background preloader

Citoyenneté, nationalité

Facebook Twitter

Un lycée de Seine-Saint-Denis mise les voyages scolaires pour former les jeunes à la citoyenneté. Comment faire prendre conscience de leur citoyenneté française à des jeunes garçons de banlieue parisienne ? Depuis plusieurs années, c’est le cheval de bataille des enseignants du Lycée professionnel Théodore Monod de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis.

En trois ans, ils ont fait découvrir à leurs élèves de la filière électricité Londres, Auschwitz, l’Unesco, l’Elysée. Cette semaine, ils étaient à Washington, aux États-Unis. Franceinfo a suivi cette classe. A Washington, le reportage de Solenne Le Hen Le voyage commence au Mémorial de l’Holocauste de Washington. Les rencontres sont riches. C’est Samia Essabaa, la professeur d’anglais, qui a organisé et trouvé les financements pour ce voyage. Changement de décor. Tout ce que voient ces garçons fait écho chez eux, Français mais nés pour la plupart de parents africains, souligne Samia Essabaa. Ce sont des élèves qui obtiennent leur diplôme à la fin de l’année. Artistes de France. 1913 : "Nous voterons désormais sous enveloppes" - Presse RetroNews-BnF.

Garant de la démocratie, l'isoloir derrière lequel l'électeur s'abrite pour voter à l'abri des regards n'a été instauré en France que bien après la plupart des pays occidentaux : en 1913. À l'étranger, il est inauguré dès 1857 en Australie, 1872 au Royaume-Uni, et 1903 en Allemagne. Pourtant, le principe de l'isoloir est alors discuté depuis des années ; le mot apparaît même dans la presse dès 1870 (voir ci-dessous). En 1901, une proposition de loi en ce sens est examinée à la Chambre des députés, et les opposants font valoir toutes sortes d'arguments plus ou moins pertinents... La Lanterne rapporte ainsi : "On a surtout critiqué la cabine d'isolement ; on l'appelle déjà le cabanon électoral, le confessionnal laïque et obligatoire.

Comme le souligne La Lanterne, certains n'ont "pas le moindre intérêt à empêcher la corruption et la pression électorale"... C'est finalement en 1913 qu'une loi est votée imposant l'usage de l'urne et de l'isoloir dans tous les bureaux de vote. BOMBES 2 BAL. Les ressources en ligne du nouveau site web de la Cité de l’immigration. Le Musée national de l’histoire de l’immigration est un établissement à part dans le paysage muséal français : c’est à la fois un un lieu d’exposition mais aussi un centre de rencontres et d’études. Ancien Musée des colonies, puis Musée national des Arts d’Afrique et d’Océanie, le Palais de la Porte Dorée est devenu une « Cité nationale » qui anime en région un réseau de partenaires.

Dans le domaine documentaire, le MNHI recueille des documents de toute nature sur l’histoire et les cultures de l’immigration; ce fonds d’archives est valorisé par les expositions (on se souvient de la fameuse exposition de 2013 « Bande dessinée et immigration. 1913-2013« ). La médiathèque Abdelmalek Sayad, en accès libre et gratuit, propose de la documentation scientifique (études, rapports, mémoires et thèses), mais aussi des romans et de la littérature jeunesse.

Des cafés littéraires permettent de rencontrer les écrivains en lice pour le Prix littéraire de la Porte Dorée. WordPress: J'aime chargement… Découverte du tribunal des Prudhommes. Projet littéraire et citoyen en seconde : quand la lecture suscite l’envie de découvrir la vie de la cité… Des élèves de seconde en ont fait expérience grâce au roman de Delphine de Vigan publié en 2009 Les heures souterraines qui évoque la souffrance au travail et le harcèlement moral. C’est une phrase prononcée au détour d’une page par un personnage qui a donné l’envie aux élèves lecteurs d’en savoir davantage sur une instance dont tous connaissaient le nom mais aucun, ou presque, les fonctions. « Paul Vernon devait partir aux Prudhommes pour une affaire de licenciement sur un site de production, Mathilde a promis de le rappeler. C’était il y a une semaine et elle ne l’a pas fait. » Après avoir effectué des recherches documentaires sur ce tribunal, qui constitue une spécificité française, les élèves ont convié M.Cloître et Mme Pau, président et vice-présidente du tribunal des Prudhommes, à venir répondre à leurs questions.

Le service civique, engagement citoyen au service des jeunes ? Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Le service civique, parfois méconnu d'un certain nombre de citoyens, revient au cœur de l'actualité après les attentats de janvier. Le président Hollande souhaite créer un nouveau contrat civique à destination des jeunes générations en décrochage scolaire. En effet, si le contrat créé en mars 2010 permet à 35 000 jeunes de 16 à 25 ans de donner de leur temps volontairement en échange d'une rémunération à hauteur de 573 euros, il s'avère aujourd'hui parfois complexe d'y accéder.

Un jeune sur cinq seulement trouve une place au sein d'un service civique. L'idée ? Une seconde chance quand l'école a échoué ? Fabien Mas, volontaire pour l'association les Enfants du canal, raconte : "J'avais pas de diplôme. Fabien a aujourd'hui repris ses études avec des cours du soir : il veut passer son bac. Retrouvez le replay de Mots croisés en intégralité en cliquant sur ce lien. Actualité. Les conditions d'obtention de la nationalité dans l'Union européenne varient beaucoup d'un Etat membre à un autre. Le mariage reste un moyen reconnu dans la plupart d'entre eux.

En 2013, 984 600 personnes ont obtenu la nationalité d'un Etat membre de l'Union européenne. Ce nombre représente une hausse de 20 % par rapport à l'année précédente. C’est au Royaume-Uni (207 496 personnes) que les octrois de nationalité ont été les plus nombreux en 2013. L'Espagne atteint 225 793 personnes et l'Allemagne suit avec 115 118 personnes ayant obtenu la nationalité allemande. La France arrive en cinquième position (97 276) après l'Italie (100 712). Le nombre d'octroi de nationalité chute cependant à 207 en Slovaquie et à 185 en Lituanie. Le nombre d’octrois de nationalité peut être établi par rapport à la population de chaque État membre. Onze États membres ont accordé moins d'une nationalité pour 1 000 habitants.