background preloader

Offre

Facebook Twitter

Une vie à l'ombre des géants du petit... - Petit éléctroménager. «J’innove, j’inonde le marché à coups de millions d’exemplaires en rayons. » On a tous en tête ce schéma rêvé, celui qu’un Seb ou qu’un Philips, les deux grands leaders archidominants du marché du petit électroménager (Pem), peuvent se permettre d’actionner pour chacun de leurs lancements. Pour autant, cela ne veut pas dire que ce modèle est le seul pérenne. Prenons le cas d’E.zicom, par exemple. « Nous avons créé notre marque en 2009 sur un modèle parfaitement empirique, sur le segment des robots ménagers, se souvient Gary Dauman, le président de l’entreprise. On en construit trois ou quatre que l’on arrive à vendre, cela nous permet d’en fabriquer huit qui, vendus à leur tour, offrent la possibilité d’en usiner seize, et ainsi de suite. Jusqu’au jour où un grossiste nous en prend plusieurs dizaines d’un coup. » Voilà qui a alors des allures de jackpot.

L’aventure commence vraiment, avec des produits d’abord écoulés sur le Net, chez Mistergooddeal, Amazon, GrosBill ou Cdiscount. Seb a réalisé une belle année 2015 en France - Petit éléctroménager. Seb publie, pour l’année 2015, un chiffre d’affaires global de 4,77 milliards, en hausse de 8%. C’est bien mieux qu’en 2014, où le groupe avait affiché une hausse de 4,6%, et qu’en 2013 (+5,4%). Bref : Seb va plutôt bien, merci. D’autant que le résultat net suit la même évolution, également : +21,2%, à 206 millions d’euros. 86% pour le top 20 des pays Le groupe d’électroménager, il faut dire, se donne les moyens de réussir : ni trop dépendant d’un pays ou d’une zone géographique – le top 20 des pays représente 86% de ses ventes – ni trop dépendant d’un distributeur ou d’un canal de distribution – son top 30 des clients pèse 45% du chiffre.

La france, 2ème derrière la Chine Si la Chine est le premier pays d’implantation pour Seb, avec plus de un milliard d’euros de ventes, la France arrive en deuxième position : ici, le chiffre d’affaires, en 2015, y est de 739 millions d’euros, en progression de 5,6%. Univers Habitat > marché Blanc Brun > Haier en tête du classement mondial. La marque chinoise se retrouve pour la 7ème année consécutive en tête du classement mondial des marques de gros électroménager, d'après Euromonitor International, leader mondial dans la recherche de donn&eac publié le Jeudi 03 Mars 2016 En effet, la marque confirme une fois de plus sa position de leader sur le marché du gros électroménager. Haier reste N°1 mondial pour la 7ème année consécutive, avec 9,8% de parts de marché en volume pour l'année 2015. Marque de l'article : Haier. Du réfrigérateur au grille-pain, l’électroménager se porte bien.

En 2015, les ventes d’appareils se sont accélérées. Un mouvement qui devait se poursuivre dans la foulée de la reprise de l’immobilier. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Cécile Prudhomme Si l’électroménager avait bien résisté à la crise grâce à la nécessité traditionnelle, pour les consommateurs, de remplacer leurs objets défectueux, les ventes d’appareils se sont accélérées en 2015, en France, dans le même élan que celui observé dans l’ameublement. « Un bon cru par rapport à ces quatre dernières années », souligne Alexander Lohnherr, le nouveau président du Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils d’équipements ménagers (GIFAM).

Hors marques de distributeurs, les ventes de gros appareils d’électroménager (lave-linge, réfrigérateurs, etc.) ont progressé de 3,7 % en valeur à 2,637 milliards d’euros l’an dernier, après une quasi-stabilité en 2014 (– 0,4 %). Les émissions culinaires semblent participer à l’engouement des François pour les robots Machines connectées. Sans titre. A propos de Haier : Haier, la marque N°1 mondial du marché du gros électroménager, avec une part de marché de 9,8% des ventes en volume unitaire (Source : Euromonitor International Limited en 2015) propose des produits innovants de qualité aux consommateurs de plus de 100 pays dans le monde. Si son siège mondial est basé à Qingdao, en Chine, le Groupe s’appuie également sur deux sièges régionaux, à Neuilly-sur-Seine en France et à New York aux Etats-Unis. Haier compte aujourd’hui 66 filiales commerciales, 143 330 points de vente, 24 parcs industriels et 60 000 employés à travers le monde.

Haier dispose par ailleurs de cinq centres de R&D lui permettant d‘innover sur le marché et de s'assurer que ses produits soient bien adaptés aux goûts et aux besoins des consommateurs au niveau local. Haier place la R&D au cœur de sa stratégie et s’est spécialisé dans la « technology-led research », la production et la commercialisation d’une large gamme de produits durables. Conf Presse 2015. Un mois de juillet plus difficile pour les secteurs de la maison ! - Le courrier du meuble et de l’habitat. Les performances du mois de juillet 2016 restent plutôt décevantes pour l’ensemble des marchés de l’équipement de la maison.

Les attentats du 14 juillet qui ont encore frappé la France ne sont sans doute pas étrangers aux résultats médiocres enregistrés par ces secteurs. L’électroménager, qui représente habituellement le marché le plus régulier en affichant chaque mois des résultats positifs, voit, pour la première fois depuis le début de l’exercice, ses ventes reculer de 6,6 % par rapport à juillet 2015. Les ménages se sont équipés en PEM et GEM essentiellement pendant les dernières semaines de juin : comme pour le meuble, c’est la première semaine de soldes qui a eu le plus de succès. General Electric vend son électroménager au géant chinois Haier. Gifam(fait) Aujourd’hui, nul besoin de choisir entre confort d’utilisation et style, la tendance est à l’appareil électroménager « customisé » ! Au-delà de ses notions de performance et praticité, ce dernier est en effet devenu un objet design qu’il est tout à fait possible (et recommandé !)

D’harmoniser avec son intérieur. Coloris, matières, revêtements, dimensions, le choix est vaste. Innovation et sur-mesure au service de l’ergonomie Qu’il s’agisse de l’aménagement intérieur ou extérieur, rien n’est laissé au hasard dans l’ergonomie des appareils électroménagers nouvelle génération et de nombreuses innovations ont été apportées pour faciliter la vie du consommateur. Il en est de même pour les lave-vaisselle dont l’aménagement intérieur est désormais pensé en fonction du type de vaisselle à nettoyer.

Praticité et discrétion pour un style minimaliste A l’heure des lignes épurées, l’encastrable est de plus en plus présent dans les intérieurs. L'électroménager limite la casse - Blanc brun (Electroménager) Pour la première fois depuis 2009, le marché de l'électroménager a terminé l'année 2013 dans le rouge, avec une baisse de son chiffre d'affaires de 1,5%. Un score certes négatif mais, finalement, "pas si mal au regard des performances des autres secteurs des biens durables, comme le meuble (-2,9%), l'équipement de la maison (-6,3%) ou encore l'électronique grand public (-13,9%)", relativise Gérard Salommez, président du Gifam et de Seb France.

Fidèle à son habitude, l'électroménager résiste toujours et encore... mais cette fois, contrairement à 2012 où les ventes avaient crû de 0,4%, n'augmente plus. Le gros électroménager fait grise mine Plus rudement touché que le petit électroménager, le blanc enregistre une baisse de 2,4% de ses ventes en valeur (source : GfK/Gifam) et de -1% en volume avec 14,3 millions d'appareils vendus en 2013. Les spécialistes renforcent leur leadership en gros électroménager Les spécialistes bientôt devant les hypers en petit électroménager ? Images Site Web pour cette image Le Froid : glissement des ventes vers les appareils les plus performants neomag.fr Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Electroménager - Bilan GfK 1er semestre 2015, le leadership des GSS se confirme. Bilan d'étape de la première partie de l'année : le GEM progresse en volume, mais la déflation se poursuit et touche surtout l'encastrable. Le PEM croît de plus belle… Décryptage avec Benoît Lehut, Directeur général adjoint de GFK Retail and Technology. Confortique - Comment le marché du gros électroménager a-t-il évolué depuis le début de l'année ?

Benoît Lehut - Le gros électroménager a poursuivi sa progression en volume, comme lors de la même période l'an dernier : au cours des 5 premiers mois de 2015, il a progressé de + 1,2 %, ce qui est relativement bien, car les évolutions ne sont jamais énormes sur ce marché de renouvellement. Par contre le GEM souffre d'une déflation avec une régression en valeur de - 1,6 %. La tendance se poursuit donc dans le mauvais sens, mais dans le bon sens pour les consommateurs ! Les chiffres Confortique - Les indépendants continuent-ils de perdre du terrain ? Confortique - C'est la consécration d'un modèle ? Laurence Zombek. Electroménager - Bilan GfK 1er semestre 2015, le leadership des GSS se confirme. Electroménager: retour aux bonnes années ! - Blanc brun (Electroménager) Un quasi-effacement de la baisse : alors qu’en 2013, le marché de l’électroménager (7,6Mrds €) avait limité la casse avec une baisse de "seulement" 1,5%, le millésime 2014 aura permis de contrebalancer avec une hausse des ventes de petits et gros appareils de 1,4%.

"2014 signe le retour des bonnes années", souligne Gérard Salommez, président du Groupement interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager (Gifam) et de Seb France. Dans l’univers quelque peu sinistré des biens d’équipements, cette hausse place même l’électroménager comme deuxième plus forte hausse après les télécoms (+18,9%) et avant l’automobile (+0,3%)… Retour à la croissance après trois années moroses De fait, le marché français de l’électroménager n’avait pas connu une telle hausse depuis 2010 : Le blanc s’inscrit enfin dans le vert ! Après une année 2013 difficile (-2,4% en valeur et -1% en volume), le gros électroménager revient en positif avec une hausse des 3% en volume et de 1,1% en valeur.

L'électroménager au top de sa forme - Grande Distribution et consommation. Petit ou gros, pas de différence... Les ventes d’appareils électroménagers, en 2015, se sont bien portées en France. Très bien même, si l’on en croit les chiffres fournis par le Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils ménagers (Gifam). Avec, surtout, le grand retour à la croissance, tant attendue après trois années de vaches maigres, du marché du gros électroménager.

Ce dernier, avec un chiffre d’affaires fabricants en hausse de 3,7%, revient quasi au niveau de 2012, à 2,64 milliards d’euros. Alors, certes, dans ce contexte, on peut évoquer un simple rattrapage, mais il n’empêche : pour trouver une croissance plus forte, il faut remonter à … 2006. Chaleur clémente Cette excellente performance est en grande partie due aux appareils du « froid » qui, par la grâce d’un été chaud, se sont arrachés comme des petits pains. L’été, traditionnellement, est en effet la grande période pour le « froid ». En tout cas, les industriels se donnent les moyens de faire jouer ce levier. L’électroménager rechute. Evolutions paradoxales. C’est ainsi que Gérard Salommez, président du Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils d’équipement ménager (Gifam) et du groupe Seb France, résume le bilan 2013 de l’électroménager : « Le gros électroménager résiste bien en volume, mais l’érosion de ses prix moyens entraîne mécaniquement une baisse de chiffre d’affaires.

C’est l’inverse en petit électroménager, où l’innovation crée de la valeur malgré le recul des volumes vendus. » Paradoxe ou pas, c’est avec une baisse de 1,5% en valeur que l’ensemble de l’électroménager – petit et gros – clôture l’année 2013. Du jamais vu depuis 2009 ! Retour vers les années noires de la crise Loin de là. Car, si les effets sont aujourd’hui identiques, les causes sont fort différentes. Les acteurs bataillent sur le prix… Sur le front des petits appareils, en effet, les ventes ont accusé un surprenant recul de 1,3% en volume. . … Alors qu’ils devraient privilégier l’innovation Le spectre de la crise. Images Site Web pour cette image Les spécialistes gagnent en un an 2,6 points de part de marché, ... lsa-conso.fr Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. Le marché de l'électroménager porté par l'innovation en 2015. Le GIFAM (Groupement Interprofessionnel des Fabricants d'Appareils d'équipement Ménager) présentait ce mardi 9 février le bilan 2015 des fabricants d'appareils électroménagers.

Un bilan positif concrétisé par une croissance de 4,6% du chiffre d'affaires, portée par l'innovation. Après une année 2014 en léger retrait, le total GEM (Gros Electroménager) croît de +3,7% en valeur en 2015. La dynamique se poursuit en PEM (Petit Electroménager) pour la troisième année consécutive avec un chiffre de +6,5% en valeur.

Les marques ne se contentent pas d’attendre les effets de renouvellement. Un bilan 2015 positif : une reprise en GEM (gros électroménager) et une accélération en PEM (petit électroménager)Le gros électroménager Avec 7 produits en moyenne par foyer en France, soit un parc total d’environ 190 millions d’appareils, le secteur s’affiche en 2015 tourné vers l’avenir. Le total GEM croît en 2015 de +3,7% en valeur et 3.0% en volume. Les ventes d'électroménager repartent à la hausse ! (GFK) Bilan positif du marché de l’électroménager : Le GIFAM annonce une belle année 2015 avec une croissance de 4,6% du chiffre d’affaires, portée par l’innovation | RPpublics. Bon cru 2015 pour l'électroménager - Gros éléctroménager.

L'électroménager au top de sa forme - Grande Distribution et consommation. Les spécialistes sont devenus les rois du Pem - Petit éléctroménager. Électro Dépôt prospère dans un marché en... - Electrodomestique. Les spécialistes, maîtres du jeu sur le gros... - Gros éléctroménager. COMMERCE DE DÉTAIL D’ÉLECTROMÉNAGER ET ÉLECTRONIQUE. Le marché. Le marché de l’électroménager reprend des couleurs | Les Echos Judiciaires Girondins. Gifam. Gifam. Bilan 2013. 2015 : un grand millésime pour l'électroménager - Le courrier du meuble et de l’habitat. Marché de l’électroménager, les chiffres et statistiques 2013 du Gifam Gros électroménager. Dgccrf eco26. Le marché. Gifam.