background preloader

Lukamassegrenier

Facebook Twitter

Les armes médiévales. Armes et armures. Les armes offensives utilisées durant le Moyen Age jusqu'à l'invention de la poudre sont toutes plus ou moins dérivées d'armes connues depuis l'antiquité.

Armes et armures

On peut à la rigueur mentionner deux exceptions: l'arbalète et la hallebarde. Ceci peut être attribué au fait que la fabrication de telles armes étaient relativement simple et d'un coût peu élevé. A l'opposé, la création d'armes défensives de qualité était beaucoup plus coûteuse et demandait une technologie pointue du travail du fer. Les bonnes armures étaient donc réservées à une élite et leur fabrication fit de gros progrès au Moyen Age. Top 10 des meilleures armes du Moyen-Âge, pour la grosse castagne. Fusil d'assaut, drone, satellite, missiles divers, la guerre d'aujourd'hui semble avoir perdu son sens du romanesque et de la poésie barbare.

Top 10 des meilleures armes du Moyen-Âge, pour la grosse castagne

Où sont passées les catapultes, les épées à 2 mains plus grandes que vous, les masses d'armes à assommer des ours ? Non, il est clair que niveau armurerie le Moyen-Âge était nettement plus badass et qu'on devait bien plus se marrer sur le champ de bataille avec un marteau à clou qu'avec un FAMAS. Petit retour nostalgique sur une époque où la guerre se jouait en armure. L'Art de la Guerre au Moyen Âge. Faire la guerre au Moyen Âge Stratégie militaire Au Moyen Âge, à l'exception de Crécy, Bouvines ou Azincourt, il n'existe pas vraiment de grandes batailles.

L'Art de la Guerre au Moyen Âge

La majorité des opérations militaires consistent à éviter la bataille rangée et l'affrontement en rase campagne. La majorité des conflits ne sont que des escarmouches ou des embuscades (cependant meurtrières), des raids et des opérations relativement courtes mais avec des déplacements relativement longs en raison de la progression lente des armées. Comment assiéger une forteresse médiévale - Webzine Café Du Web. Lorsqu'on évoque la guerre au Moyen-Age, on a tendance à imaginer d'immenses champs de bataille à ciel ouvert, des hordes de cavaliers chargeant l'ennemi et des soldats en armures s'affrontant dans des corps à corps sanglants.

Comment assiéger une forteresse médiévale - Webzine Café Du Web

On pense à la bataille d'Hastings ou d'Azincourt. Celles-ci sont des exceptions. Le siege d'un chateau fort. Armure (équipement) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Armure (équipement)

Pour les articles homonymes, voir Armure. L'armure est destinée à protéger l'homme et/ou l'animal qui le porte, mais aussi à s'identifier ou impressionner l'adversaire Une armure est un équipement (arme) corporel défensif, utilisé pour protéger le corps dans sa plus grande partie des coups de l'ennemi et autres dégâts. Deux aspects primordiaux et antithétiques quant à la défense du porteur de l'armure président sa conception : la mobilité (ce qui pousserait à alléger l'armure) ou une meilleure protection (ce qui pousserait à alourdir l'armure).

Chaque modèle insiste sur l'un de ces deux aspects de la protection individuelle, ce qui n'exclut pas des tentatives de compromis. Siège (militaire) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Siège (militaire)

Pour les articles homonymes, voir Siège. Un siège est, dans le domaine militaire, l’ensemble des actions menées en vue de s’emparer d’une place fortifiée ou d’une position ennemie. Ces opérations comprennent souvent un blocus, qui permet d’affaiblir la place en la coupant de tout soutien.