background preloader

Utopies, contre-utopie, dystopie

Facebook Twitter

La science-fiction au collège. Natacha Vas-Deyres, docteur en littérature française, francophone et spécialiste de la science-fiction a concocté pour les abonnés de la NRP collège un dossier passionnant autour du genre.

La science-fiction au collège

Et comme une cerise sur un gâteau, elle a interviewé quatre auteurs de science-fiction pour la jeunesse. Extraits. La science-fiction, une machine à écrire les futurs. En 1976, Ray Bradbury, auteur des célèbres Chroniques martiennes (1950), écrivait que la science-fiction était devenue « une littérature centrale de notre temps » : « Nous retrouvons dans chaque récit de science-fiction l’ensemble des problèmes idéologiques, philosophiques et moraux posés par le développement de l’humanité ». La science-fiction, dont la nature originelle est littéraire, s’est métamorphosée aujourd’hui en un domaine culturel polymorphe. Le mot : un américanisme La science-fiction jeunesse : des écrivains qui rêvent et qui osent Danielle Martinigol : L’écriture est un processus d’imitation. La science-fiction dans les séries télévisuelles. Par Sébastien Rongier La série télévisuelle connaît aujourd’hui un succès considérable, tant du point de vue du public que des analyses qui émergent au sujet de ce genre artistique.

La science-fiction dans les séries télévisuelles

La série de science-fiction, fortement dominante dans les productions contemporaines, mérite un petit tour d’horizon. Quelques jalons historiques Le genre de la science-fiction est aujourd’hui pléthorique, notamment parce que les techniques d’effets spéciaux sont moins coûteuses. Cependant, la science-fiction a une histoire télévisuelle assez longue. Variations des genres Les séries connaissent aujourd’hui une très grande amplitude de genres, allant du fantastique à la science-fiction, ou leur combinaison car les frontières de genre sont assez lâches. Monplaisir Lettres - L’Utopie de Thomas More, commentaire extrait livre II, Des religions d’Utopie.

Première édition de L’Utopie, avec la carte de l’île L’Utopie de Thomas More (1516)Livre II, Des religions de l’Utopie Les Utopiens mettent au nombre de leurs institutions les plus anciennes celle qui prescrit de ne faire tort à personne pour sa religion.

Monplaisir Lettres - L’Utopie de Thomas More, commentaire extrait livre II, Des religions d’Utopie

Utopus, à l’époque de la fondation de l’empire, avait appris qu’avant son arrivée, les indigènes étaient en guerre continuelle au sujet de la religion. Il avait aussi remarqué que cette situation du pays lui en avait puissamment facilité la conquête, parce que les sectes dissidentes, au lieu de se réunir en masse, combattaient isolées et à part. Dès qu’il fut victorieux et maître, il se hâta de décréter la liberté de religion. Utopus, en décrétant la liberté religieuse, n’avait pas seulement en vue le maintien de la paix que troublaient naguère des combats continuels et des haines implacables, il pensait encore que l’intérêt de la religion elle-même commandait une pareille mesure. Thomas More peint par Hans Holbein Tous droits réservés.

Thomas More: description de l'île d'Utopie et de son gouvernement. L’Île d'Utopie a cinq cent mille pas de circuit; vers le milieu, qui est sa plus grande largeur, elle a deux cent mille pas de diamètre; elle conserve cette étendue dans un assez long espace de terrain; ensuite sa largeur diminue insensiblement, et les extrémités de l'île se terminent en pointes, de sorte qu'à son entrée elle présente la forme d'un croissant régulier.

Thomas More: description de l'île d'Utopie et de son gouvernement

La distance d'un cap à l'autre est d'environ onze milles; la mer s'étend dans ce golfe, que la terre abrite presque en tout sens, aussi n'est-il sujet à aucune de ces violentes tempêtes qui se font sentir hors du détroit. Ce bras de mer, toujours paisible, ressemble à un grand lac ou à un étang. On peut regarder ce bassin comme un havre sûr, que la nature a creusé de sa propre main pour la facilité du commerce de ce peuple. Au reste, suivant l'histoire des Utopiens, et même à en juger par la situation du pays, on apprend qu'autrefois il ne formait point une île. Quelques villes en ont cependant davantage.

Notes1. Thomas More, extraits de "L'Utopie" Entre [...] indications hors texte.

Thomas More, extraits de "L'Utopie"

Thomas MORE (MORUS), humaniste anglais, ami d'Erasme, farouche défenseur du catholicisme, fut le chancelier du roi d'Angleterre Henri VIII. Assassiné pour avoir refusé de soutenir le passage à l'anglicanisme, où le roi devait remplacer le pape à la tête de l'Eglise d'Angleterre, il fut canonisé par le pape (Saint Thomas More). Il est surtout resté célèbre pour son livre, "L'Utopie", qui décrit un pays imaginaire du même nom avec une société parfaite. En particulier, la tolérance religieuse, qui y est décrite, tranche avec la réalité du siècle. Mais n'imaginons pas que Thomas More fut lui même si tolérant.

Thomas More, saint (1478-1535) Homme politique et humaniste anglais, qui s’opposa au roi Henri VIII, ce qui lui coûta la vie. Pour avoir désapprouvé le divorce d’Henri VIII et de Catherine d’Aragon, il vit sa carrière politique brisée. Thomas More est l’auteur d’un roman politique célèbre, Utopie, écrit en 1516. (résumé de Christophe Rime) Utopia (1516)