background preloader

Lutte

Facebook Twitter

Suicide des homosexuels, lesbiennes, bi et trans: dénoncer les mots qui tuent!  LGBT - Quand Amine est rentré du collège ce jour-là il n'a pas changé ses habitudes.

Suicide des homosexuels, lesbiennes, bi et trans: dénoncer les mots qui tuent! 

Il a jeté son sac dans l'entrée de l'appartement de ses parents puis s'est directement réfugié dans sa chambre. Il ne parlait pas beaucoup, c'était un garçon discret. Il ne rapportait rien à ses parent du harcèlement quotidien qu'il subissait. Il a ouvert la fenêtre, pour s'imprégner de l'air frais du mois d'avril. Avec détermination il enjamba le petit balcon en fer forgé noir, puis avec calme et détermination, d'un mouvement du pied, il projeta son corps dans le vide.

Egalitariste.tumblr. La triste face cachée de l’enseigne préférée des Français ~ Savoir Vivre. Avec un chiffre d’affaires de 80 milliards d’euros en 2014, la marque allemande Lidl, réélue « enseigne préférée des Français » en 2015, a de quoi financer des campagnes publicitaires pour rafraîchir son image de marque discount.

la triste face cachée de l’enseigne préférée des Français ~ Savoir Vivre

Et elle ne s’en prive pas ! Deuxième investisseur publicitaire parmi les grandes surfaces, Lidl semble pourtant avoir plus de difficultés lorsqu’il s’agit d’offrir à ses fournisseurs des conditions de travail décentes. Révélées par un rapport publié par Peuples Solidaires – ActionAid France et Oxfam-Allemagne, les pratiques de l’enseigne coûtent cher aux travailleurs agricoles en Équateur et au Costa Rica, où la firme s’approvisionne. Une pétition a été lancée. De la désastreuse manipulation des mots. « Il faut mettre fin aux grands écarts entre les discours et les actes » réclame le politiste Yves Sintomer.

De la désastreuse manipulation des mots

C’est, selon lui, l’un des moyens de la « démocratisation de la démocratie » qu’il appelle de ses vœux, mais surtout une condition sine qua non de l’endiguement du risque de dérive vers un régime autoritaire. Le chemin inverse est pourtant emprunté par les gouvernants français actuels. À tel point que l’on n’assiste plus désormais à de "simples" promesses de campagne non tenues, mais plutôt à une antinomie, en temps réel, entre les faits tels qu’ils sont, objectivement, et la manière dont la communication gouvernementale nous les présente.

Nos dirigeants, décomplexés ou peut-être simplement déconnectés de la réalité, s’emploient à désigner par leur exact opposé les politiques qu’ils mènent, ainsi qu’à dénoncer chez les opposants la prétendue existence de leurs propres dérives. Violences policières : à Paris, deux manifestants s'écroulent en pleine manif contre la "loi travail" La manifestation contre la “loi Travail” du 14 juin à Paris, qui a rassemblé entre 80 000 personnes selon la police et 1 million selon les syndicats FO, CGT et Solidaires, a été le théâtre de violents affrontements entre la police et certains manifestants, dont des “autonomes” venus en nombre.

Violences policières : à Paris, deux manifestants s'écroulent en pleine manif contre la "loi travail"

Cette vidéo de Street Politics en témoigne. Un tir tendu de grenade lacrymogène aurait fait un premier blessé grave. Connaître ses droits est une infraction : un écrit d'avocat à lire à vos risques et périls. Interpellation lors d'une manifestation contre la loi travail à Nantes, le 9/06/16 (S.SALOM-GOMIS/SIPA) Devant donner sa position sur la demande de mise en liberté d’un individu soupçonné d’avoir participé à des violences lors d’une manifestation, le procureur général de Paris choisit de s’y opposer.

Connaître ses droits est une infraction : un écrit d'avocat à lire à vos risques et périls

Parmi les raisons invoquées, un tract trouvé en perquisition. Finkielkraut expulsé, malaise à Libération. Participant ce samedi aux activités de la Commission Acceuil et Sérénité, que nous n'avons aucune prétention à représenter (tout comme a fortiori la Nuit Debout, qui échappe précisément à la représentation incarnée), nous avons fait le choix d'assumer un rôle de médiation en s'interposant entre l'essayiste et les «quelques dizaines de béotiens excités» contre lesquels Libération – ainsi que la quasi-totalité des médias nationaux et régionaux - a choisi de consacrer un article accablant.

Finkielkraut expulsé, malaise à Libération

Notre perspective au cœur de l'événement explique notre indignation à la lecture de l'analyse à laquelle le directeur de rédaction de Libération a cru bon de se livrer sur la base d'une vidéo de quelque secondes de mauvaise qualité. Comme l'exprime parfaitement la sage conclusion de M. Joffrin, «on aurait voulu discréditer un mouvement positif mais fragile qu’on ne s’y serait pas pris autrement». Très factuellement d'abord, rappelons que M. « Tout est mis en place pour que ça dégénère. Comment analysez-vous les violences policières qui ont marqué les dernières manifestations contre la loi El Khomri ?

« Tout est mis en place pour que ça dégénère

Alexandre Langlois Tout est mis en place pour que les manifestations dégénèrent. Côté renseignement, on constate depuis une dizaine d’années une double évolution, avec des manifestants beaucoup plus pacifiques qu’avant, mais des casseurs toujours plus violents, organisés de manière quasi paramilitaire. Certains de ces groupes sont identifiés avant qu’ils intègrent les manifestations. Mais aucune consigne n’est donnée pour les interpeller en amont.

Vous parlez d’une « volonté délibérée » que les manifestations dégénèrent. Les Black Blocs expliqués à Eric Ciotti (et à ma grand-mère) Invité sur une chaine d’informations ultralibérales en continue le 29/04/2016, Eric Ciotti commentait les débordements survenus la veille, lors d’une manifestation contre la loi Travaille !

Les Black Blocs expliqués à Eric Ciotti (et à ma grand-mère)

: Ces groupes extrémistes sont manipulés par des mouvements qu’on connait bien : les antifas, les black blocs que le gouvernement se refuse par ailleurs à dissoudre.