background preloader

Site internet

Facebook Twitter

Avoir du temps libre nous rend-il plus heureux? « Le temps c’est de l’argent » et « travailler plus pour gagner plus » sont des expressions et slogans directement nés de la conception du temps comme ressource. En effet, le temps est limité et donc précieux, la journée faisant 24 heures et pas une de plus, la semaine 7 jours et l’année 365 (+1 tous les 4 ans). Or, nous passons une bonne partie de notre temps éveillé à travailler et si l’on additionne à ce temps celui passé à faire des tâches ménagère, il n’est pas rare de se sentir piégé dans une routine qui ne laisse que peu de place aux loisirs, aux amis et à la famille. Il semble donc que nous faisons face à une question de quantité de temps : Serions-nous plus heureux si nous avions plus de temps libre? La réponse: peut-être, mais ça dépend. Des chercheurs en sciences sociales de l’Université de Standford et du Winconsin-Madison aux Etats-Unis nous démontrent dans cet article que plus de temps libre n’équivaut pas forcément à une augmentation du bien-être.

Pour le démontrer, Dr. Bonheur : Définition philosophique. Bonheur (nom commun) État satisfaction complète, stable et durable. Qu’est ce que le bonheur ? Le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Il ne suffit pas de ressentir un bref contentement pour être heureux.

Une joie intense n’est pas le bonheur. Un plaisir éphémère non plus. En tant qu’optimum de la vie humaine, le bonheur est universellement recherché. Être heureux est une expérience individuelle et humaine. La notion de bonheur est intimement liée au désir. La conception du bonheur de l’un ne sera pas celle de l’autre. Un contenu indéterminé Le « contenu » du bonheur est indéterminé. Lorsqu’il y a un accord sur ce qui rend heureux, il ne porte que sur des éléments vagues, des principes généraux. On ignore souvent ce qui peut nous conduire à notre bonheur. Au-delà d’une aspiration commune à être heureux, ce qui produit le bonheur est donc indéterminé. La recherche du bonheur Dans cette perspective, sa recherche semble inévitable. Bonheur au travail: les quatre illusions qui tuent. Le bien-être, la félicité ou le plaisir constant au bureau est le nouveau credo en vogue dans les entreprises.

Le hic, c'est que pour y parvenir (pour eux-mêmes ou l'équipe) bien des personnes ne retiennent du monde ou des gens alentours que ce qui les arrange. Se racontant des histoires sur des certitudes, le pouvoir de contrôler leurs propres pensées ou de changer autrui. Ce qui altère leur vision de la réalité et met en péril leur efficacité.

Décryptage de quatre mirages avec des clés pour gagner en clairvoyance. Illusion n°1 : le succès est la clé du bonheur Décrocher son graal - le contrat du siècle, l'innovation clé, les galons de chef... - rendra heureux ! Pas si sûr, car rester focalisé sur ces buts met en position de fragilité, génère du stress et de l'anxiété. Conseils. Illusion n°2 : le bien-être en tout garantit la sérénité Vouloir "se sentir bien" à tout instant est une option insidieuse car cette posture est usante. Conseils. Illusion n°3 : nos pensées sont la réalité vraie. Cours de philosophie :Est-ce dans le loisir ou dans le travail que l'homme réalise son humanité ? Introduction. 1) Définitions sommaires : -travail : a) sens général : activité par laquelle l’homme produit des biens et des services qui assurent la satisfaction de ses besoins naturels mais aussi sociaux (en transformant la nature) ; b) sens économique : activité rémunérée, obligatoire et souvent pénible (fatigante, etc.)

Mais en quoi plus précisément le travail est-il spécifiquement humain ? Car si on se contente de dire que si l’homme est l’être qui travaille (" homo laborans "), c’est parce qu’il doit créer lui-même ses conditions d’existence,on n’a pas de caractère suffisant pour vraiment différencier par lui l’homme de l’animal. Voici ce que répond Marx à cette question : Explication rapide : Marx distingue le travail de la nature; puis de l'activité de l'animal. Ce qui fait que l'animal ne peut être dit "travailler", c'est qu'il ne réalise pas dans la matière une idée préconçue, le résultat () n'est pas le fruit d'une activité de pensée. Le bonheur des Français au premier semestre 2016 - Fabrique SpinozaFabrique Spinoza. L’Indicateur Trimestriel du Bonheur des Français (ITBF), constitue un baromètre robuste, citoyen et trimestriel du bonheur des Français.

Sa vocation est d’apporter un éclairage inédit face au PIB dont il suivra le calendrier de publication, compter ce qui compte vraiment, redonner au bonheur une place centrale dans la société, et éclairer les politiques publiques. Réalisé par l’Institut Think pour la Fabrique Spinoza, conçu à partir de contenus issus de la science du bonheur, l’ITBF interroge les Français sur leur bonheur global ressenti, sur leur propre fonctionnement psychologique, et sur leur perception de leur environnement de vie. Interrogeant un échantillon représentatif de la population auprès de 1 001 Français, âgés de 18 ans et plus, interrogés en ligne du 1er au 7 avril 2016, selon la méthodologie des quotas, il permet d’exprimer la diversité des ressentis des Français. Une nécessité politique de s’intéresser au bonheur Forces et fragilités des Français en termes de bonheur. Le budget des Français pour les loisirs | Sofinscope.

La quasi totalité des Français (97 %) déclare s’adonner à des loisirs, autant qu’en 2013. Cependant, ils y consacrent moins de temps et de budget. Des Français attachés à leur budget « loisirs » Depuis 2012, si les habitudes des Français en termes de loisirs ont quelque peu changé. Ainsi, la proportion de Français qui s’y adonne est restée quasi identique (97 %, -1 point).

A l’inverse, 32 % des répondants estiment que leur budget loisir diminuera, un pourcentage en baisse par rapport à 2013 (-3 points). Question de budget, mais aussi de disponibilité pour certains : 8 % déclarent avoir moins de temps pour leurs loisirs que l’année passée (+1 point). Néanmoins, quelques 10 % de Français affirment aujourd’hui prévoir de « dépenser plus » cette année (+ 4 points par rapport à 2013). Le web : première source de loisir pour 74 % des Français Pour la majorité des Français (61 %, – 3 points), un loisir doit d’abord apporter bien-être, plaisir et enrichissement. Lire le communiqué de presse. Le classement mondial du bonheur parmi 157 pays. Quelques jours avant la Journée internationale du Bonheur qui a eu lieu le 20 mars 2016, le 4e rapport annuel de l’ONU sur le bonheur mondial avait été dévoilé. Quelle est la place des pays de l’Union Européenne dans ce classement mondial ?

Élaboré par The Gallup Organization en collaboration avec des auteurs canadiens et coréens, le 4e rapport annuel de l’ONU sur le bonheur mondial est un document de 70 pages communiquant le classement de 157 pays sur les 197 pays que compte le monde politique. Le niveau de bonheur a été mesuré pour la période s’étalant de 2013 à 2015. Ce rapport se base notamment sur diverses données telles que le PIB par habitant, les aides sociales, l’espérance de vie en bonne santé, la liberté des choix de vie, la générosité, la corruption. Ces facteurs permettent de mesurer les différences de bonheur dans 75 % des cas. Que dire du classement des pays de l’Union Européenne ? Dans le Top 10 figurent tout de même les Pays-Bas (7e) et la Suède (10e). Le Temps libre des Français. Les Français ne sont pas des gros consommateurs de quotidiens (1 Français sur 3 lit un journal tous les jours) mais ils occupent la première place mondiale pour l’achat de magazines (hebdomadaires ou mensuels) d’informations générales ou spécialisés.

La presse spécialisée est très développée en France, elle vise un public amateur de domaines particuliers : l’automobile, la pêche, la chasse, la télévision, l’informatique, l’outillage, la décoration intérieure, l’économie, la photographie, les voyages etc. Par ailleurs, la presse féminine propose de nombreuses publications, visant le public féminin (52% de la population française), selon l’âge, la situation sociale, les intérêts etc.

Héritiers d'une tradition littéraire nationale, les Français achètent beaucoup de livres : en 2002, 60 258 titres de livres ont été édités, dont 30 714 titres nouveaux et 29 544 réimpressions. 401 millions d’exemplaires ont été vendus cette même année par 350 maisons d’édition. Le temps libre et la societe de loisirs. Les Français accordent une part grandissante de leur temps aux loisirs. Loisirs et temps libre occupent une place croissante dans la vie des Français mais la « valeur travail fait de l'ombre à la société des loisirs », selon le Crédoc. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marlène Duretz Loisirs et temps libre occupent une place croissante dans la vie quotidienne des Européens comme des Français, selon une étude du Crédoc, parue dans la dernière note Consommation et modes de vie (N° 268, juillet 2014).

Le temps libre des Français a augmenté de 47 minutes par jour entre 1986 et 2010, passant de 7 h 19 à 8 h 06 par 24 heures. Ce temps est consacré aux loisirs, à la sociabilité, aux repas, au bricolage, au jardinage et au soin des enfants. A l'inverse, le temps consacré au sommeil et à la toilette a diminué de 12 minutes, le temps au travail ou aux études de 25 minutes et celui imparti aux travaux ménagers de 23 minutes. Les Français, champions du monde du «temps disponible» INFOGRAPHIES - Historiquement et culturellement, les Français ont une appétence pour le temps disponible. Sur ce critère précis de bien-être, la France surclasse tous les pays développés, selon l'OCDE. Mais que font les Français de ce temps libre ? Certains dénonceront une fainéantise à la française, d'autres y verront le signe d'une meilleure qualité de vie. Les Français détiennent bel et bien le record du temps disponible pour leurs loisirs.

«Historiquement et culturellement, les Français ont une appétance pour le temps disponible, notamment parce que l'offre disponible de loisirs est très étoffée, notamment l'offre publique de loisirs», note Christophe Chaptal de Chanteloup, expert en stratégie. Pour être heureux, il n'y a pas que les loisirs. . • Comment définit-on le «temps de loisirs»? L'OCDE ne prend ici en compte que les personnes qui exercent une activité à temps plein. . • La France dans la moyenne européenne • Les Français travaillent moins mais sont productifs. Loisirs couverts par Vitalmut assurance sports loisirs.

Face à l'incertitude qui affecte la définition du temps de loisirs, le choix a été fait d'éliminer du champ des loisirs toutes les activités équivoques désignées par l'Insee comme activités de « semi-loisirs » (jardinage et bricolage, pour l'essentiel), dans la mesure où ces activités d'autoproduction ne répondent pas aux trois principaux critères de la définition canonique du loisir (absence de contrainte institutionnelle, désintéressement, plaisir). De la même façon ont été inclues dans les temps de loisirs les activités de création artistique. Semi-loisirs (EXCLUS) - Activités ménagères - Bricolage - Jardinage - Soins aux animaux domestiques - Soins aux animaux de compagnie - Réparations et travaux d’entretien - Cueillette de champignons, pêche... - Fête de village, kermesse... - Manifestations sportives, artistiques... - Plage... - Promenade dans les bois, excursions... - Sorties culturelles, cinéma, musées, expositions...

Réforme des 35 heures en France. Durant les années 1990, aucun autre pays de l'OCDE n’a mis en place une réforme similaire de réduction généralisée du temps de travail[7]. Toutefois, en Allemagne, pays où la durée du travail relève des conventions collectives de chaque branche professionnelle (dans la limite de 48h/semaine en moyenne imposée par la loi), des accords de réduction du temps de travail ont également été négociés par les partenaires sociaux, cinq branches ayant une durée du travail de 35 heures hebdomadaires (Voir infra). Origine[modifier | modifier le code] La réduction du temps de travail est un phénomène progressif qui caractérise toutes les sociétés, et qui découle du progrès technique.

La durée moyenne de travail est différente selon les pays, en fonction de leur niveau de progrès technique, mais aussi en fonction des préférences individuelles et collectives concernant le choix entre revenus et loisir. Mise en œuvre[modifier | modifier le code] Objectifs[modifier | modifier le code] • Loisirs préférés des Français en 2015 | Sondage.