background preloader

Open Source

Facebook Twitter

La ville de Liège bazarde ses logiciels libres. Open Data. Open by Default [beta] An open data playbook to help you get started in your city or county.

Open Data

Introduction: What is open data, and why bother? Government data is a valuable public resource that, when accessible by every community member, can be a powerful tool to support the goals and values of the community. Cities and counties around the country are making an effort to ensure the data they hold is freely and easily available to the public by embracing and institutionalizing the practice of “open data.” What is open data? Freely available to be used, shared, and reused by anyone for any purpose, commercial or otherwise. available in digital, machine-readable formats (such as .csv) so that it can be used in combination with other data and applications. available in its entirety — and able to be downloaded “in bulk” and not just manually retrieved record-by-record. L’open data est-il un leurre politique ?

Evelyn Ruppert - MyScienceWork.com Notre partenaire MyScienceWork a choisi d’interroger Evelyn Ruppert, maître de conférence en sociologie au Goldsmith College de Londres et spécialiste des données.

L’open data est-il un leurre politique ?

L’open data tel qu’il est orchestré par le gouvernement britannique depuis 2010 ne permet pas aux pouvoirs publics de renouer avec la confiance : sous sa forme actuelle, l’Etat ne dévoile jamais tout ce qu’il renferme. Dans un effort d’ouverture, ces informations sont mises à disposition et réutilisées via des outils numériques, ce qui favorise l’émergence d’une nouvelle classe de spécialistes, intermédiaires nécessaires entre les données et le public.

Le gouvernement français est sur le point de nommer son premier administrateur général des données ( « chief data officer » en anglais) un poste réservé jusqu’à présent à quelques grandes entreprises, dont l’émergence est directement liée à la récente montée en puissance des « big Data ». OpenStreetMap détaille le monde depuis dix ans. Le projet de cartographie libre Open Street Map (OSM) fête ce mois-ci ses dix ans.

OpenStreetMap détaille le monde depuis dix ans

Les contributeurs de la base de données cartographiques libre et gratuite parcourent depuis août 2004 la Terre pour en détailler chaque morceau. Gaël Musquet, porte-parole du chapitre français, se félicite : « Quand on voit, qu'il y a dix ans, nous sommes partis d'une feuille blanche, il y a de quoi être fiers. Mais il reste du boulot ! » En France, si la très grande partie du système routier et fluvial est traitée, les communes rurales ne sont pas toutes encore cartographiées. Au niveau mondial, la couverture reflète l'outillage technologique de chaque pays. L'Open Data de la semaine : Week-end à Bruxelles !

Suite aux succès de nos précédentes enquêtes Toujours en retard le TGV ?

L'Open Data de la semaine : Week-end à Bruxelles !

Et l’égalité hommes-femmes en Europe, notre équipe a décidé de partir reposer ses neurones à Bruxelles. Nos développeurs ont trouvé amusant de confier le planning du week-end à Quentin, l’un de nos clients favoris. Loin de se plonger dans les sempiternelles guides touristiques, Quentin a utilisé le portail Open Data de la ville de Bruxelles – propulsé par OpenDataSoft – pour explorer et préparer cette épopée.

Son utilisation ingénieuse de la fonctionnalité Cartographe méritait bien que nous lui dédiions l’infographie de la semaine. What's in my yogurt? Open Food Facts - France. Bienvenue sur le site OpenStreetMap France ! Open access: du rêve au cauchemar. Couverture de ScienceCe matin, la revue Science a publié une petite bombe qui va exploser dans de très nombreux laboratoires de recherche. L'un de ses journalistes, John Bohannon a concocté un faux article de recherche pharmacologique, signé d'un chercheur baptisé Ocorrafoo Cobange, d'un laboratoire du Wassee Institute of Medicine, censé se trouver à Asmara, la capitale de l'Erythrée.

Il est vrai que la ville d'Asmara existe. En revanche, ni l'institut, ni le chercheur n'existent. L'article comportait des erreurs d'un niveau détectable par un étudiant de biologie, et de nombreux «chiffons rouges», relate Bohannon, comme une claire incompatibilité entre la première légende de graphique proclamant la découverte d'un effet anti-cancer de la molécule testée... alors que le tableau de données montre clairement l'inverse.

Pourtant, le Journal of Natural Pharmaceuticals a accepté de publier cet étrange article. Des projets open-source qui changent le monde. Source: Open (opensource.com) Ouverture, partage, transparence, inclusion et autonomie font partie des maîtres-mots de l’Open-Week qui se déroule en Ile-de-France jusqu’au 11 avril.

Des projets open-source qui changent le monde

Une occasion rêvée pour revenir sur de multiples projets développés dans un état d’esprit et une culture libres et ouverts. Ça coule de source Les partisans du logiciel libre, Richard Stallman en tête, savent à quel point leur vision du monde est politique. « Leur idéal se construit autour de trois valeurs« , explique Sébastien Broca, auteur d’Utopie du logiciel libre (Ed.

Le Passager clandestin), « l’autonomie dans le travail, conçue de manière horizontale et décentralisée, et comme un moyen de se réaliser en tant que personne ; la maîtrise et le contrôle des technologies, avec une approche de leur conception tout comme de leurs usages ; la circulation de l’information et le partage du savoir, de manière à rompre l’impérialisme intellectuel pour profiter à plein du potentiel d’Internet ».