background preloader

Virtualisation

Facebook Twitter

Veille technologique – RENAUD Hugo – PORTFOLIO. Qu’est-ce que la virtualisation ?

Veille technologique – RENAUD Hugo – PORTFOLIO

La virtualisation est un mécanisme informatique qui consiste à faire fonctionner plusieurs systèmes, serveurs ou applications logiques, sur un même serveur physique. Qui sont les principaux acteurs de la virtualisation ? VMware : Licence propriétaire (VMwareWorkstation , Vsphère). Citrix : Licence propriétaire. Microsoft : Licence propriétaire. Virtual box : Licence libre. Quel avenir pour la virtualisation ? – Veille technologique – 2017. Qu’est-ce que la virtualisation ? Qu’est ce que la virtualisation ? – Quel avenir pour la virtualisation ? Définitions Si on se réfère au leader du marché de la virtualisation, VMWare, celui-ci a une vision large et bénéfique de ce qu’est la virtualisation pour l’entreprise aujourd’hui. « La virtualisation est le processus qui consiste à créer une version logicielle (ou virtuelle) d’une entité physique.

Qu’est ce que la virtualisation ? – Quel avenir pour la virtualisation ?

La virtualisation peut s’appliquer aux applications, aux serveurs, au stockage et aux réseaux. Il s’agit de la manière la plus efficace de réduire les dépenses informatiques tout en stimulant l’efficacité et la flexibilité des entreprises de toute taille.»VMWare – Solution de virtualisation D’autre part, l’Agence Nationale de la Sécurité Informatique offre une définition plus générale. «Virtualiser, c’est en essence, et en simplifiant à l’extrême, rendre indépendant du matériel le socle logiciel d’une machine. Toute l'Actualité Virtualisation Informatique du Monde Informatique. IBM Think Summit : des conteneurs, du cloud et des expériences. A l'occasion de son Think Summit à Paris, IBM est revenu sur le rachat de Red Hat pour accélérer sur les conteneurs.

IBM Think Summit : des conteneurs, du cloud et des expériences

Un évènement aussi pour faire parler les clients dont BNP Paribas sur le cloud et l'Oréal, EDF ou SixSense pour l'expérience client et collaborateur. Ils étaient nombreux, clients et partenaires, à se presser au Carrousel du Louvre pour l’IBM Think Summit. L’évènement hexagonal promettait à la fois des tables-rondes, des ateliers et un espace de démonstration. Dès l’ouverture, Nicolas Sekkaki, patron d’IBM France, est bien évidemment revenu sur l’interrogation présente à l’esprit des participants : Pourquoi le rachat de Red Hat ?

Middleware, applications, Watson, tous conteneurisés « Sur la partie infrastructure, nous avons beaucoup travaillé sur le cloud. . « Les conteneurs sont aux applications, ce qu’a été la virtualisation aux serveurs », n’hésite pas à dire Nicolas Sekkaki. Une instance cloud public IBM au sein de BNP Paribas. HPE Greenlake pour Nutanix et Proliant DX disponibles dans 50 pays. La console de Nutanix va désormais arriver en bundle sur les serveurs Proliant et Apollo de HPE.

HPE Greenlake pour Nutanix et Proliant DX disponibles dans 50 pays

(Crédit D.R.) Microsoft annonce la disponibilité générale de Windows Virtual Desktop, sa solution de virtualisation qui apporte une expérience multisession Windows 10 ainsi qu'un accès à Office 365. Microsoft a annoncé la disponibilité générale de Windows Virtual Desktop (WVD), sa solution de virtualisation qui promet une expérience multi-utilisateur pour Windows et Office sur le Cloud via sa plateforme Azure.

Microsoft annonce la disponibilité générale de Windows Virtual Desktop, sa solution de virtualisation qui apporte une expérience multisession Windows 10 ainsi qu'un accès à Office 365

Dans une vidéo, Microsoft explique que : « tous les employés ne sont pas forcément assis dans un bureau, ils ne se servent pas forcément d'un seul dispositif et ne travaillent pas systématiquement dans un emplacement sécurisé. Windows Virtual Desktop apporte le meilleur de la virtualisation Windows et de l'expérience Office sur Azure. Fournissez à vos utilisateurs une expérience complète de Windows 10 multisession virtualisé dans le cloud toujours à jour et disponible sur tout appareil, optimisé pour Office 365 ProPlus afin que vous puissiez offrir l'expérience la plus productive à vos utilisateurs ».

Durant la phase de préversion privée, Microsoft a eu l'opportunité de travailler en étroite collaboration avec des clients et partenaires pour concevoir ce nouveau service. Commvault étend sa sauvegarde au cloud et son stockage aux containers. Commvault veut manifestement sortir de son carcan historique des logiciels de backup sur site.

Commvault étend sa sauvegarde au cloud et son stockage aux containers

L’éditeur lance une nouvelle solution en version SaaS, appelée Metallic, capable d’effectuer des sauvegardes des données sur site, en cloud, ou à cheval entre les deux. Lors de son récent événement Commvault Go à Denver, le fournisseur a également dévoilé de nouvelles fonctions pour Hedvig, le SDS qu’il a récemment racheté. Dans le détail, Metallic se déclinera en trois offres : Core Backup & Recovery pour les machines virtuelles, les bases de données ou tout autre fichier stocké sur un serveur Windows ou Linux, Office 365 Backup & Recovery pour les documents SharePoint, ceux stockés dans OneDrive et les e-mails, ainsi qu’Endpoint Backup & Recovery pour les postes de travail.

Les microservices seront-ils votre prochaine architecture logicielle ? Les microservices décomposent le code d'une application monolithique en morceaux faciles à maintenir.

Les microservices seront-ils votre prochaine architecture logicielle ?

Ils sont la clé de la philosophie devops. Quasiment tous les systèmes informatiques s’appuient sur des ressources partagées pour exécuter des tâches multiples, et l'une des questions de la programmation est de savoir dans quelle mesure les bits de code qui exécutent ces tâches doivent être liés les uns aux autres. Le concept de microservice, cette petite fonctionnalité discrète qui interagit avec d'autres microservices pour créer un système plus grand, est l’une des réponses les plus en vogue à cette question. Certes,... Toute l'Actualité Virtualisation Informatique du Monde Informatique. Graboid, un ver de cryptojacking qui se propage via Docker. Microsoft dévoile deux projets open source pour Kubernetes et les microservices. Microsoft a dévoilé deux projets open source dans les domaines des microservices et de Kubernetes.

Microsoft dévoile deux projets open source pour Kubernetes et les microservices

Dapr (Distributed application runtime) est un runtime destiné à faciliter la création de microservices, tandis que OAM (Open Application Model) est un référentiel pour les déploiements Kubernetes. La firme de Redmond poursuit son offensive dans l’open source en dévoilant deux projets autour de Kubernetes et des microservices. Les initiatives se nomment Dapr et OAM. VMware étoffe la bulle vSphere avec Kubernetes. Avec l'intégration de la supervision Kubernetes (la stack PKS de Pivotal en fait), le prochain vSphere passe du statut de super hyperviseur de type 1 à celui d'orchestrateur de VM et de containers dans le cadre du projet Pacific.

VMware étoffe la bulle vSphere avec Kubernetes

Quelques jours après l’édition américaine de VMworld 2019, Eric Marin, directeur technique de VMware France, est revenu sur les principales annonces de la convention du fournisseur. La CDC déploie un cloud privé avec VMware. Pour apporter de l'agilité à son infrastructure, la CDC a déployé un cloud interne basé sur les solutions de VMware.

La CDC déploie un cloud privé avec VMware

Celui-ci a permis d'accélérer considérablement le déploiement des applications. PublicitéLe groupement d'intérêt économique (GIE) Informatique CDC (ICDC) est un opérateur de services informatiques et numériques, détenu majoritairement par le groupe Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). GraalVM une bonne alternative à Google Go d'après Oracle.

Oracle vante la rapidité de démarrage et la faible empreinte mémoire de sa machine virtuelle GraalVM. La VM, capable de comprendre de nombreux langages de programmation, sera bientôt mise à niveau vers Java 11. Selon Oracle, sa machine virtuelle polyglotte open source GraalVM est une bonne alternative au langage Go de Google (golang). Qualifiée de « VM universelle », GraalVM est capable d’exécuter des applications écrites en JavaScript, Python, Ruby, C, et C++, et des langages JVM dont Java, Kotlin, et Scala. Les développeurs d’Oracle à l'origine du projet affirment que leur machine virtuelle GraalVM est capable, comme Go, de démarrer rapidement et qu’elle a une faible empreinte mémoire.