background preloader

Agriculture et Alimentaire

Facebook Twitter

Comment faire pousser 100 kilos de pommes de terre par an sur votre balcon. Des tours à pomme de terre (Crédit : Wormwool/Flickr CC) Tous les jardiniers en herbe n'ont pas la chance d'avoir un jardin.

Comment faire pousser 100 kilos de pommes de terre par an sur votre balcon

Mais pour ceux qui voudraient cultiver des pommes de terre dans peu d'espace, il existe désormais une technique : la tour de patates. Très facile à bâtir, elle ne requiert qu'un peu de terreau et quelques matériaux de récupération. Inspirée de la permaculture, cette technique permet d'obtenir des rendements allant jusqu'à 100 kilos par mètre carré et par an ! À LIRE AUSSI : Créer votre propre réseau d'alimentation locale ? Le principe est le même que celui de la culture traditionnelle de la pomme de terre : le buttage. Une tour à patate en pneus (Crédit : Tony Buser/Flickr CC) Pneus, planches, grillage ou cabas Pour bâtir une tour de patates, il existe différentes techniques : pneus empilés, cadres en bois ou encore tubes en grillage. La méthode la plus simple utilise un sac cabas (Crédit : Charlotte Powell/Flickr CC) Pommes, pêches, poires : comment transformer votre balcon en verger.

Des fruits frais à portée de main... même en ville (Crédit : Diapicard/Pixabay) Sur votre balcon inondé de soleil, vous êtes enfoncé dans un transat.

Pommes, pêches, poires : comment transformer votre balcon en verger

Lorsque soudain, une petite faim. Que faire ? Briser le charme de l'instant et regagner la cuisine ? N'y pensez pas. C'est ce que l'on appelle, chez les pépinieristes, les arbres fruitiers colonnaires, taillés de façon à pousser à la verticale. Pommiers colonnaires (Crédit : plantes-et-nature.fr) Cette technique d'arboriculture peut être appliquée à différentes espèces : prunier, abricotier, cerisier, pêcher, amandier, nectarinier, citronnier... À LIRE AUSSI : Comment faire pousser 100 kg de pommes de terre par an sur votre balcon La culture de ces arbres fruitiers nains est simple et accessible à tout le monde.

Vous voulez vous y mettre ? Cerisier colonnaire (Crédit : moneden.fr) Pour installer chez vous un arbre déjà en pot, qu'importe l'époque de l'année. "Grâce au numérique, l'agriculture va dire adieu aux intermédiaires traditionnels" Image d'illustration (Crédit : ElasticComputFarm/Pixabay) Il a fallu deux mois à Maximilien Rouer, ingénieur agronome et fondateur de la start-up BeCitizen, pour coécrire Les agriculteurs à la reconquête du monde.

"Grâce au numérique, l'agriculture va dire adieu aux intermédiaires traditionnels"

Malade, sous morphine, il n'a pas hésité une seconde quand son ami agriculteur Hubert Garaud, à la tête de Terrena, une coopérative de 25 000 agriculteurs en Loire-Atlantique, l'a alerté : Maximilien Rouer (Crédit : DR) "La situation est tellement grave qu'il fallait absolument publier ce livre avant le salon de l'agriculture". Son ambition : délivrer un message d'espoir. À LIRE AUSSI : Créer votre propre réseau d'alimentation locale ? We Demain : Pourquoi le modèle agricole français n’est-il, selon vous, plus pérenne ? Le manuel de Maximilien Rouer est édité aux éditions JC Lattès. 315 pages, 20 euros. Que vont devenir les agriculteurs qui manifestent aujourd'hui leur colère ?

Gaspillage alimentaire : Comment le Danemark a économisé 600 millions en lui déclarant la guerre. TEDxParis - Augustin ROSENSTIEHL - L'agriculture urbaine. La Jellyfish Barge, le potager flottant autosuffisant présenté à l’exposition universelle 2015 de Milan. Loading ...

La Jellyfish Barge, le potager flottant autosuffisant présenté à l’exposition universelle 2015 de Milan

Des chercheurs italien ont mis au point Jellysh Barge ( barge méduse), une serre agricole flottante capable de purifier l’eau salée, marécageuse ou polluée en utilisant l’énergie solaire pour la production alimentaire. Une solution proposée aux problèmes liés à l’alimentation sans cesse en croissance. 10 milliards de personnes sur terre d’ici 40 ans, c’est ce que prévoit la Banque mondiale. En 2050 la demande en nourriture augmentera de 60% et nous devrons donc faire face à de nouveaux défis pour répondre à cette demande.

Des chercheurs italiens ont donc mis au point le Jellyfish Barge. Construite uniquement à partir de matériaux simples et « low-cost technologies », la Jellysish Barge intègre les principes « d’auto-construction ».