background preloader

Documentation BTS NDRC, supports cours

Facebook Twitter

#kotler #communication #stategie

Google teste des publicités shopping dans Google Images. Google est en train de tester des pubicités shopping directement intégrées à Google Images.

Google teste des publicités shopping dans Google Images

Concrètement, la fonctionnalité, inspirée d’Instragram et de Pinterest, affiche des bulles cliquables sur les éléments que l’on voit sur certaines images – par exemple des meubles et des lampes. Cliquer sur ces bulles affiche des informations supplémentaires, le prix et des liens pour acheter le produit. On peut s’en étonner : depuis que le service existe, Google n’a encore jamais mis de publicités dans Google Images. Mais cela pourrait vite changer : la firme teste en ce moment une nouvelle fonctionnalité inspirée par Instagram et Pinterest – il s’agit de proposer des boutons sur certaines images, permettant d’acheter ce que l’on voit dedans. Par exemple un canapé, un luminaire, ou tout autre objet.

Lire également : Google Images permet de sauvegarder et gérer ses résultats comme Pinterest Bien sûr, comme toujours lors de tests, Google se refuse à tout commentaire. Jennifer Lopez remet sa célèbre robe jungle qui a inspiré la création de Google Images. C’est à l’occasion du défilé de clôture de la Fashion Week 2019 de Milan, en Italie, que la chanteuse américaine Jennifer Lopez a créé la sensation avec sa célèbre robe verte de la jungle de Donatella Versace.

Jennifer Lopez remet sa célèbre robe jungle qui a inspiré la création de Google Images

La célèbre robe est à l’origine de Google Images. Vogue rapporte qu’à la fin du défilé, les derniers modèles ont marché sur le podium au rythme de sa chanson « Love Don’t Cost a Thing » qui date de 2001. Un montage visuel du site Google Images est alors apparu sur les murs. Le public a ainsi pu revoir des images de la robe d’origine portée par la chanteuse lors de la cérémonie des Grammy Awards en février 2000. Comme si elle parlait à un haut-parleur intelligent connecté, une voix a annoncé: « OK, Google.

Lire aussi : Google Images change de design, voici les nouveautés Le défilé de vendredi dernier a donc rendu hommage à la robe de Donatella Versace, à Jennifer Lopez, mais aussi à Google Images. LE PLAN DE COMMUNICATION. Les meilleurs outils pour suivre votre référencement naturel.

Digitalisation Année 2

Digitalisation Année 1. Blockchain. Digital : what's that ? Stratégie digitale. La Newsletter Action Co. Qu’est-ce qu’un lead en marketing B2B ? - Dictionnaire marketing. Qu’est-ce qu’un lead ?

Qu’est-ce qu’un lead en marketing B2B ? - Dictionnaire marketing

Le lead est comparable à un prospect, qui est amené à devenir un client potentiel en passant par différentes phases. On peut également l’appeler « piste commerciale » ou encore de différents noms d’un point de vue commercial et/ou marketing. Le lead en marketing B2B à la particularité de faire l’objet d’un scoring, ou d’un niveau de température selon l’endroit (dans le temps) où il se trouve, entre l’émission d’un acte d’achat et sa conversion. On parle également d’un univers appelé la lead generation ou la leadgen, car c’est tout un écosystème qui gravite autour du lead en marketing B2B. Au centre on a recours au marketing automation et à ses différentes solutions pour générer ces leads. D’où proviennent les leads ? Un lead peut avoir plusieurs origines, tel qu’une réaction suite à une campagne d’emailing, la réception d’un formulaire de contact provenant d’un site internet, une prise de contact directe ou autre. Le CRM Note générale de nos lecteurs Votre Note.

Cartes hors ligne, points d’eau, budget… Neuf applis pour voyager malin. Samsung ferait travailler des enfants. Quand vous achetez un téléphone portable de la marque Samsung, vous êtes en droit de penser qu'il a été fabriqué en respectant les droits de l'Homme.

Samsung ferait travailler des enfants

Le géant sud-coréen et sa filiale française le clament haut et fort, leur objectif est de devenir l'entreprise la plus éthique du monde. Des paroles en l'air selon l'ONG Sherpa qui vient d'obtenir la mise en examen de Samsung France pour pratiques commerciales trompeuses : "Les travailleurs travailleraient entre douze à quinze heures par jour, parfois sept jours sur sept", explique Marie-Laure Guislain de l'organisation non gouvernementale Sherpa. Ce sont les usines chinoises et sud-coréennes qui sont concernées. Dans le dépôt de plainte, plusieurs témoignages et des photos sur lesquelles on distingue plusieurs enfants. "Ça prouve la présence d'enfants de moins de 16 ans dans ces usines, qui travaillent autant d'heures que les adultes et sont pourtant payés 70% de moins", précise Marie-Laure Guislain.

CEJMA

AP. Data.