background preloader

Cyberattack

Facebook Twitter

Cyber-crime : la DARPA met l'Intelligence artificielle à l'honneur. Lancé en 2013, le concours de cyber-sécurité de la DARPA touche bientôt à sa fin.

Cyber-crime : la DARPA met l'Intelligence artificielle à l'honneur

L’épreuve finale verra s’affronter les meilleures intelligences artificielles le 4 août à Las Vegas. La DARPA au coeur de l’innovation Le Cyber Grand Challenge fait partie de ces nombreux concours qui voient s’opposer les plus grands esprits pour décrocher un contrat avec la prestigieuse agence de défense et de recherche américaine, la DARPA. Adylkuzz, la nouvelle cyberattaque de grande ampleur qui succède à WannaCry. Ce mercredi 17 mai, une nouvelle cyberattaque à l'échelle mondiale a fait son apparition en infectant des milliers d'ordinateurs embarquant le système d'exploitation de Microsoft.

Adylkuzz, la nouvelle cyberattaque de grande ampleur qui succède à WannaCry

Cette fois-ci, pas de rançonnage mais une attaque qui vise à créer et à récupérer de la monnaie virtuelle sans que l'utilisateur en soit informé. Une infection totalement silencieuse Cette nouvelle attaque succède donc à celle de la semaine dernière, WannaCry qui avait touché plus de 300.000 ordinateurs dans près de 150 pays. Faille Windows : Après WannaCry voici Adylkuzz, spécialiste du cryptomining - ZDNet. Quand les experts en sécurité informatique inspectent les failles utilisées par le rançongiciel WannaCry, ils vont véritablement de surprises en surprises !

Faille Windows : Après WannaCry voici Adylkuzz, spécialiste du cryptomining - ZDNet

Les équipes de Proofpoint viennent ainsi de mettre à jour un nouveau virus informatique, Adylkuzz, qui utilise les mêmes ressorts que le désormais fameux WannaCryptOr. Son but ? Infecter une machine et utiliser sa puissance de calcul pour créer de la monnaie virtuelle, au bénéfice des pirates. Kafeine (le surnom d'un chercheur de Proofpoint) a installé dans son laboratoire une machine vulnérable à l'attaque EternalBlue afin de mieux comprendre le fonctionnement de WannaCry. "La machine de laboratoire a été infectée par un invité inattendu et moins bruyant : le mineur cryptodynamique Adylkuzz.

Une cyberattaque massive bloque des ordinateurs dans des dizaines de pays. Les attaques, visant à rançonner les sites touchés, ont notamment perturbé les hôpitaux britanniques, le ministère de l’intérieur russe et des opérateurs télécoms.

Une cyberattaque massive bloque des ordinateurs dans des dizaines de pays

Royaume-Uni, Russie, Espagne, Portugal, France, Mexique… Vendredi 12 mai, des dizaines de milliers d’ordinateurs, dans au moins 99 pays, ont été infectés par un logiciel malveillant bloquant leur utilisation, dans ce qui semble être l’une des plus importantes campagnes de diffusion d’un logiciel de ce type depuis des années. Outre-Manche, c’est le système de santé qui a été largement perturbé par ce virus informatique. Examens médicaux annulés ou perturbés, communications téléphoniques affectées, accès aux données bloqués… le Service national de santé (NHS) britannique, qui englobe médecins de ville, hôpitaux et ambulances, a été largement déstabilisé vendredi après-midi par ce logiciel qui prend en otage les usagers des ordinateurs en bloquant l’accès à leurs fichiers. Le ministère russe de l’intérieur affecté.

Cyberattaque mondiale "sans précédent" Le géant américain de la livraison de colis Fedex, le constructeur automobile Renault, les services de santé britanniques...

Cyberattaque mondiale "sans précédent"

L'attaque informatique a frappé dans le monde entier. Pendant plusieurs heures, les hôpitaux ont été pris de panique et la santé des patients mise en danger. En France, Renault est lourdement touché. Pour le moment, plusieurs sites de production sont toujours à l'arrêt pour éviter la propagation du virus, mais la direction se veut rassurante. NSA : Les États-Unis ont mené 231 cyberattaques en 2011. Selon le Washington Post paru ce samedi, les Etats-Unis ont mené 231 cyberattaques en 2011.

NSA : Les États-Unis ont mené 231 cyberattaques en 2011

Le quotidien se base sur des documents fournis par Edward Snowden. Des éléments divulgués par l’ancien analyste américain – désormais réfugié à Moscou – ont déjà levé le voile sur l’ampleur du programme de surveillance mené par la NSA. La NSA aurait espionné l'ONU et l'Agence internationale de l'Energie. L'US Air Force veut améliorer ses capacités en cyberattaque. L'US Air Force recherche ouvertement des technologies lui permettant d'améliorer sa capacité à mener des cyberattaques et à collecter des informations dans des opérations de cyberguerre.

L'US Air Force veut améliorer ses capacités en cyberattaque

«L'Air Force Life Cycle Management Center (AFLCMC) cherche des projets sur les questions relatives aux opérations de renseignements (IO) et spécialisés dans les opérations de guerre dans le cyberespace (CWO). Ces projets seront pris en charge par l'AFLCMC/HNJG Program Office », indique l'appel d'offres public lancé le 22 août par l'armée de l'air américaine. «L'objectif de l'AFLCMC/HNJG est de développer des capacités d'attaques dans le cyberespace pour appuyer les opérations de cyberguerre menées par l'US Air Force ».

Les technologies et les projets recherchés sont destinés à « perturber, dégrader, détruire, entamer les capacités de l'adversaire et l'empêcher de tirer avantage du cyberespace », plus des technologies susceptibles de « réduire ses capacités d'attaque en cas de conflit ». Nouvelle cyberattaque contre des journaux belges et français. Les groupes de médias belges Rossel et IPM ont été victimes lundi soir d’un nouveau piratage sur internet.

Nouvelle cyberattaque contre des journaux belges et français

Le groupe Rossel avait été victime dimanche soir d’une attaque de grande ampleur, qui avait failli menacer l’impression du quotidien belge Le Soir, et empêché tout accès à plusieurs sites internet pendant plusieurs heures. Le Soir a porté plainte lundi matin. Les États-Unis confirment des attaques informatiques contre l'État islamique - Politique. Face à l'État islamique, les États-Unis mobilisent aussi leurs ressources en informatique pour affaiblir l'organisation au Moyen-Orient.

Les États-Unis confirment des attaques informatiques contre l'État islamique - Politique

Les États-Unis avaient prévenu. Contre le grave péril que représente l’État islamique au Moyen-Orient mais aussi dans le reste du monde, pas question de se contenter de mener des bombardements. Victime d'une cyberattaque, une université canadienne paye une rançon. L'université de Calgary, victime d'un piratage informatique, a payé une rançon de 20.000 dollars canadiens (14.000 euros) pour reprendre la maîtrise de ses serveurs de courrier électronique, s'attirant la critique mercredi sur une décision pouvant encourager la cybercriminalité.

Victime d'une cyberattaque, une université canadienne paye une rançon

"L'université de Calgary a été la cible d'une cyberattaque qui a touché ses systèmes (d'information)", a indiqué la direction, en notant que ses personnels administratifs et enseignants, comme les étudiants, avaient été privés de leur courrier électronique pendant dix jours. Après avoir "payé une rançon totalisant environ 20.000 dollars", par le biais de la monnaie numérique Bitcoin, les responsables des services d'information de l'université ont récupéré les clés de décryptage leur permettant de débloquer les serveurs.

"Il n'y a pas d'indication que des données personnelles ou de l'université" ont pu être diffusées sur internet, a estimé la direction. Les USA auraient planifié une cyberattaque géante contre l’Iran. Par Stéphane Larcher, le 18 février 2016 16:25 Dans un film documentaire présenté hier à Berlin intitulé Zero Days, le réalisateur Alex Gibney prétend que les USA avaient planifié une cyberattaque massive contre l’Iran en cas d’échec des négociations avec le pays. Le 14 juillet 2015, l’Iran signait à Vienne un accord historique autour du nucléaire, accord toujours contesté d’ailleurs par une large partie de la classe politique et de l’opinion américaine. Alex Gibney (photo ci-contre), réalisateur du film documentaire Zero Days affirme qu’un scénario alternatif avait été élaboré depuis 2009 par l’agence NSA en cas d’échec des négociations. Les PME, cible facile des cybercriminels. Plus que les grands groupes, les petites et moyennes entreprises sont des cibles de choix pour les cyberpirates.

Près d’un quart d’entre elles ont été les victimes de cybermalveillance. Tout commence avec une banale réception de mail. « Cloudbleed » : un bug cause une fuite de données sensibles. Une faille de Cloudflare, un service utilisé par plusieurs millions de sites Internet, a laissé s’échapper des données personnelles pendant plusieurs semaines. Une faille présente dans le code de Cloudflare, un service utilisé par plusieurs millions de sites Internet, a laissé s’échapper des données personnelles et des mots de passe pendant plusieurs semaines, a annoncé l’entreprise le 24 février.

Cloudflare est une entreprise qui fournit des services de protection aux sites Web : elle propose notamment de parer aux attaques consistant à saturer un site de tentatives de connexion pour le rendre inaccessible. Les entreprises énergétiques  sont des cibles de choix des cyberattaques. Dans un rapport publié jeudi 29 septembre, le Conseil mondial de l’énergie souligne que la numérisation rapide du secteur multiplie dangereusement les risques.

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Jean-Michel Bezat A 11 h 08, le 15 août 2012, la Saudi Aramco était attaquée par un virus alors que la plupart de ses 55 000 salariés étaient chez eux pour préparer la fête célébrant la révélation du Coran à Mahomet. Baptisé « Shamoon », il endommagea 30 000 ordinateurs et détruisit les trois-quarts des données des salariés (documents, mails…) pour les remplacer par l’image d’un drapeau américain enflammé, sans pour autant toucher les puits ou les raffineries de la première compagnie pétrolière mondiale. Certains analystes l’interprétèrent comme une mesure de représailles de l’Iran, dont les installations pétrolières stratégiques, notamment le terminal d’exportation de Kharg, avaient subi une attaque informatique trois mois plus tôt. Cybersécurité : les entreprises stratégiques en première ligne.

Deux cents entreprises devront respecter des mesures renforcées de sécurité informatique. Le 23 décembre 2015, les habitants de la région d’Ivano-Frankivsk, dans l’ouest de l’Ukraine, se sont retrouvés dans le noir. Pour la première fois, ce n’est pas une simple défaillance des systèmes mais un acte de piratage informatique qui a fait tomber les réseaux de plusieurs compagnies d’électricité locales. Un train qui déraille, une coupure d’eau géante ou une centrale nucléaire qui tombe en panne : tels sont les dangers que la France a tenté d’anticiper en adoptant, fin 2013, un arsenal législatif imposant des mesures de sécurité informatique renforcée aux « opérateurs d’importance vitale » (OIV), ces entreprises dont la défaillance ferait peser des risques sur la nation.

TV5 Monde, un piratage d'ampleur et de nombreuses zones d'ombre. JT WE – Cyberattaque mondiale : la vulnérabilité des systèmes informatiques mise à nu. L'illusion d'un monde entièrement connecté vire au cauchemar. Quand les objets connectés deviennent des armes pour attaquer Internet.