background preloader

Madison21

Facebook Twitter

Madison Kupperschmitt

FlixBus : ce que la vente de billets d’autocar apporte aux agences. Et si les agences de voyage prenaient leur part du gâteau du transport low cost ?

FlixBus : ce que la vente de billets d’autocar apporte aux agences

Les autocaristes cherchent la bonne voie. L'activité tourisme des autocaristes est bousculée par des évolutions structurelles : nouvelles attentes des clients, hausse des coûts, concurrence de l'aérien, technologies...

Les autocaristes cherchent la bonne voie

Les opérateurs révisent leurs schémas. Pas facile d'échapper aux images désuètes du métier ! "Pourtant, l'autocar n'est pas forcément un vieux produit, pour peu que l'on s'en donne les moyens", affirme Stéphane Le Pennec, DG de Salaün Holidays. "Dans notre métier, la survie passe par la capacité à s'adapter et à rester créatifs", renchérit Joseph Jouanno, président de Voyages Jouanno et du réseau National Tours et de Voyages Terrien. A la veille du salon Mit International, les autocaristes producteurs de voyages entendent plus que jamais se montrer réactifs bien que, comme les autres métiers du tourisme, ils n'échappent pas aux turbulences et aux déplacements rapides des repères traditionnels.

Les cars Macron : de la ligne régulière aujourd’hui au tourisme demain ? Débat sur le thème « Comment amener les clients des cars Macron au tourisme en autocar : De gauche à droite Sébastien Guillaud directeur de voyage-en-car.com, Daniel Richou PDG du Groupe Richou, Cyril Darbier présidentde la Commission Tourisme de la FNTV et directeur général de Flixbus.

Les cars Macron : de la ligne régulière aujourd’hui au tourisme demain ?

Photo MS. La loi Macron a redistribué les cartes dans le secteur des transports collectifs en remettant sur le devant de la scène l’autocar quelque peu oublié du grand public. Les opérateurs sont là. Prenez les cars verts Flixbus. Créée en 2013 après la dérégulation du marché allemand, la start-up développe en continu son réseau européen. Loi Macron : l'autocar roulera t-il sur les plates-bandes du train, de l'avion ou du co-voiturage ? © am - Fotolia.com Le volet sur la libéralisation du marché de l'autocar dans le cadre du projet de loi Macron actuellement examinée par le Sénat, pourrait être voté par l'Assemblée Nationale dès juin, pour une mise en application cet été.

Loi Macron : l'autocar roulera t-il sur les plates-bandes du train, de l'avion ou du co-voiturage ?

Les voyageurs français auront ainsi accès à une nouvelle offre de transport, à côté de l'avion, du train ou encore du co-voiturage. Pour autant, l'autocar bousculera t-il vraiment le paysage du transport domestique français ? Les nouveaux marches de l autocar pages simples v15 05 2014 2. Les "autocars Macron" ont généré 40 millions de chiffre d'affaires en onze mois. C'est une des conséquences de la loi Macron.

Les "autocars Macron" ont généré 40 millions de chiffre d'affaires en onze mois

Les compagnies de transport par autocars ont réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 40 millions d'euros en onze mois, selon un bilan arrêté à fin juin et diffusé jeudi 1er septembre par l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer). Sur ces 40 millions d'euros de recettes, 19 millions ont été enregistrés au deuxième trimestre de cette année, précise l'Arafer. Cette croissance exponentielle correspond à celle du nombre de voyageurs : 3,4 millions entre août 2015 et juin 2016, dont 1,5 million rien qu'au printemps dernier. Début août, pour le premier anniversaire de sa loi "croissance et activité" qui a libéralisé le marché, le désormais ex-ministre de l'Economie Emmanuel Macron indiquait que 3,8 millions de passagers avaient été transportés en un an.

Cars Macron : les opérateurs qui font le plein. Près de 5 millions de passagers ont utilisé les nouvelles lignes d’autocars.

Cars Macron : les opérateurs qui font le plein

Trois compagnies se partagent ce marché. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Éric Béziat En une année d’existence, les « cars Macron » se sont définitivement inscrits dans le paysage français. Depuis l’entrée en vigueur, en août 2015, de la loi libéralisant les autocars longue distance, près de 4,8 millions de personnes ont été, selon nos informations, transportées en France sur ces nouvelles lignes. À comparer aux plus de 100 millions de passagers qui prennent le train chaque année sur longue distance. Intermodalité : aller en bus à l'aéroport - busradar.fr. Pouvoir aller en bus à l'aéroport est une requête faite par un public de plus en plus large.

Intermodalité : aller en bus à l'aéroport - busradar.fr

Parmi les divers transports en commun existants, l'avion fait en effet parti des plus populaires, en particulier lors des périodes de vacances. D'après le site Planetoscope, ce ne sont pas moins de 140 millions de passagers qui, depuis le 1er janvier 2016, ont fréquenté les aéroports français. La libéralisation du transport par autocar longue distance en Europe et l'effet Macron en France. Les services d’autocars de longues distances répondent aux besoins de transport, souvent pour atteindre des territoires mal desservis par le chemin de fer.

La libéralisation du transport par autocar longue distance en Europe et l'effet Macron en France

Ils sont assurés par autocar et non par autobus même si la distinction entre « autocar » et « autobus » n’existe pas dans toutes les langues européennes. La définition exacte des services d’autocars longue distance change d’un pays à l’autre. La distance est souvent l’un des principaux critères dans la réglementation des services d’autocars longue distance. Par exemple, elle doit être supérieure à 50 miles (80 km) au Royaume-Uni, 100 km en Suède et en France avec la loi Macron. La France libéralise ce marché bien après plusieurs pays européens. A l’heure actuelle, près de 30 million de personnes fréquentent les autocars longue distance au Royaume-Uni, représentant 4 % des voyages longue distance tous modes de transport confondus.

Les transports collectifs représentent seulement 17 % des déplacements des Français. Libéralisation des autocars: plus de 1300 emplois créés en six mois. VIDÉO - La libéralisation du transport par autocars rendue possible par la loi Macron sur des trajets supérieurs à 100 km a permis de créer «1300 emplois» et de transporter «1,5 million de passagers», révèle un rapport de France Stratégie à paraître mardi.

Libéralisation des autocars: plus de 1300 emplois créés en six mois

L'autocar, ce nouvel eldorado pour la France ? Le 10 décembre 2014, Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, présentait le projet de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, visant à libérer l'activité partout en France et dans tous les secteurs.

L'autocar, ce nouvel eldorado pour la France ?

La nouvelle bataille de l’autocar, La nouvelle jeunesse du car. Etude de marché transport de personne et mobilite Xerfi. La présentation a bien été supprimée de vos contenus favoris. Les acteurs de la mobilité doivent changer leur approche stratégique pour co-construire un parcours combinant plusieurs modes de transport (intermodalité). La logique de concurrence frontale n'est pas une option viable sur le long terme. Acteurs conventionnels et nouveaux entrants du numérique doivent comprendre qu'ils ont intérêt à partager leurs ressources et compétences pour innover.

Un changement culturel impératif à l'heure où les premiers sont mis en difficulté sur leurs marchés historiques, et où les seconds cherchent encore un modèle économique pérenne. Ce rapprochement souhaitable pose toutefois des dilemmes stratégiques à court terme : comment manager efficacement la transition ? PRECEPTA, pour éclairer le changement stratégique. Les autocaristes prennent la voie de la diversification. Le constat : Les autocaristes ont évolué. Sans abandonner leur activité d'origine, certains sont devenus tour-opérateurs autant que distributeurs.

Les tendances : Croître et se développer en profitant des opportunités d'achat et en diversifiant les activités liées au tourisme. Les perspectives : S'implanter dans de nouvelles régions et faire ses preuves dans l'e-commerce pour élargir leur zone d'influence. Qu'ils s'appellent Richou, Dunois, Guillermain ou Salaün, la plupart des autocaristes ont été fondés dans la première moitié du XXe siècle, pour assurer un service de transport des personnes.

Le tourisme est rapidement venu compléter cette activité d'origine, et il assure aujourd'hui l'essentiel de leur chiffre d'affaires. Dunois réfléchit à la création d'un service dédié, pour formaliser une activité qui existe déjà. Salaün a développé le réseau le plus conséquent.