background preloader

Spécisme

Facebook Twitter

La discrimination des animaux (hiérarchisation des espèces par rapport aux préférences humaines).

Témoignage d'un employé avicole. L'association L214 avait diffusée une vidéo montrant la sélection des canetons pour la production de foie gras.

Témoignage d'un employé avicole

(Capture/L214) Je connais le monde avicole sur le bout des doigts. Pendant 20 ans, j’ai travaillé dans ce milieu. Dans la filière avicole, il existe trois types de productions : la sélection (l’éleveur travaille sur la génétique, l’allure, la préservation des races) ; l’accouvage (qui consiste à mettre en incubation et faire éclore des œufs) et la production finale (la volaille en tant qu’aliment). Je suis passé par chaque maillage de l’élevage de volailles, tous types de productions confondues (canards, poulets, dindes, etc.) et quel que soit le niveau, il faut savoir que tous les élevages de France appliquent les mêmes schémas de sélection. Quand la boucherie, le monde pleure #DATAGUEULE 55. Petite vidéo sur la dissonance cognitive. Espérance de vie dans les exploitations. (English) 21 faits (avec images) sur l'industrie des oeufs de poules. 1. It takes approximately 34 hours for a hen to produce an egg. 2. So to keep up with demand, more than 300 million hens are used by the U.S. egg industry every year. 3.

Their lives are two years of misery, starting right when they are born. 4. 5. 6. 7. 8. … and the males are either tossed into trash bags to suffocate … 9. … or ground up alive. More than 100 million male chicks are killed by the egg industry every year. 10. This is done so that they don’t hurt each other out of frustration during their intense confinement. 11. On average, each hen has less living space than a standard piece of printer paper. Blog-témoignage d'une étudiante en agriculture. Témoignage d'un employé d'abattoir.

Voici un sujet concret auquel la plupart des gens ne pensent même pas, même ceux qui se battent pour les droits des animaux : comment les personnes dont la tâche est de tuer les poulets sont-elles affectées ?

Témoignage d'un employé d'abattoir

C'est que la machine à tuer ne parvient jamais à trancher la gorge de tous ceux qui défilent, surtout de ceux qui n'ont pas été correctement insensibilisés par le bac électrique. Il y a donc un « tueur » dont la tâche consiste à attraper ces poulets de manière à éviter qu'ils soient ébouillantés vivants dans le chaudron. (Évidemment, le tueur ne peut les attraper tous, j'en reparle plus loin.) Article sur le paradoxe de la dénonciation de certaines cruautés et l'acceptation d'autres.

Un homme est devenu, en quelques heures, l’être le plus détesté des réseaux sociaux car il a tué un lion pour son propre plaisir.

Article sur le paradoxe de la dénonciation de certaines cruautés et l'acceptation d'autres

En même temps, l’Europe s’émouvait du massacre « traditionnel » de dauphins aux îles Féroé. De la conscience émotionnelle collective semble émerger un consensus sur le fait qu’il soit indigne pour un être humain de massacrer des animaux conscients pour son seul plaisir. Parfois, tuer n’est pas nécessaire : faire souffrir l’animal est amplement suffisant pour s’attirer les foudres du monde entier. Témoignage d'une étudiante vétérinaire en abattoir. Il y a maintenant 7 ans j’ai lu ce texte, ce fut le déclic, l’amorce de mon véganisme.

Témoignage d'une étudiante vétérinaire en abattoir

J’aimerais pouvoir dire que cela a été radical… mais non, il y a eu des étapes, des hauts & des bas, de grandes avancées & des reculs… Aujourd’hui, mon véganisme fait parti de moi, il est profondément ancré, il imprègne chacun de mes gestes, de mes décisions, de mes pensées. Je suis en accords avec mes convictions & même si savoir tout ça est parfois difficile, je ne regretterai jamais la lecture de ce texte, ni des autres qui ont suivi… Le visionnage de vidéos ou de photos qui me mettent tellement en colère que cela en devient douloureux… Je me sentais impuissante face à toute cette souffrance, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Aujourd’hui, je suis végane & j’agis tous les jours, en étant moi, en communiquant & en partageant ma passion du véganisme.

Les impacts de l'élevage sur la faim dans le monde. Environ 800 millions d'humains souffrent de malnutrition2/3 des terres agricoles dans le monde sont consacrées à l'élevage ou à la production d'aliments pour le bétailUne baisse de la production de viande entraînerait une baisse du cours mondial des denrées végétalesSi les pays riches et émergents divisaient par deux leur consommation de viande, la ration calorique des habitants du Tiers-Monde augmenterait et au moins 2,2 millions d'enfants échapperaient à la malnutrition chronique La production animale actuelle passe de plus en plus des bovins et autres ruminants, qui broutent l’herbe et mangent du fourrage, aux porcs et aux volailles engraissés par des régimes alimentaires à base d’aliments concentrés, souvent importés d’autres régions du pays ou de l’étranger (FAO, 2014).

Les impacts de l'élevage sur la faim dans le monde

Vidéo sur l'exploitation en Suisse - manger les animaux. Spectacles de dauphins et d'orques, un dresseur raconte. Un texte de Richard O’Barry.

Spectacles de dauphins et d'orques, un dresseur raconte