background preloader

Venezuela

Facebook Twitter

Lettre au médiateur du Monde, par Maurice Lemoine. Paris, 19 avril 2014 Médiateur du Monde, mediateur@lemonde.fr Paris Monsieur le médiateur, Avez-vous conscience que votre quotidien accorde infiniment plus d’importance, en nombre de signes, d’articles, de pages (et de virulence) – examinez vos archives récentes, vous serez surpris du résultat !

Lettre au médiateur du Monde, par Maurice Lemoine

Que votre collaborateur Paulo A. Je ne reprendrai pas ici point par point la prose de votre « journaliste », tant il y faudrait de la place et du temps. Sourire encore lorsqu’il s’en prend, régulièrement, aux excellentes relations du Parti des travailleurs (PT) et du pouvoir brésilien avec les gouvernements « socialisants » – rebaptisés par vos soins « populistes » – environnants : si je ne me trompe, ce n’est pas moi, mais bien Le Monde, qui a fait de Luiz Inacio Lula da Silva, en décembre 2009, « l’homme de l’année » (il est vrai qu’à l’époque, il fallait un « bon » chef d’Etat progressiste à opposer à Hugo Chávez, « le méchant ») ! Le Venezuela montre que les manifestations peuvent aussi être une défense des privilèges, par Seumas Milne (The Guardian)

Par Seumas Milne De l’Ukraine à la Thaïlande et de l’Egypte au Venezuela, des protestations à grande échelle visaient – et dans certains cas ont réussi – à renverser des gouvernements.

Le Venezuela montre que les manifestations peuvent aussi être une défense des privilèges, par Seumas Milne (The Guardian)

Dans certains pays les protestations de masse étaient conduites par des organisations de travailleurs contestant l’austérité et le pouvoir des entreprises privées. Dans d’autres cas des troubles où prédominent la classe moyenne ont servi de levier pour restaurer des élites évincées. Le Venezuela accuse les Etats-Unis de complot. Par: rédaction 14/03/14 - 17h41 Source: Belga © ap.

Le Venezuela accuse les Etats-Unis de complot

La procureure générale du Venezuela, Luisa Ortega Diaz, a accusé vendredi à Genève les Etats-Unis de vouloir financer des "actions violentes" après que des parlementaires américains eurent proposé de libérer des fonds pour aider des organisations et des militants. Les parlementaires américains ont demandé que cet "argent" soit débloqué "pour, sans aucun doute, financer ces actions violentes qui sont en train de se produire au Venezuela, pour acheter du C4 (un explosif, ndlr)", a déclaré Mme Diaz, lors d'une conférence de presse à Genève, en marge du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU. Elle a également averti que toute personne qui recevrait des fonds de l'étranger pour faire de la politique au Venezuela serait punie au nom de l'article 40 de la Constitution.

Les «barrios» échappent à la contestation. Venezuelan Open Source Software Communities Condemn Media Manipulation. On February 22, 2014, Elvis Duran de la Rosa, 29, was driving his motorcycle on a major public road in eastern Caracas at about 9pm when he hit a barbed wire that was put across the road which he could not see in time.

Venezuelan Open Source Software Communities Condemn Media Manipulation

These wires were placed by Venezuela's opposition groups across numerous public roads in the evening hours as part of a series of violent protests called "The Way Out", which were intended to force venezuelan President Nicolas Maduro from office. Les militants vénézuéliens d’ONG indépendantes des droits humains répondent aux médias internationaux.

La fiabilité du rapport que nous publions ci-dessous tient à la nature de ses auteurs : militant(e)s et spécialistes des droits de l’homme – avocats, sociologues, criminologues, formateurs, communicateurs alternatifs et populaires, chercheurs universitaires, responsables d’organisations telles qu’Amnesty International Venezuela, Réseau d’Appui Justice et Paix, Provea… Autant d’ONG qui connaissent bien la réalité vénézuélienne parce qu’elles travaillent sur le terrain et publient régulièrement des rapports critiques assortis de recommandations au gouvernement.

Les militants vénézuéliens d’ONG indépendantes des droits humains répondent aux médias internationaux

Les faits postérieurs à ce rapport confirment ses conclusions. Le bilan actuel des violences est de 17 morts et 261 blessés, qui s’ajoutent à la centaine de morts du coup d’État d’avril 2002 et aux 15 victimes de la tentative de coup d’État de mars 2013, organisés par les mêmes secteurs de l’opposition (droite). T.D., Caracas le 2 mars 2014. "Un regard alternatif sur la situation actuelle des droits humains au Venezuela" 1. 2. 3. 4. Crude-weapons-help-fuel-unrest-in-bastion-of-venezuelan-opposition. Vénézuela: face à l’offensive putchiste de la droite. Voici la résolution que je dépose avec mon groupe GUE/NGL au sujet de la situation au Vénézuela Le groupe GUE/NGL, A. considérant que, le 12 Février, une manifestation a été organisée par les étudiants identifiés à droite et à l'extrême-droite des partis politiques, qu'après cette démonstration, un petit groupe de manifestants violents ont attaqué avec des armes à feu et objets contondants le bâtiment du procureur général et plusieurs sièges du gouvernement national à Caracas et d'autres villes du pays, qu'ils ont commis des actes de violence et de destruction du patrimoine public, ainsi que l'obstruction de la route principale de la ville, E. considérant que les médias nationaux et internationaux présentent ces événements d'une manière unilatérale, tandis que la manipulation de l'information, en particulier dans les réseaux sociaux ont répandu des rumeurs et de fausses images prises en Syrie, au Chili, en Égypte, en Espagne ou à Singapour comme si elles provenait du Venezuela,

Vénézuela: face à l’offensive putchiste de la droite

Venezuela : manips-photo sur Twitter. Manip sur Twitter : de nombreuses photos dénoncent la répression des manifestations étudiantes qui agitent le Vénézuéla depuis quelques semaines.

Venezuela : manips-photo sur Twitter

Problème : il s'agit quelquefois de photos sans aucun rapport avec ces événements, et prises dans d'autres pays, dénoncent les partisans du gouvernement socialiste de Nicolas Maduro, le successeur de Hugo Chavez. Depuis le début du mois, les étudiants vénézuéliens dénoncent la pénurie permanente de certains produits dans les magasins, le coût de la vie, la corruption et l'insécurité dans les universités, sans oublier les abus commis sur certains manifestants arrêtés.

Les incidents, quelquefois violents, qui ont opposé les étudiants aux forces de l'ordre ont fait une quinzaine de morts et près de 150 blessés. María Corina Machado: El pueblo ha salido a la calle a expresar su derecho a la justicia. Las impresionantes predicciones de la astróloga Meredith Montero sobre Venezuela.

Detalles.

Las impresionantes predicciones de la astróloga Meredith Montero sobre Venezuela

Venezuelan Protests: Another Attempt By U.S.-Backed Right-Wing Groups To Oust Elected Government? Brévissime leçon de journalisme pour ceux qui croient encore à l’information. Même scénario au Vénézuela : désinformation, manipulations et exactions contre le pouvoir légal. Même scénario au Vénézuela : désinformation, manipulations et exactions contre le pouvoir légal. US support for regime change in Venezuela is a mistake.

When is it considered legitimate to try and overthrow a democratically-elected government?

US support for regime change in Venezuela is a mistake

In Washington, the answer has always been simple: when the US government says it is. Not surprisingly, that's not the way Latin American governments generally see it. In depth: Media in Venezuela. Television in Venezuela: Who Dominates the Media? It is commonly reported in the international press, and widely believed, that the government of President Hugo Chávez controls the media in Venezuela.

Television in Venezuela: Who Dominates the Media?

Au Venezuela, les électeurs ont « confisqué » la démocratie, par Maurice Lemoine. Au pouvoir depuis l’élection de décembre 1998, le président Hugo Chávez paraît imbattable : c’est ce qu’affirment tous les sondages depuis le début de la campagne électorale. Certains des instituts les plus connus — Grupo de Investigación Social Siglo XXI (proche du pouvoir), Instituto Venezolano de Datos (IVAD), International Consulting Services, Datanalisis — donnent au chef de l’Etat en quête d’un nouveau mandat entre dix et dix-huit points d’avance sur son principal adversaire Henrique Capriles Radonski. Pourtant, curieusement, alors que le jour du scrutin se rapproche, et que rien ne semble justifier un tel revirement, quelques officines, s’abstenant de révéler la fiche technique et la méthodologie utilisées dans leurs enquêtes, parlent d’« égalité » (Varianzas) ou vont même jusqu’à promettre la victoire au représentant de l’opposition (Institut Hernández Hercón).

Dès le 7 août, sans avancer d’éléments tangibles, M. Une gauche... de gauche Une droite... de gauche aussi ! US support for regime change in Venezuela is a mistake. AJEchris : Writing an investigation on... Retired General to be Arrested Following Decapitation of Motorist at Opposition Blockade. Merida, 22nd February 2014 (Venezuelanalysis.com) – President Maduro has ordered the arrest of retired General Angel Vivas, who promoted the use of wire at blockades in order to “neutralise” people on motorbikes.

One government supporter on a motorbike died by such a method last night. On 20 February Vivas tweeted “In order to neutralise criminal hordes on motorbikes, one must place nylon string or galvanised wire across the street, at a height of 1.2 metres”. He also tweeted, “to render armoured vehicles of the dictatorship useless, Molotov cocktails should be thrown under the motor, to burn belts and hoses, they become inoperative”. Other tweeters responded to his tweet about decapitating motorbike riders with further advice for the violent blockades, including suggesting that “a lot of oil be used in the streets, it is good for two things, they fall off, and it can set [things] alight.

Narrartive : We wish open and peaceful... Venezuelan Protests: Another Attempt By U.S.-Backed Right-Wing Groups To Oust Elected Government? Venezuela News, Views, and Analysis. Retired General to be Arrested Following Decapitation of Motorist at Opposition Blockade. Francisco_aam_ : Quemaron una gandola llena... Unlike What the Media Says or Implies, the Violence in Venezuela Is Being Perpetrated by the Opposition. Venezuela : Derrière ces étudiants se cache l’opposition putschiste. Salim Lamrani, Docteur ès Etudes ibériques et latino-américaines que nous avons interrogé sur les événements du Venezuela, exprime à El Watan étudiant une opinion alignée.

Il considère pour sa part que les Etats-Unis jouent un rôle majeur dans la déstabilisation du Venezuela. Et que les étudiants contestataires ne sont pas représentatifs de l’ensemble du monde universitaire. -Selon vous, quel serait le poids réel en termes de représentativité et de mobilisation des étudiants protestataires ?

ESPASAMERIDA : Llegando a la Av Tres... Share photos and videos on Twitter. Ivanrive3 : #Merida #Psuv Comenzó... CarlosBCNN : #Venezuela. Así esta la marcha... Nituperez : Mérida en la calle: 1:50 pm... Une guerre de 4ème génération contre le Venezuela. Gene Sharp (voir ci-dessous la Note de El Correo) est le principal théoricien de l’actuelle stratégie nord-américaine élaborée pour déstabiliser les gouvernements que les Etats-Unis ne contrôlent pas politiquement et économiquement. Il s’agit de ces pays qui possèdent d’immenses richesses naturelles comme le pétrole, par exemple, et où les gouvernements ne permettent pas qu’elles soient piller par les transnationales nord-américaines et européennes ni l’enrichissement frauduleux que celles-ci prétendent obtenir ainsi.

Les principes conspiratifs de cette tactique déstabilisatrice, apparemment « non violente », consistent à provoquer le chaos à l’intérieur du pays dans le but de parvenir à déstabiliser le gouvernement en place, puis à sa chute. C’est précisément ce qui s’est produit cette semaine au Venezuela où les marches de la Journée de la Jeunesse ont été utilisées pour créer le chaos dans les rues des grandes villes. Gloria Gaitán Jaramillo pour ElCorreo El Correo.

SofaQuintero : @evagolinger @FoxNews... Médias et Venezuela : qui étouffe qui ? « Chávez étouffe-t-il les médias ? » (Time, 29 mai 2007). Venezuela: silence médiatique au pays de la révolution bolivarienne - France. Au lendemain des violences intervenues au Venezuela à l'issue de plusieurs manifestations pacifiques d'étudiants à travers le pays, gouvernement et étudiants appellent chacun leurs partisans à descendre de nouveau dans la rue, ce jeudi 13 février. Mais aucun média ne relate les affrontements. Une seule chaîne a couvert les manifestations du mercredi 12 février, les plus importantes au Venezuela depuis un an. NTN 24 est une chaîne colombienne et accessible uniquement sur le réseau câblé. Mais, coup de théâtre : lorsque les violences éclatent à l'issue des manifestations, le gouvernement vénézuélien coupe le signal de la chaîne. Et NTN 24 rejoint les télévisions vénézuéliennes, toutes entre les mains des chavistes au pouvoir, dans ce grand silence médiatique qui couvre le bruit des rues.

Stratégie de la tension au Venezuela, par Maurice Lemoine. Tout commence, en apparence, dans l’Etat de Táchira. Le 6 février, au terme d’une manifestation théoriquement convoquée pour protester « contre l’insécurité », un groupe de quelque 80 étudiants cagoulés incendie la guérite de la résidence du gouverneur, brise le portail et s’en prend violemment au bâtiment, avec un solde de onze blessés, dont neuf policiers. Dans les jours qui suivent, réclamant la libération des personnes arrêtées lors de ces désordres, d’autres manifestations se déroulent dans l’Etat de Mérida, débouchant à leur tour sur des actes de violence et de nouvelles détentions.

Le 12 février, les événements s’emballent et prennent une tournure dramatique : à Caracas, une nouvelle démonstration se termine, devant l’immeuble du Ministère public (le siège du pouvoir judiciaire), par de violentes échauffourées qui font trois morts par armes à feu et plus de 60 blessés. In Defense of Venezuela  The U.S. media, echoing the sentiments of the U.S. government, is openly encouraging violent regime change in Venezuela. An emblematic story from yesterday was aired in what is considered a "liberal" media source, National Public Radio (NPR). Stratégie de la tension au Venezuela, par Maurice Lemoine. "N´attendons pas qu’on vienne nous résoudre tous les problémes comme le voulait le populisme" Les familles de la Communauté El Mahuar se sont organisées pour faire valoir le pouvoir populaire et résoudre des problèmes qui se sont présenté dans l´alimentation en gaz.

Puisque dans le secteur il y a peu de commerces qui distribuent le gaz, et que se déplacer ailleurs pour l’acheter coûte cher, des assemblées de citoyen(ne)s se sont tenues avec la participation de 60 % des habitants pour nommer l´équipe technique d’énergie, en présence et avec l’appui d’un représentant de l´équipe technique de PDVSA GAZ (compagnie d´État) qui a expliqué la méthode à suivre pour obtenir le gaz communal.

Une fois réunis en assemblée, ayant pris connaissance des pas à suivre, ils ont élu les membres de l´équipe technique ont choisi l’emplacement où va fonctionner le réservoir de gaz, et ont attendu la réponse. Un exemple de plus d´organisation et de comment nous devons exercer le pouvoir populaire dans les quartiers. MichelCollon. Venezuela en Vivo: Venezuela: coup de projecteur sur les zones d´ombre médiatiques. A lire les media internationaux en ce mois de février 2014, on pourrait croire que le Venezuela est –de nouveau- à feu et à sang.

Le coupable désigné par les grandes entreprises de communication est toujours le même depuis maintenant 15 ans: le gouvernement bolivarien massacrerait –de nouveau- son peuple comme s´il s´agissait du passe temps favori des élites politiques révolutionnaires depuis l´accession d´Hugo Chavez à la présidence de la République. Oubliés les onze chavistes assassinés au lendemain de la victoire électorale de Nicolas Maduro en avril 2013, passée sous silence la large victoire du camps bolivarien aux municipales de décembre 2013, gommé le soutien populaire dont bénéficie la Révolution, les vénézuéliens seraient désormais face à un « régime » qu´ils réprouvent et qui n´hésite pas á faire feu contre ses compatriotes. Venezuela : comment Twitter sert à déstabiliser le gouvernement. Caracas, le 15 février 2014. Mobilisation pacifique de la jeunesse contre la violence de l’extrême-droite. Image invisible dans les grands médias.

Source : Venezuela Infos. Par un mail à l’AFP, la société Étasunienne Twitter aurait (1) accusé vendredi 15 février le gouvernement vénézuélien d’avoir bloqué la circulation d’images sur Twitter. Aucune donnée technique n’a été communiquée pour appuyer cette accusation, il faut donc croire la société américaine sur parole. Dans la nébuleuse d´informations sur la situation actuelle au Venezuela, de grossières manipulations médiatiques tentent de légitimer le discours de l´opposition qui dénonce la torture et la répression sanglante du gouvernement.

Venezuela : la jeunesse d’un changement d’époque. Au Venezuela, lorsqu’une minorité de casseurs nostalgiques de l’apartheid réagit violemment à l’accession d’une majorité de jeunes d’origine populaire, de peau brune ou noire, aux études universitaires, les grands médias occidentaux annoncent la “révolte de la jeunesse” (1). Des photos de la répression brutale contre des étudiants chiliens sont affublées de la légende “Venezuela” pour faire croire à un régime répressif. Informations sur le Venezuela. Coopération ? L’exemple vient de C... Ce que les médias ne vous montreront pas... Noam Chomsky, Greg Grandin, Michael Moore, Oliver Stone et une douzaine d’experts états-uniens demandent au New York Times d’enquêter sur sa désinformation quotidienne à propos du Venezuela. Venezuela: coentreprise PDVSA-Rosneft pour extr... Le Venezuela et le Mali renforcent leur coop&ea... Nicolas Maduro : "Nos amitiés ? Kad...

Venezuela : Nicolas Maduro espère développer le dialogue avec les USA. Les pays voisins se réunissent d'urgence. Hugo Chávez est mort : il n'était ni autoritaire ni populiste. Martine Billard : « Rompre avec les mensonges sur Chavez » DROITS-VENEZUELA: Chavez sous le feu des défenseurs des droits de l’homme. Chavez expulse Human Rights Watch. Vérités et mensonges sur la loi sur les télécommunications au Venezuela. 50 vérités sur Hugo Chávez et la Révolution bolivarienne.

50 vérités sur Hugo Chávez et la Révolution bolivarienne. Jimmy Carter says: "Election Process in Venezuela is the Best in the World" Médias et Venezuela : qui étouffe qui ? Chavez a Copenhague 1/2. Gustavo Cisneros, le Murdoch du Venezuela. LES FACTEURS SOCIAUX DE LA VICTOIRE DE CHAVEZ. Broadcast Yourself. Polarisation des élections présidentielles au Venezuela : un regard réducteur à dépasser.

Hugo Chavez, un homme diffamé. Venezuela : 27 février 1989, le jour où le peuple s'est réveillé. Postcards from the Revolution: War on Venezuela: Washington’s False Accusations Against The Chavez Government. Chavez Decision To Recall Overseas Gold Reserves Could Reflect Sanctions Fear. Chavez Decision To Recall Overseas Gold Reserves Could Reflect Sanctions Fear. CHAVEZ PREND DE NOUVELLES MESURES POUR RENFORCER LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE - Cercle Bolivarien de Paris. Venezuela, 05.05.2011. Elias Jaua "Il ne peut y avoir de changements sociaux sans confrontation avec le capital".

Leer Edición Impresa en Línea. What Makes Nations Thrive? Creativity, Money, and Tolerance - Richard Florida - International. CE QUE DISENT EXACTEMENT LES GOUVERNEMENTS DE l’ALBA SUR LA LIBYE - Cercle Bolivarien de Paris. Chavez et Kadhafi : despotisme ou diplomatie ? - Investig’action - Michel Collon - Presse alternative dédié au décodage des médias et analyse de la mondialisation.