background preloader

Bibliographie

Facebook Twitter

Des titres de romans ou de documentaires à lire pour qui veut !

De rêves et de papiers. Clara C. Trois femmes puissantes. De rêves et de papiers - Récit/Doc. Durant ces 547 jours Rozen le Berre a travaillé à Paris dans un bureau d'accueil pour 'mineurs isolés étrangers' et parle de toutes ces personnes rencontrées, des mineurs- ou pas- et c'est l'une des difficultés, puisque le parcours sera alors différent.

De rêves et de papiers - Récit/Doc

Même si un mineur reconnu tel pourra encore galérer à la rue s'il n'y a pas encore de place d'accueil libre. Puisque trop jeune pour bénéficier du 115. On n'est pas dans un monde parfait et logique.Un peu d'humour dans ce monde de détresse permet au lecteur de souffler un peu. L'on ne sait pas toujours ce que deviennent ces jeunes dont elle parle. Parallèlement est conté le parcours de Souley, depuis le Mali, de longs mois avant d'arriver dans son bureau. le parcours de bien des migrants (enfin, ceux qui arrivent).Puis à la fin un rendez-vous de bilan avec sa chef, où elle réfléchit sur le positif et le négatif de ce travail.Un livre récent, clair, à lire absolument. " + Lire la suite. L'opticien de Lampedusa - Roman. D'Emma-Jane Kirby.

L'opticien de Lampedusa - Roman

Lire là où c'est tout joli et bien rangé L'opticien plante ses ongles dans la peau noire et visqueuse pour hisser le garçon à bord. De sa vie, il n'a jamais serré aussi fort la main de quelqu'un. Impeccable, irréprochable, c'est ce qu'on se dit en posant avec émotion ce livre. C'est une histoire vraie, des paroles collectées par Emma-Jane Kirby, journaliste à la BBC. Cet opticien donc, petit commerçant de son état, en fin de carrière, qui aime l'ordre et la précision, se trouve, avec sa femme et des amis, au coeur d'un drame absolu, le naufrage d'un bateau de migrants essayant de rejoindre les côtes de Lampedusa.

Ce qui intéresse Emma-Jane Kirby, au-delà du drame en lui-même évidemment, c'est la gestion intime de ces faits par ceux qui les ont vécus, les chambardements intérieurs qu'ils ont provoqués sur l'opticien et ses proches. Ed. Trois femmes puissantes - Roman. Police - Roman. Quelques heures de la vie d'une femme flic.

Police - Roman

Virginie s'apprête à avorter, l'intervention est programmée pour le lendemain. Elle y pense, beaucoup, forcément... Mais avant de s'y préparer, de rentrer chez elle retrouver son mari et leur petit garçon, elle a sa journée de travail à finir. Mutinerie dans un centre de rétention, incendie, il s'agit d'aller chercher avec deux collègues un réfugié politique tadjik et de l'emmener à l'aéroport, il doit être reconduit dans son pays. Est-ce la grossesse et la perspective de l'IVG qui rendent Virginie si sensible au sort de cet homme ?

+ Lire la suite. Les enfants de la Clarée - Récit/Doc. Raphaël Krafft part à la rencontre de ceux qui accueillent et de ceux qui s’exilent.

Les enfants de la Clarée - Récit/Doc

Un reportage littéraire et humain. En novembre 2017, Raphaël Krafft part en reportage dans les Alpes à la frontière franco-italienne. Il accompagne un habitant de la région parti en maraude à la rencontre d’éventuels migrants perdus dans la montagne. Les premières neiges viennent de tomber. Ce soir-là, ils découvrent cachés dans un bosquet quatre mineurs . Marqué par cette expérience, Raphaël Krafft se lie d’amitié avec les habitants du village de Névache situé juste en dessous du col et propose aux enfants de l’école communale de partir en Guinée réaliser des reportages et les aider ainsi à comprendre pourquoi tant de jeunes décident de quitter leur foyer. Voir la vidéo. Dans la mer il y a des crocodiles : l’histoire vraie d’Enaiatollah Akbari. Un titre un peu intrigant, des critiques élogieuses sur Babelio, voulant faire découvrir l'univers des "migrants" à mon fils ado, j'ai suivi les conseils de mes amis babéliotes.

Dans la mer il y a des crocodiles : l’histoire vraie d’Enaiatollah Akbari

Bien m'en a pris, sur 4 personnes à l'avoir lu dans mon entourage, nous sommes 3 à avoir été conquis, dont le fameux ado !!! J'avour néanmoins avoir été très surprise par le ton de ce témoignage, auquel je ne m'attendais pas. Etant donné le parcours de vie de ce jeune afghan Enaiatollah, j'anticipais des scènes un peu "gores", un ton tragique, un peu moralisateur, larmoyant, j'imaginais que le journaliste souhaiterait faire "dans le sensationnel", et en fait... pas du tout !