background preloader

Circuit de la mémoire

Facebook Twitter

L’Espion qui croyait : l’homme qui aurait pu tuer Hitler. Parler au présent, le défi des sites mémoriels. Alors que s’éteignent les derniers témoins de la Shoah et qu’extrémismes et populismes progressent, le rôle éducatif des lieux de mémoire auprès des jeunes générations est crucial.

Parler au présent, le défi des sites mémoriels

Le Monde | 29.05.2018 à 13h00 • Mis à jour le 29.05.2018 à 15h13 | Par Gilles Rof. Être esclave dans les colonies françaises. We and our partners store and/or access information on a device, select basic ads, select personalised ads, measure ad performance, develop and improve products, create a personalised ads profile, create a personalised content profile, select personalised content, measure content performance, apply market research to generate audience insights, select basic ads, create a personalised ads profile, select personalised ads, create a personalised content profile, select personalised content, measure ad performance, measure content performance, apply market research to generate audience insights, develop and improve products.

Être esclave dans les colonies françaises

These technologies may process personal data such as IP address and browsing data for ensure security, prevent fraud, and debug, technically deliver ads or content. They may match and combine offline data sources, link different devices, receive and use automatically-sent device characteristics for identification. Contrôlez vos données. Abolition de l'esclavage. L’abolition de l'esclavage consiste à interdire juridiquement l'esclavage.

Abolition de l'esclavage

Des exemples ponctuels et localisés d'affranchissement, l'interdiction légale de l'esclavage, étendue à toutes les catégories de population. À la fin du XVIIIe siècle et au XIXe siècle, à partir de l'Europe, un mouvement historique d'ampleur internationale conduisit à une abolition progressive de l'esclavage dans les territoires contrôlés par les Européens (principalement la France et la Grande-Bretagne) et de certains territoires issus de leur colonisation. À la fin du XXe siècle, l'abolition de l'esclavage était acquise dans la plupart des États de la planète. Rendez-vous au monument aux morts. La Première Guerre mondiale marque l’entrée du XXe siècle dans la mort de masse.

Rendez-vous au monument aux morts

Afin de garantir la permanence du souvenir de tous les soldats « morts pour la patrie », on a érigé dès le début des années 1920 des monuments aux morts dans toutes les communes françaises. Ils sont si nombreux, parfois communs et souvent d’une symbolique d’un autre temps, que l’on finit par ne plus les voir… Et pourtant les monuments aux morts de la Guerre de 1914-1918 sont forts de sens, aussi bien complexes, paradoxaux, qu’inattendus. En mettant en parallèle le rituel qui les fait revivre chaque 11 novembre, date anniversaire de l’Armistice de la Grande Guerre, leur étude offre un témoignage et une compréhension des mentalités de l’après-guerre autant qu’un éclairage sur la façon dont notre société a géré, gère et sans doute gérera le souvenir des différents conflits.

Le film Magistrats et migrants. Cliquez pour lancer le film Producteur : CNRS Image, 2014 Durée : 47 minutes. Les derniers Compagnons de la Libération. Un remarquable webdoc de France 24. Les derniers Compagnons de la Libération est un remarquable web documentaire sur cet ordre national créé par le Général de Gaulle pour récompenser les personnes qui se sont signalées dans l’œuvre de libération de la France.

Les derniers Compagnons de la Libération. Un remarquable webdoc de France 24

Un excellent outil pédagogique sur l’engagement et le devoir de mémoire. Merci à France 24 d’avoir réalisé ce long format avant que les derniers témoins n’aient disparu. Car ils ne sont plus que 10. « Mémoire de l’esclavage, devoir d’avenir » - Ambassade de France en Irlande - French Embassy in Ireland. Discours lors de la cérémonie de commémoration... par elysee Monsieur le Président élu, cher Emmanuel Macron, Je suis heureux de votre présence ici pour cette cérémonie.

« Mémoire de l’esclavage, devoir d’avenir » - Ambassade de France en Irlande - French Embassy in Ireland

Vous avez voulu y participer comme pour montrer la volonté de poursuivre le devoir de mémoire et ainsi de préparer l’avenir. Je veux saluer le président du Sénat qui, chaque année, organise cette commémoration avec le président du comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage. Je tiens aussi à remercier pour leur présence le Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale, les membres du gouvernement, les parlementaires du Sénat et de l’Assemblée nationale et de nombreux représentants d’associations.

C’est la dernière fois que je participe en tant que président à cette cérémonie du jardin du Luxembourg. Mais en ce 10 mai 2017, notre rassemblement prend un caractère symbolique. Le tourisme de mémoire en France : un levier d'attractivité des territoires. Poids, enjeux et perspectives...

Le tourisme de mémoire en France : un levier d'attractivité des territoires

La France dispose de nombreux sites de mémoire liés aux conflits contemporains, dont la visite constitue un important levier d’attractivité et de vitalité économique complémentaire à l’offre touristique traditionnelle. Développer le tourisme de mémoire constitue un enjeu civique et pédagogique, afin de favoriser la transmission de ce patrimoine aux générations futures. C'est aussi un enjeu culturel et touristique, afin de préserver ces vestiges comme témoins d’une époque et contribuer au dynamisme économique des territoires.

Chaque année, ces sites attirent environ 20 millions de visiteurs venus pour près de la moitié de pays étrangers. Lettre de Simone Veil à l'Académie Française. Les rescapés d’Auschwitz ne sont plus qu’une poignée.

Lettre de Simone Veil à l'Académie Française

" La mémoire, un devoir " 1/2 débat France 24. " La mémoire un devoir " 2/2 débat france 24. Projets « Services numériques innovants et tourisme de mémoire en France » 47 candidats avaient répondus à l’appel à projets «Services numériques innovants et Tourisme de mémoire en France».

Projets « Services numériques innovants et tourisme de mémoire en France »

Le 12 décembre 2016, 9 projets ont été retenus comme lauréats de ce premier appel à projets national. Le numérique constitue un levier majeur pour renforcer l’attractivité de l’offre touristique mémorielle des territoires et faciliter la compréhension des événements marquant l’histoire contemporaine. Algérie, nos mémoires, avec Benjamin Stora. Benjamin Stora est notre « Monsieur Algérie ».

Algérie, nos mémoires, avec Benjamin Stora

Spécialiste de l’histoire du Maghreb contemporain, professeur à l’Université Paris 13 et à l’INALCO, il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l’Algérie La gangrène et l’oubli, la mémoire de la guerre d’Algérie (La Découverte, 1991), et d’essais plus personnels comme Les guerres sans fin. Les lois mémorielles. Pourquoi commémorer la Grande Guerre ? Hegel : peut-on tirer des leçons de l'histoire ? On dit aux gouvernants, aux hommes d'Etat, aux peuples de s'instruire principalement par l'expérience de l'histoire. Mais ce qu'enseignent l'expérience et l'histoire, c'est que peuples et gouvernements n'ont jamais rien appris de l'histoire et n'ont jamais agi suivant des maximes qu'on en aurait pu retirer.

Chaque époque, chaque peuple se trouve dans des conditions si particulières, constitue une situation si individuelle que dans cette situation on ne peut et on ne doit décider que par elle. Dans ce tumulte des événements du monde, une maxime générale ne sert pas plus que le souvenir de situations analogues qui ont pu se produire dans le passé, car une chose comme un pâle souvenir, est sans force dans la tempête qui souffle sur le présent ; il n'a aucun pouvoir sur le monde libre et vivant de l'actualité.

Pierre Vidal Naquet, "Les assassins de la mémoire" (avant-propos) Martine Fournier : le rôle de l'historien. Allocution de J. Chirac du 16 juillet 1995. Discours de Jacques Chirac sur la responsabilité de Vichy dans la déportation, 1995. Les années 1970 voient un tournant décisif dans la mémoire de la Seconde Guerre mondiale. La mémoire officielle de la Résistance vole en éclat tandis que se dévoile la réalité du régime de Vichy. Au cours des années 1970 et 1980, des films et des ouvrages provoquent la prise de conscience collective d'une complicité du régime de Vichy dans le génocide des Juifs. Cette prise de conscience est vécue douloureusement.

La lutte contre le négationnisme (Georges Wellers) Le Souvenir français. Lettre de Simone Veil. Jacques Tardi : “Plus qu’un devoir de mémoire, mon travail est un devoir d’avenir” Morceaux choisis, bribes de commentaires, moments intenses lorsqu’il s’arrête et se retourne, et s’adresse à tous avec une voix forte et claire, comme pour s’assurer que l’on comprend bien ce qu’il veut nous dire, que c’est sans doute cela le plus important. C’est avec le sentiment de vivre un moment assez privilégié que nous avons pu découvrir l’exposition en compagnie de Jacques Tardi et de sa compagne Dominique Grange.

Et d’emblée, les choses sont posées : si on lui demande si la Guerre est une obsession, il se place sur le plan de l’expérience personnelle : « On n’a plus de grands-pères sous la main pour les faire témoigner, tout ça va disparaître et il ne faut pas ! C’est en pensant à nos grands-pères que j’ai abordé ce thème. L’un de mes grands-pères est mort durant le conflit à 22 ans. Je n’en ai jamais parlé avec mon grand-père survivant, qui est mort quand j’avais 5 ans. Mais une question essentielle qui sous-tend l’œuvre est pourquoi et comment ont-ils pu tenir ?