background preloader

Fait

Facebook Twitter

Wonderbox : du modèle économique à l’entreprise de croissance. Bertile Burel et James Blouzard, fondateurs de Wonderbox A la genèse : de la passion, et une vision pertinente du marché Bertile Burel et James Blouzard, les fondateurs de Wonderbox, réalisent après leur mariage un périple de plusieurs mois autour du monde.

Wonderbox : du modèle économique à l’entreprise de croissance

A leur retour, en période de Noël, ils trouvent après cette aventure qu’aucun cadeau matériel ne vaut l’expérience, le rêve, et les émotions qui en résultent. En 2004, ils lancent les coffrets-cadeaux Wonderbox, avec une offre d’abord basée sur le sport et les émotions fortes. Ils se diversifient rapidement avec le bien-être, la restauration ou encore la détente.

Une politique d’innovation permanente et des exigences strictes de qualité L’innovation est une constante chez Wonderbox : c’est ainsi qu’elle peut continuer à se démarquer de ses concurrents et à affirmer sa place sur le marché. Wonderbox impose ses critères de qualité au marché, Secrets d'entrepreneurs pour doubler son chiffre d'affaires. « Quand tu arrives en haut de la montagne, continue de grimper. » C’est avec ce proverbe tibétain que Bertile Burel décrit la fulgurante ascension de son entreprise, fondée il y a dix ans avec son compagnon, James Blouzard.

Wonderbox impose ses critères de qualité au marché, Secrets d'entrepreneurs pour doubler son chiffre d'affaires

En 2014, Wonderbox compte 250 salariés, 167 millions d’euros de chiffre d’affaires en Europe (dont 127 millions en France) et 80 coffrets différents commercialisés en France… Il n’est pourtant pas loin le temps où le couple vendait deux coffrets sportifs sur le Web. Cette croissance repose, selon Bertile Burel, sur trois piliers : l’innovation, le dépassement de soi et la qualité. « Ce sont nos valeurs d’entreprise que l’on affiche partout dans nos bureaux, précise la cofondatrice et directrice générale. Nous innovons sans cesse, dans le contenu de nos prestations et notre design. » En dix ans, Wonderbox a créé huit chartes graphiques différentes pour ses coffrets cadeaux. Mais les deux entrepreneurs ont réussi plusieurs autres tours de force. Chamboulement. Bertile Burel - Wonderbox : "Notre erreur, c'était de penser que l'on pouvait lancer deux marchés en même temps"

Au début de Wonderbox, nous avions lancé le concept à Paris et à New-York car nous voulions ouvrir les deux pays en même temps.

Bertile Burel - Wonderbox : "Notre erreur, c'était de penser que l'on pouvait lancer deux marchés en même temps"

Mais avec le décalage horaire, on travaillait non-stop pour pouvoir avancer sur les deux pays. Et puis très vite, au-delà de la fatigue qui entre en compte, les problèmes financiers se sont ajoutés. Il fallait traverser régulièrement l’Atlantique et on n’avait pas de quoi se payer un appartement : on dormait chez des amis ou au bureau. Surtout, nous n’arrivions pas à vendre car on avait pas mal de rendez-vous à prendre : quand un distributeur voulait nous rencontrer, nous étions du "mauvais" côté de l’Atlantique. Logiquement, au début d’une activité, il faut mettre un gros "coup de collier" : faire en sorte que les distributeurs vous rencontrent, le référencement Internet etc… Nous, on ne faisait pas les choses à fond et on passait donc un peu à côté des deux marchés à la fois.

"Prendre une décision, cela revenait à se couper un bras" Wonderbox a dépassé le leader en pariant sur des coffrets cadeaux haut de gamme. Date de création : 2004.

Wonderbox a dépassé le leader en pariant sur des coffrets cadeaux haut de gamme

Chiffre d'affaires : 150 millions d'euros (+15 %). Effectifs : 250 salariés. Avec plus de 1,7 million de coffrets cadeaux vendus en France et en Europe en 2013, Wonderbox a laissé sur place ses concurrents, s'installant en pole position sur le marché. Lorsqu'ils lancent leur entreprise en 2004, Bertile Burel et James Blouzard, deux passionnés de voyage et de sport, s'inspirent du site anglais Red Letter Days pour proposer des activités fortes en adrénaline, comme ils les aiment.

Rectifier le tir. «Pour prendre le leadership du marché, nous avons tout misé sur la satisfaction client, poursuit Bertile. A l'écoute du client. Mais Wonderbox a peut-être trouvé un nouveau levier de croissance avec le B to B : désormais, la société vend aussi des coffrets directement aux entreprises. Les leçons à tirer - Faire de la relation client une priorité pour mieux cerner et anticiper les attentes des consommateurs. - Innover régulièrement pour diversifier l'offre au maximum.

Wonderbox innove avec le coffret sur-mesure. Wonderbox et "Bienvenue chez nous" s'associent et lancent un coffret-cadeau inédit ! " Bienvenue chez nous ", l'émission qui récompense les meilleures chambres d'hôtes sur TF1 , s'est associé avec Wonderbox pour créer un coffret-cadeau unique qui met les chambres d'hôtes à l'honneur !

Wonderbox et "Bienvenue chez nous" s'associent et lancent un coffret-cadeau inédit !

64 maisons d'hôtes ayant participé à l'émission sont ainsi présentes dans le coffret "Séjour inoubliable", qui totalise 175 propositions de séjours sur toute la France. Avec ce coffret, Wonderbox propose à ses clients de partir à la rencontre de propriétaires passionnés par leur métier, qui ont choisi d'ouvrir la porte de leur chambre d'hôtes pour faire découvrir leur demeure, leur environnement et leur vision de ce métier d'accueil.