pour sauver la planète Juliette Labaronne

Aux Etats-Unis, où ils ont été baptisés ainsi en 2005, ils sont nombreux. Philippe Desbrosses & Hervé Guyomard Le bio peut-il nourrir la planète? Djénane Kareh Tagerj, Patrice van Eersel. Comment définir le bio?

Philippe Desbrosses & Hervé Guyomard Le bio peut-il nourrir la planète? Djénane Kareh Tagerj, Patrice van Eersel

Hervé Guyomard : Entre les deux extrêmes que sont un système dit intensif usant abondamment d’engrais minéraux et de traitements chimiques, et une agriculture biologique qui s’interdit ces substances, il existe un continuum : différents types d’agriculture raisonnée qui cherchent à en minimiser l’emploi. L’agriculture biologique, elle, recourt systématiquement à des méthodes alternatives, par exemple le désherbage mécanique ou la lutte biologique via l’introduction d’ennemis naturels des ravageurs des cultures.

La Pluie Solide : un proc?d? qui pourrait r?volutionner l?agriculture mondiale. Comme dans beaucoup de pays, les paysans mexicains souffrent des terribles sécheresses qui frappent le nord du pays.

La Pluie Solide : un proc?d? qui pourrait r?volutionner l?agriculture mondiale.

L’eau sèche, une substance étonnante qui pourrait aider à lutter contre le réchauffement climatique. Parler d’eau sèche fait d’emblée sourire et pourtant il ne s’agit pas d’un canular.

L’eau sèche, une substance étonnante qui pourrait aider à lutter contre le réchauffement climatique

A l’occasion du 240 ème colloque de l’American Chemical Society à Boston, des chimistes britanniques ont présenté une substance unique : l’eau sèche. Se présentant comme du sucre en poudre, chaque micro goutte d’eau est en fait enrobée dans une couche de silice. Les propriétés chimiques de cet élément en font un matériau qui pourrait bien avoir un avenir prometteur ! Les effets des pesticides sur notre environnement et la santé. Accueil > Formations et ressources > Liste des vidéo - balado - webdocu > Les effets des pesticides sur notre environnement et la santé Un professeur de l'Unil revient sur les pesticides dans l'émission de radio CQFD. UnicentreCH-1015 LausanneSuisseTél. +41 21 692 11 11Fax +41 21 692 26 15 Alors que le Parlement français a décidé d’interdire les produits phytosanitaires, l'ONG Générations Futures dénonce l'impact des pesticides sur l'environnement et sur la santé des générations futures.

Une alternative au cuir animal : le textile à base de fibre d'ananas. Nouvelle Colonisation - Kolibri (Land grabbing, accaparement des terres) TEDxParis 2011 - Pierre Rabhi - Y a-t-il une vie avant la mort ? Olivier De Schutter : « Notre modèle agricole mondial est à bout de souffle » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Gilles van Kote Une crise des prix alimentaires, les débats sur les agrocarburants ou sur les « accaparements de terres », un duel à fleurets mouchetés avec Pascal Lamy, directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) jusqu'en 2013 : les six années qu'a passées le juriste belge Olivier De Schutter au poste de rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l'alimentation ont été bien remplies.

Alors que son mandat arrive à échéance mercredi 30 avril et que la Turque Hilal Elver devrait lui succéder d'ici quelques semaines, il affirme que le modèle agro-industriel est dépassé et que la solution aux défis alimentaires actuels ne viendra pas des Etats mais des citoyens. Un portrait incomplet. Le Portrait de la qualité des eaux de surface du Québec 1999-2008 est relativement peu flatteur quant à l'état de nos cours d'eau.

On y soutient qu'ils s'améliorent à certains égards et que la situation du fleuve est stable. À l'évidence, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) semble avoir choisi de présenter un portrait flatteur de la situation alors que son document, ses critères et ses silences soulèvent des questions majeures. Il est certain que les actions entreprises par les gouvernements dans le passé en matière de dépollution ont eu des résultats. La présence de centaines d'usines d'épuration municipales, le contrôle des rejets industriels et les plans de fertilisation agricole ont permis d'améliorer la situation.