background preloader

Médias européens/PSB

Facebook Twitter

Médias: la concurrence et les règles. Austria state broadcaster closes Facebook sites. Sorry, this one's an error.

Austria state broadcaster closes Facebook sites

The page you requested has either moved or been deleted. Presse privée vs. service public: une tension générale. Découpage: Des sous pour les télés locales. Accès à l'info : les médias traditionnels priment, la presse en ligne perce. Les nouveaux médias ont-il bousculé la consommation d'information ?

Accès à l'info : les médias traditionnels priment, la presse en ligne perce

"Pas vraiment, mais de plus en plus", pourrait-on répondre, au vu d'une étude publiée aujourd'hui par Lightspeed Research. L'institut a sondé 1000 personnes en France, en Allemagne et au Royaume-Uni et constate que les médias traditionnels dominent encore l'accès à l'information. Mais de nouveaux acteurs, comme la presse en ligne et Facebook, commencent à s'imposer dans les usages. Francetv info : quand l'information se met au service du public. Internet est un révélateur, et non la cause de la crise de la presse écrite. Media state subsidies are behind the times.

Are public media subsidies fair? A recent study by The Reuters Institute for the Study of Journalism has tallied up the amount of public money that either directly or indirectly subsidises media in the U.K., Finland, France, Germany, Italy and the US. Unfortunately, the study discovered that strategies for funding news organisations have not changed to accommodate the developments of he digital age. Finland gave the most public money, per capita, to support the media - around £46 a year per head via indirect subsidies, such as tax and VAT exemptions - and France gave the most in terms of direct public funding to media, through initiatives such as the 'My Free Newspaper' scheme, donating around £5 per capita. Germany was found to be the nation that invested the most in public service broadcasting.

What the author of the study, Dr. Mesures fiscales en faveur de la culture : Aide à la presse et à l'édition. Aides à la presse: le rapport Cardoso en 5 tableaux. Le consultant Aldo Cardoso a remis le 8 septembre aux ministres de la communication et du budget un rapport sur le système d'aides publiques à la presse, qu'il qualifie de «système d'assistance respiratoire permanente».

Aides à la presse: le rapport Cardoso en 5 tableaux

En attendant un compte rendu détaillé (le document est consultable au pied de ce billet), on peut sortir quelques images stupéfiantes de l'étude. Plus d'un milliard d'euros est consacré chaque année à l'aide de la seule presse écrite. C'est un calcul que nous avions déjà fait ici mais le rapport souligne que les aides directes représentent toujours les deux tiers de cette somme, laissant ainsi les journaux à la merci de la décision d'accorder ou non une subvention ciblée. Prenant l'exemple de sept titres nationaux anonymisés, le rapport montre que pour certain titres, la rédaction ne représente qu'un cinquième du prix du journal, le reste provenant, pour plus de la moitié des coûts de production et de distribution.

RS 784.40 Art. 29 (Loi fédérale sur la radio et la télévision*) 1 Les concessions concernant les programmes de radio et de télévision fondées sur la loi fédérale du 21 juin 1991 sur la radio et la télévision (LRTV 1991)1 sont valables jusqu'à l'expiration de leur durée de validité, sous réserve de l'al. 2, si les diffuseurs n'y renoncent pas expressément. 2 Après l'entrée en vigueur de la présente loi, le Conseil fédéral peut résilier les concessions de la SSR, de Radio Suisse International, de Télétext SA et de tous les diffuseurs qui diffusent leurs programmes en collaboration avec la SSR selon l'art. 31, al. 3, LRTV 1991, pour la fin d'une année civile, moyennant un préavis de neuf mois. 3 Le Conseil fédéral peut prolonger les concessions de la SSR et de Radio Suisse International octroyées sur la base de la LRTV 1991 de cinq ans au plus à compter de l'entrée en vigueur de la présente loi. 4 Le département peut prolonger les autres concessions fondées sur la LRTV 1991 de cinq ans au plus à compter de l'entrée en vigueur de la présente loi.

RS 784.40 Art. 29 (Loi fédérale sur la radio et la télévision*)

A. b. Stiftung Werbestatistik Schweiz: Fondation Statistique Suisse en Publicité. Médias & Publicité : France Télévisions lance sa plate-forme tout info. Application iPhone et iPad pour les cinq chaînes en direct, refonte des sites Internet, le groupe audiovisuel public accélère sa stratégie numérique.

Médias & Publicité : France Télévisions lance sa plate-forme tout info

Beaucoup de projets, et une réalisation en ligne depuis quelques heures. Jeudi matin, le groupe France Télévisions a lancé sa première application iPhone qui permet de suivre en direct les cinq chaînes du groupe, accéder à la télévision de rattrapage sur sept jours des principaux programmes et, enfin, de partager ses contenus via ­Facebook et Twitter. Mais ce n'est qu'un début. Bruno Patino, le patron du numérique du groupe audiovisuel public, a annoncé hier les différents chantiers en cours, aujourd'hui ralentis par la négociation du contrat d'objectifs et de moyens avec l'État actionnaire.

Au menu, un site tout info au nom de code «PI», pour plate-forme d'information, qui devrait ouvrir dès septembre prochain. 9 millions d'euros de recettes pub. Resultat Recherche. Mediamonitor - Publications. Réforme des aides à la presse : les éditeurs devront passer des contrats avec l'Etat - MEDIAS. L'actu media web - Faut-il interdire aux médias publics d'être efficaces sur le web ? BBC to cut online budget by 25% Télévision publique et Internet : une concurrence déloyale avec le privé ? Une note de l’Observatoire européen de l’audiovisuel tente de répondre à la question difficile de la place du numérique pour la télévision publique.

Télévision publique et Internet : une concurrence déloyale avec le privé ?

A priori, les choses sont simples. Une chaîne de télévision exerçant des missions de service public présente des programmes pluralistes, non commerciaux, et reçoit à cette fin de l’argent public. Passons sur le débat de l’an passé sur le financement de France Télévisions. Ce qui semble évident, c’est qu’une chaine de service public a vocation naturellement à exploiter pleinement les nouvelles technologies de l’information.

La gouvernance des aides publiques à la presse - Ministère de la Culture et de la Communication. Digital Agenda: Commission welcomes Court ruling confirming Member States' discretion to determine free to view sporting events. Brussels, 17 February 2011 Digital Agenda: Commission welcomes Court ruling confirming Member States' discretion to determine free to view sporting events The European Commission welcomes the EU General Court's ruling today confirming that individual Member States have discretion under EU law to decide which sporting events are of major importance for their public and so should be available on free-to-view television.

The rulings concerned an appeal by FIFA and UEFA against a Commission decision to approve lists of football matches to be available on free-to-view television submitted by Belgium and the United Kingdom. The Court found that the Commission acted correctly in approving the lists of events of UK and Belgium. Consequently, FIFA’s and UEFA’s actions were dismissed. B ackground.