background preloader

Lyceedaussin

Facebook Twitter

D412 droitsdesconcepteurs V2. LES FICHES SYNTHESES EDM. Entreprises B2B : pourquoi créer sa page Google+ ? En matière de réseau social BtoB, le paysage était jusqu’à présent plutôt clair: LinkedIn, Viadeo, Twitter (voire Facebook) suffisaient pour assurer une présence sérieuse. L’arrivée des pages entreprises de Google+ ajoute un choix supplémentaire.

Si le nombre d’utilisateurs de Google+ est impressionnant compte tenu de la jeunesse du réseau (40 millions atteints en 5 ou 6 mois), il reste faible face aux 800 milions de membres de Facebook. Mais il me semble que ce réseau conserve aujourd’hui une orientation plus professionnelle que Facebook : les personnes qui me parlent de Google+ sont plus des marketeurs et des professionnels IT que les copines de classe de ma fille. Evidemment, si votre objectif est de toucher le consommateur final, vous serez peu sensible à cet argument, mais si vous voulez développer votre image et disposer d’un canal supplémentaire pour diffuser votre contenu, Google+ me semble important à étudier. Les bonnes raisons de créer une page Google+ : Améliorer sa visibilité. Chaîne de valeur.

La chaîne de valeur est un outil fondamental pour faire un diagnostic de l'avantage concurrentiel ou pour découvrir les moyens d'en acquérir un et de le conserver. L'analyse de la chaîne de valeur consiste à décomposer l'entreprise en activités stratégiquement importantes pour comprendre leur impact sur le comportement des coûts et la différenciation. Ce n'est qu'après avoir effectué cette analyse que la firme est en mesure de choisir une stratégie générique pour chaque produit i.e. de choisir le positionnement concurrentiel qui convient à chaque produit. Porter propose donc d'identifier les sources de différenciation compétitive d'une firme en la décomposant en activités de base économiquement significatives.

Il définit la chaîne de valeur comme un “enchaînement d'activités permettant d'aboutir à un produit valorisable sur le marché”. La chaîne de valeur Une entreprise doit optimiser les liaisons entre les activités de façon à refléter sa stratégie concurrentielle. MAINTENANCE informatique. CCAG-TIC 2009 - Chapitre 6 - Dispositions spécifiques à la maintenance, la tierce maintenance applicative et à l’infogérance Article 31 31.1.

Maintenance et tierce maintenance applicative. Par « maintenance », on désigne les prestations permettant le maintien en condition opérationnelle des matériels à titre préventif, ou correctif. Par « tierce maintenance applicative », on désigne les prestations qui consistent à conserver un programme informatique dans un état lui permettant de remplir sa fonction. Ces services peuvent être rendus sur le site du pouvoir adjudicateur ou à distance dans les locaux du titulaire. Des prestations de maintenance de matériel peuvent être incluses dans un marché de tierce maintenance applicative. Par « préventif », on entend les mesures d’entretien exécutées pour éviter la survenance d’anomalies. Par « correctif », on entend les mesures consistant à corriger les anomalies. 31.2.

Les documents particuliers du marché définissent : 31.2.2. 31.3. 31.4. Transfert des salariés. 1) Transfert des contrats Les personnes concernées : Les contrats de travail suivent le repreneur dans leur totalité, que ce soit des contrats à durée indéterminée, des contrats à durée déterminée, des contrats d’apprentissage et tous les contrats suspendus. Les salariés en cours de licenciement sont transférés aussi, le préavis s’exécutera chez le nouvel employeur. Si le salarié est affecté à deux postes en même temps, son employeur regardera la part affectée au poste transféré. Si le salarié est détaché, son contrat de travail passera au service du repreneur uniquement si le service pour lequel le salarié travaille est cédé au titre de l’article L122-12.

Les salariés protégés qui sont concernés par le transfert de l’activité suivent le sort de celle-ci sans formalité. Le salarié ne peut refuser le transfert. Les conditions : Le contrat continue de courir dans les mêmes conditions qu’elles s’exécutaient précédemment. Les dettes de salaires : 2) Rupture des contrats Les salariés protégés. LA RESPONSABILITE DES PRESTATAIRES DE SERVICES INFORMATIQUES EN SECURITE INFORMATIQUE.

Aujourd’hui beaucoup d’échanges, de contrats se font sur internet, c’est pourquoi il est nécessaire que tous les échanges réalisés sur la toile soient sécurisés afin d’éviter toutes fraudes. Il a alors fallu s’interroger sur la responsabilité des prestataires de services informatiques en sécurité informatique. La sécurité par voie électronique repose largement sur l’utilisation de moyens de chiffrement des échanges pour en assurer la confidentialité. Ces dernières années, le cadre juridique de la sécurité des services informatiques était mis en place, avec deux grands volets : la libéralisation de la cryptologie et la reconnaissance de la signature électronique. Le Conseil des ministres a adopté le 15 janvier 2003 un projet de loi "sur la confiance dans l'économie numérique", dans lequel la question de la responsabilité des "prestataires techniques" de l'Internet est un des points majeurs (chapitre 2 du projet de loi).

Retour à la rubrique 'Autres articles' Chaîne de valeur.