Peuplement

Facebook Twitter

Amos, 100 ans d'histoires inusités. ICI Abitibi-Témiscamingue souligne le 100e anniversaire d’Amos en levant le voile sur certains faits méconnus de son histoire.

Amos, 100 ans d'histoires inusités

Découvrez les légendes, les histoires et les anecdotes qui ont ponctué le développement de la première ville fondée en Abitibi. Découvrez La cathédrale Sainte-Thérèse-d’Avila est le symbole le plus connu d’Amos. L’imposant édifice cache en sa fondation une crypte où reposent des personnages mythiques. Au cours de la Première Guerre mondiale, le gouvernement canadien a érigé un camp de détention en Abitibi, près d’Amos. Amos a eu ses Beatles. Pendant plusieurs années, le Café Radio a été le centre nerveux d’Amos. Comment les Amossois ont-ils fêté les jubilés précédents de la ville? À la fin des années 1930, un certain Armand Sénécal fait l’acquisition d’une caméra 8 mm avec laquelle il tourne certaines des premières images amateurs de l’Abitibi-Témiscamingue naissante. Oscar Thiffault est un monument de la chanson folklorique au Québec. New Amsterdam History Center. Plan Vautrin. Le plan Vautrin(1935) Loi pour promouvoir la colonisation et le retour à la terre(Projet de loi 44) En pleine dépression, le gouvernement fédéral, par le plan Gordon, et le gouvernement provincial, par le plan Vautrin, tentent d’amenuiser la misère occasionnée par le chômage des villes et le surpeuplement du monde agricole.

Plan Vautrin

Que faire, sinon coloniser? Il faut ouvrir de nouvelles régions, aux limites des terres exploitables, pour y établir les fils d’agriculteurs désoeuvrés ou les urbains récemment arrivés et refoulés maintenant par le chômage. Telle est la solution proposée par Irénée Vautrin, le nouveau ministre de « plan Vautrin » soulève l’ire du chef de l’Opposition conservatrice, Maurice Duplessis, qui l’attaque à boulets « rouges », en invoquant la politicaillerie et premier ministre Taschereau lui donne la réplique avec vigueur et les injures pleuvent.

Débats en première lecture 27 février 1935 M. M. 28 février 1935 M. Études du projet de loi en comité plénier 5 mars 1935 M. M. Bvdoc, Courtepointe montréalaise. Tous droits réservés Dépôt légal 3e trimestre 1992 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada Rédaction : Martine D'Amours et Collectif L'autre Montréal Recherche-photo: Maryse Darsigny Coordination : Suzanne LaFerrière et Sylvie Joly Édition révisée en avril 1999 Mise en page : Bernard Vallée Avec les recherches et contributions de: Bernard Vallée, Marie-Suzanne La Ferrière, Sylvie Trudel et plusieurs autres.

bvdoc, Courtepointe montréalaise

Deux mots au sujet de L'autre Montréal L'autre Montréal, c'est un petit collectif qui, depuis 1983, fait partager ses coups de coeur pour sa ville. Par le biais de visites guidées en autobus, de conférences ou d'animation d'événements, L'autre Montréal explore les quartiers populaires, scrute leur histoire et réfléchit sur les enjeux actuels de la vie urbaine. En proposant ses activités, L'autre Montréal veut sensi­biliser les Montréalais et Montréalaises à leur propre his­toire et ainsi favoriser leur participation au devenir de leur ville. Chinois : des lois racistes.

Britanniques

Régime français.