background preloader

Sujets Pro

Facebook Twitter

Gestion de projets. Focus sur le tableau de flux de tréso. RESSOURCES EN GESTION POUR L'INGENIEUR. Untitled. La stupidité comme mode de management. Voilà une étude qui devrait pousser les managers à s'interroger.

La stupidité comme mode de management

Un rapport rédigé par les professeurs Andre Spicer (de la Cass Business School, qui fait partie de l'université City University de Londres) et Mats Alvesson (de l'université de Lund, en Suède), suggèrent que la culture au sein des entreprises de services financiers décourage les employés d'utiliser l'ensemble de leurs capacités intellectuelles..... Cela signifie que des questions importantes ne sont pas posées et que les oublis qui en résultent peuvent aboutir à des scandales comme la manipulation du LIBOR. Dans « A stupdity-Based Theory of Organizations », ces deux professeurs vont jusqu'à indiquer que la série de scandales qui a frappé le monde de la finance en 2012 peut être attribuée à une culture largement répandue de la « stupidité fonctionnelle ».

Des entreprises au sein desquelles la connaissance prime, comme les banques, ont développé une culture prônant l'attitude « N'y réfléchissez pas, faites-le. ». You Suck At PowerPoint! by @jessedee. Economics of renewable energy power plants. Sensitivity of the levelised cost of energy The levelised cost of energy is a very sophisticated measure, as it takes into account the capital costs, operating costs, cost of capital, capacity factor, generated electricity as well as the timing of all flows.

On this basis, renewable energy sources are clearly very competitive. Nevertheless, the high capital outlay for renewables is often an obstacle.

Excel

Stratégie d'investissement. AO publics. Apport d'affaires. Droit d'auteur. « Le » rapport à lire (absolument) sur l’avenir du manufacturing. Le management saisi par les jeux. Knowledge@Wharton – Qu’est-ce que la ludification et en quoi concerne-t-elle les entreprises?

Le management saisi par les jeux

Kevin Werbach – Je définis généralement la ludification comme la transposition de techniques ou de mécanismes issus du monde de la conception de jeux au monde des affaires et à d’autres problématiques de type non ludique. Qu’est-ce qui fait qu’un jeu est amusant, qu’est-ce qui le rend prenant, qu’est-ce qui fait que les gens veulent y revenir et y consacrer du temps? Nous pouvons nous inspirer de certains de ces outils et les appliquer en ligne pour que l’expérience d’un internaute sur la toile soit amusante. Il y a là un potentiel pour rendre l’expérience d’une journée de travail plus gratifiante – mais aussi pour encourager et motiver les gens à faire d’autres choses, qui aient un impact bénéfique. Pouvez-vous nous en donner quelques exemples dans le monde des affaires? Rajat Paharia – Les exemples sont légion, et il y en a de très bons. Cela peut couvrir une vaste gamme d’activités.

Défiscalisation ISF 2012 : dernière opportunité à saisir ! ▪ Quand une opportunité se présente, il faut savoir la saisir.

Défiscalisation ISF 2012 : dernière opportunité à saisir !

Or la réduction d’ISF pour le financement des PME, dont on prévoyait l’alignement sur l’IRPP à 20 ou 25%, est inexplicablement restée fixée à 50% ; divine surprise… (ou bouclier électoral !) L’ISF à acquitter en 2012 a été purement et simplement supprimé pour certains (patrimoines taxables inférieurs à 1,3 millions d’euros) et sinon notablement allégé pour la plupart des autres redevables. La tentation est donc forte de se faire plaisir, pour la dernière fois peut-être, en effaçant totalement son ISF, ou du moins en l’allégeant significativement. Profitez-en car je crains, quelle que soit l’issue des prochaines élections, que l’ISF ait de beaux jours devant lui : - En cas d’alternance politique, François Hollande a annoncé son intention de revenir à l’ancien barème de l’ISF, de supprimer certaines niches fiscales (mais lesquelles ?)

Outil et méthode de développement professionnel

La fin de l'email. Management Thinking May Be Blinding Leadership - Justin Menkes - The Conversation. By Justin Menkes | 8:43 AM June 9, 2011 The management sciences have always been dominated by what is widely known as the Cartesian method, as invented by French philosopher René Descartes and later expanded upon by physicist Isaac Newton.

Management Thinking May Be Blinding Leadership - Justin Menkes - The Conversation

In today’s world, management scientists are asked to study a problem, create a tool to fix it, and then conduct a study testing the correlation between the suggested solution and its effect. At the heart of this methodology is reductionist thinking — breaking issues down into component parts that can be isolated and measured for their cause and effect. This approach has undeniable merits, but can also prevent us from uncovering the larger truths that the management sciences seek to reveal.

For over a century, reductionist thinking has offered an excellent means for generating clear, concise, and evidence-based answers to important questions.

Efficacité des réunions : méthodes et analyse

Consulting.