background preloader

Réflexions sur la pédagogie

Facebook Twitter

Quelle stratégie pour les militants pédgogiques ? Viser plus haut : Bloom et Vygotski dans la classe. Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser. Entretien croisé avec Philippe Meirieu, pédagogue et essayiste et Marcel Gauchet, historien et philosophe.

Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser

Conseils de (vieux) prof... “Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.”

Conseils de (vieux) prof...

John Locke Il y a toujours beaucoup de prétention à s’ériger en donneur de conseils. D’abord parce que le “conseilleur” n’est pas forcément lui même un modèle ni un exemple et peut avoir du mal quelquefois à appliquer ses propres conseils... Nouveaux savoirs, vieilles disciplines : Quel aggiornamento ? Enseigner plus explicitement : l'essentiel en quatre pages. Télécharger tout le dossier (PDF - 20 pages - 2,1 Mo) Ce que dit le prescrit Le référentiel de l'Éducation prioritaire (« enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maitrise du socle commun »), comme les programmes 2015 des cycles 2, 3 et 4, avec de nombreuses occurrences du terme «explicite», s’accordent sur la nécessité « d’enseigner plus explicitement ».

Enseigner plus explicitement : l'essentiel en quatre pages

Mael Virat : Faut-il aimer les élèves ? "Monsieur, vous m'aimez pas".

Mael Virat : Faut-il aimer les élèves ?

Mais faut-il marquer de l'affection aux élèves ? La tradition de l'école française serait à priori de dire non. Mael Virat n'est pas d'accord. Docteur en sciences de l’éducation, la polyvalence de son cursus universitaire en biologie, psychologie, philosophie, neuropsychologie et bien sur sciences de l’éducation, l’a conduit à orienter ses recherches sur la relation affective enseignant-élève. Et à lever le tabou : " il existe des centaines d’études, en psychologie de l’éducation, qui ont montré les nombreux effets positifs du lien affectif enseignant-élève".

Il existe une controverse au sujet de la dimension affective dans les métiers de l’éducation. Cela sert-il à quelque chose d'avoir un bon enseignant ? L'enseignant est-il seul responsable des vies réussies de ses élèves ?

Cela sert-il à quelque chose d'avoir un bon enseignant ?

Trembl@y #5 : la classe inversée en débat (with images) · speigne. Un enseignement efficace ? Qu'est-ce qu'un bon prof ? C’est au début du mois de juillet 2010, qu’une journaliste (du Pèlerin magazine) me contacte pour réaliser une interview.

Qu'est-ce qu'un bon prof ?

Sans jouer les blasés, c’est quelque chose d’assez fréquent et auquel je me plie bien volontiers bien que, à chaque fois, j’ai l’impression de ne pas avoir grand chose d’original à dire. Le sujet ? Effet maître noel-vol.28-4.pdf. Quand l’école trouve ses élèves trop scolaires. (Crédit Damien Meyer / AFP) Le Conseil des maîtres touchait à sa fin, hier, quand Anne a pris la parole pour nous présenter le « mathathlon », une initiative académique à laquelle sa classe a participé cette année.

Quand l’école trouve ses élèves trop scolaires

Il s’agit d’une sorte de concours de résolution de problèmes mathématiques, où chaque élève apporte une partie des points que la classe doit atteindre. Une expérience intéressante à maints égards, d’après Anne : - les problèmes sont assez différents de ceux qu’on donne habituellement aux élèves ; L'apport de la psychologie en éducation : 20 principes inspirants. La American Psychological Association (APA) a publié un rapport dans le cadre de la Coalition for Psychology in Schools and Education s’intitulant Top 20 Principles from Psychologie for PreK-13 Teaching and Learning.

L'apport de la psychologie en éducation : 20 principes inspirants

Les enseignants et le personnel de soutien gravitant autour des élèves pourront s’inspirer des 20 principes présentés dans ce document. Répartis en 5 rubriques, ces principes relevant de la psychologie et du développement répondent à des questionnements fréquents des enseignants. Dans le rapport, chacun des principes est décrit et sa pertinence en salle de classe est discutée. Manifeste pour une pédagogie renouvelée, active et contemporaine.

Les Pédagogistes et ministres destructeurs de la culture d’autrefois. Pédago... « Dans les époques paisibles, haïssant pour le plaisir de haïr, il nous faut chercher des ennemis qui nous agréent; souci délicieux que nous épargnent les époques mouvementées. » Cioran.

Pédago...

“Syllogismes de l'amertume” 1952 « Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde. » Albert Camus “Les pédagogistes fous” (Une du Point de cette semaine), “Les nouvelles perles de la novlangue pédagogiste” (Le Figaro du 16 avril 2015), “Réforme du collège : les délires pédagogistes” (Sophie Coignard, Le Point du 20 avril 2015), “Ubu, roi des « pédagogistes » ?” Des "républicains, ou plutôt de ''tristes sires''? Juste avant de se donner un autre nom ( ''Les républicains''), les barons d'Ancien Régime de l'UMP ont lancé une pétition pour réclamer le « retrait de la réforme du collège », au nom des principes fondateurs de l'Ecole républicaine qu'ils ignorent en réalité avec la superbe que les caractérise. « Derrière les mots, il y a toujours la même vieille idée du pédagogisme qui a tant échoué: l’élève construit son propre savoir, l’élève doit valider des compétences et non acquérir des savoirs fondamentaux […].

Des "républicains, ou plutôt de ''tristes sires''?

Nous pensons, à la différence du projet de Mme Vallaud Belkacem, que le meilleur tremplin vers la citoyenneté, c’est d’abord savoir lire, écrire et compter, connaître son pays et son histoire. En oubliant les principes républicains qui fondent notre école, le projet de la ministre ne peut être qu’un échec »'' Philippe Meirieu : Entre « sociologisme » et « autoritarisme », la pédagogie travaille à l’émergence de la liberté. Dans un entretien accordé à France Inter le 10 avril au matin pour assurer la promotion de son nouvel ouvrage « Malaise dans l’inculture » (éditions Grasset), Philippe Val, au parcours médiatique et politique tumultueux, s’en est pris longuement à la « sociologie ».