Le chômage des jeunes

Facebook Twitter

Les réalités contrastées du chômage des jeunes. Faire baisser le chômage d'ici 2012, tel est l'objectif presque impératif que s'emploie à remplir Nicolas Sarkozy.

Les réalités contrastées du chômage des jeunes

De bons ou de mauvais résultats en la matière pourraient en effet peser sur sa campagne présidentielle. Ainsi, le président a annoncé, jeudi soir sur TF1, 500 millions de crédits non budgétés. Une catégorie d'âge fait l'objet de toutes les attentions : les 15-24 ans, particulièrement touchés par la crise. À la fin du mois de mars, un nouveau train de mesures spécifiques devrait être annoncé, alors que 25 % des jeunes actifs subissent le chômage, soit un jeune sur dix. Le ch mage des jeunes. Les jeunes, premiers touchés parle chômage Les jeunes restent les principales victimes du chômage en France.

Le ch mage des jeunes

Alors que la moyenne nationale a pointé à 10% en février 2005, avant de redescendre, fin décembre 2005, à 9,5%, le chômage des jeunes (15 à 24 ans) culmine à 22%, contre 8,6% des 25-49 ans et 6,8% des plus de 50 ans. Explication avancée : les contrats temporaires (Interim, CDD…), apanage des jeunes (un jeune sur cinq occupe ce type d’emplois), ont été les premiers touchés par le ralentissement économique entre 2002 et 2004.

Chômage des jeunes: à qui la faute? Selon un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT) publié le 12 août, le chômage mondial des jeunes a atteint son plus haut niveau jamais enregistré et devrait continuer d'augmenter courant 2010.

Chômage des jeunes: à qui la faute?

Ainsi, sur les 620 millions de jeunes économiquement actifs, âgés de 15 à 24 ans, 81 millions étaient sans emploi fin 2009 – le plus haut chiffre jamais atteint; 7,8 millions de plus qu'en 2007... Si la crise a bien évidemment empiré la situation, le fort taux de chômage des jeunes était déjà une réalité en France auparavant. Chômage des jeunes : le risque d'une "génération perdue" Le chômage des jeunes, qui a atteint l'année dernière un niveau record, avec 81 millions de personnes âgées de 15 à 24 ans sans emploi, risque de créer une "génération perdue", a averti jeudi 12 août le Bureau international du travail (BIT).

Chômage des jeunes : le risque d'une "génération perdue"

"Le chômage des jeunes dans le monde a atteint le plus haut niveau jamais enregistré et devrait encore augmenter en 2010", a précisé le BIT dans un rapport sur l'emploi des jeunes. Le taux de chômeurs est passé de 11,9 % en 2007 à 13 % l'année dernière. Il devrait progresser légèrement à 13,1 % en 2010 avant de retomber à 12,7 % l'année suivante, selon les projections de l'organisation. "Les jeunes gens sont le moteur du développement économique", a estimé le directeur général du BIT, Juan Somavia, ajoutant que "renoncer à ce potentiel est un gâchis économique qui peut saper la stabilité de la société".

Les chiffres du chômage des jeunes, "génération perdue" Des études terminées ou abandonnées, un marché du travail bouché : 640 000 Français de moins de 25 ans sont au chômage .

Les chiffres du chômage des jeunes, "génération perdue"

Plus durement frappés par la crise que leurs aînés, ces jeunes sont le plus souvent condamnés à la précarité. C'est une « génération perdue », s'inquiète l'Organisation internationale du travail dans un rapport publié la semaine dernière . Au niveau mondial, le taux de chômage des jeunes est passé en deux ans de 11,9% à 13%. En France, il atteint même désormais 23%.