background preloader

Showrooming

Facebook Twitter

La fin du showrooming. Alors que le showrooming devient la plus grande menace pour les retailers, les e-commerçants avisent un horizon plein d’opportunités. Cependant, la nature de commerçant les unifie et retailers et e-retailers ont su trouver des synergies entre eux. La base de ces convergences étant le consommateur, de plus en plus fugace et astucieux. Malgré cette mise en scène solidaire dans le milieu du commerce, la loi a du intervenir. La semaine dernière, François Vannson, député UMP, a déposé une proposition de loi pour empêcher les sites internet de proposer des prix trop bas pour les enseignes physiques.

L’objectif est d’empêcher la pratique et le développement du showrooming. Cette nouvelle proposition de loi interdit de vendre sur un site internet à un prix inférieur au prix d’achat négocié entre fournisseur et distributeur, augmenté de la marge brute du distributeur. Pourquoi Darty ne s’associerait pas avec Amazon, par exemple ? Qu’est ce que le Retail Intelligence®? Source: LSA. Le phénomène du showrooming : fatalité ou opportunité ? Si tous les ingrédients du mauvais marketing semblent réunis, entre pratiques anti-commerciales et remise en cause du célèbre précepte « Le client est roi », le magasin a tout de même le mérite d’avoir soulevé une question épineuse : comment les magasins traditionnels peuvent-ils lutter contre la montée du showrooming ? Si l’on pousse le raisonnement plus loin, l’on est également amené à se demander si la croissance exponentielle du e-commerce doit nécessairement signifier la fin des commerces brick & mortar.

Ou si, plutôt qu’une lutte sanglante entre ces deux modèles, il n’est pas envisageable de développer une solution alternative, qui pourrait bénéficier à l’ensemble des acteurs concernés, consommateurs compris. Une pratique en fort développement Le showrooming consiste pour le consommateur à faire du shopping dans un magasin physique, à comparer ses prix avec ceux des vendeurs en ligne grâce à un smartphone, puis, la majorité du temps, à effectuer l’achat en ligne. 1. Le showrooming et son usage par les clients : 74, 46, 6/10 et 62 – Les chiffres de Connected Store. Aujourd’hui, pour les chiffres de Connected Store, nous revenons sur une étude de l’IAB en partenariat avec Ipsos Media CT au sujet du phénomène de showrooming.

Intitulée “Showrooming : Empowering Consumer Electronics Shoppers“, l’étude s’intéresse aux consommateurs d’électronique et cherche à identifier les évolutions des comportements d’achats. On y apprend que : 74% des interrogés se rendent en magasin pour essayer et voir le produit.46 % s’y rendent pour le côté pratique.Quasiment 6 shoppers sur 10 ont fait une recherche en ligne après une visite en magasinMais les utilisateurs de mobile en magasin sont davantage susceptibles d’effectuer cette recherche en ligne après une visite : 62% des interrogés la feront sur ordinateur. (source) Il est intéressant de noter que les shoppers adeptes du showrooming ont besoin de faire des recherches après leur visite en magasin sur un ordinateur. Pour les besoins de cette étude, Ipsos a interrogé 482 consommateurs d’électronique durant 6 mois. Showrooming, vrai danger ? 77 & 6 : Les chiffres de Connected Store. Le « showrooming » et le « pretailing » redéfinissent le processus d’achat! | Sylvie Bédard - La vie 2.

Depuis environ dix ans, les ventes en ligne n’ont cessé de croître et l’offre aussi. Nous achetons tout en ligne ou presque. Oui, plusieurs gammes de produits souffrent un peu de l’intangibilité du Web, mais l’avenir pourrait bien changer ce fait. En effet, acheter des chaussures en ligne ou même des vêtements apparaissait improbable et pourtant même avant le Web, Sears vendait par catalogue des vêtements et des chaussures. Comment ont-ils réussi ce tour de force? Simplement en permettant le contact avec le vêtement soit par le biais de leur magasin ou par le biais d’un achat sans risque autorisant les retours sans questionnements. Dans cette poussée d’achats Internet, le showrooming est une nouvelle tendance en forte croissance qui irrite les commerçants qui tiennent boutique avec pignon sur rue.

Showrooming une opportunité pour les magasins traditionnels! Que dire du « Pretailing » maintenant? Un nouveau mot fait son apparition dans le langage marketing. Êtes-vous prêts ? Like this: