background preloader

Publier ses travaux de recherche

Facebook Twitter

ACTES%20COLLOQUE%20PSISR. 6 Ways To Identify Predatory Open Access Journal Publishers. Publier sa thèse, oui, mais pas n’importe où ! Peut-être avez-vous déjà reçu un courriel vous proposant de publier votre mémoire, article ou thèse chez VDM Verlag, aux Editions Universitaires Européennes ou aux Presses Académiques Francophones, (qui n’ont d’universitaires et d’académiques que le nom) ?

Publier sa thèse, oui, mais pas n’importe où !

Vous n’êtes pas le ou la seul(e) ! Depuis quelques années, les boîtes mail des étudiants, doctorants et enseignants chercheurs sont régulièrement spammées à grande échelle par ce type de message. Cela peut sembler alléchant et en tant qu’auteur, vous êtes libre de choisir où et comment publier votre thèse. Mais avant d’y donner suite nous vous conseillons de consulter les nombreuses mises en garde diffusées un peu partout sur le web, notamment celle des presses de l’Université du Québec, sans oublier de lire les commentaires.

Pour résumer ces mises en garde : Si vous voulez avoir votre thèse sous forme de livre pour l’offrir à vos parents ou votre petite cousine à Noël, allez-y ! La science menacée par une bulle spéculative de l'édition ? LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le Les affaires liées à l'édition scientifique sont désormais sur la place publique.

La science menacée par une bulle spéculative de l'édition ?

En 2013, Aaron Swartz se suicide à 27 ans alors qu'il encourait trente-cinq ans de prison pour avoir contourné le copyright de journaux scientifiques ; puis John Bohannon fait valider un article erroné par 150 journaux (Le Monde du 5 octobre) ; pour ne rien dire des affaires récurrentes de rétractation, faux ou plagiat. Que se passe-t-il dans les laboratoires et les maisons d'édition ? Peu de monde réalise la portée du changement en cours et les questions qu'il soulève. Avec l'évolution technologique, les journaux scientifiques, devenus rentables, ont été largement privatisés, et l'échange de connaissances transformé en un marché. On assiste ainsi à une croissance exponentielle du nombre des revues et des articles à un taux de près de 5 % par an (28 100 revues et 1,85 million d'articles publiés en 2012). Essayons d'assembler les pièces du puzzle.

Facteur d'impact, citations...

Adbs 2011-publier et valoriser ses travaux de recherche à l'ère du ... Open Access. Comment choisir une revue ? - Publier un article dans une revue scientifique. Il existe plusieurs dizaines de milliers de revues.

Comment choisir une revue ? - Publier un article dans une revue scientifique

Comment en sélectionner une ? Ce choix dépend d’abord du sujet de l’article et du public visé. Pour un doctorant, ce choix peut se limiter à quelques revues, celles de sa discipline, le plus souvent celles dans lesquelles publient déjà les membres de son laboratoire. Ces revues sont connues par le directeur de recherche. Toutes les revues ne sont pas d’égale notoriété. Les plus grandes revues sont classées en fonction de leur facteur d'impact calculé par l’Institute for Scientific Information (ISI) et publié dans le Journal Citation Reports (JCR).

La périodicité de la revue peut également avoir un intérêt notamment pour les disciplines à forte actualité. Les délais d’édition varient de six mois à un an, parfois plus. Il est conseillé choisir une revue qui ne s’oppose pas à la mise en ligne de l’article dans une archive ouverte.