background preloader

Luckiej

Facebook Twitter

LJ

14 octobre : tout se met en place comme annoncé : propagande médiatique #réchauffement climatique= catastrophes amplifiées avant la prochaine COP24 pour légiférer sur une solution déjà en cours dans nos cieux. (Ils vont certainement changer la formule qui sera moins apparente (traînées) sous forme de dispersion. Observez le ciel ! 31 mai 2018 : Sans être la reine de la COM, je suis sortie de ma réserve en septembre 2017 à la suite des intempéries aux Antilles en créant ce blog - ARTISANAL. Au départ pour alerter mon réseau amical et social sur FB. Le propos ici n'est pas de vous imposer mes convictions mais de vous donner un éclairage avec un triple objectifs : 1- Vous sensibiliser sur un sujet controversé, peu médiatisé et à raison afin que vous puissiez vous forger vos propres opinions, 2- Vous sortir d'une rhétorique de conditionnement qui nous empêche de lever le voile sur l'orchestration d'un agenda planifié et invisible sous couvert de transitions énergétiques, numériques,... dont les effets sont néfastes pour l'être humain, la faune et la flore... 3 - D'accéder à un seuil de basculement des consciences pour changer de paradigme avec comme postulat de départ que "plus nous serons nombreux à en parler autour de nous et plus nous ferons bouger les choses ..." Aujourd'hui plus personne ne remet en cause la pollution des sols, de la nourriture Etc... à contrario la pollution du ciel est toujours niée par les autorités et transformée en "fakenews" par les mass média. La prise de conscience est quasi zéro. Cette manipulation est tellement puissante qu’il faut vraiment "se faire violence pour sortir de l’enfumage et ouvrir son horizon formaté". Pourtant les preuves sont devant vos yeux mais nous n'arrivons pas à sortir d'un conditionnement et à croire que c'est possible tellement c'est ENORME ! D'ex-pilotes de ligne ont pourtant confirmé qu'il s'agissait bien "d'épandages chimiques aériens par des compagnies aériennes généreusement payées pour le rajout de substances chimiques au kérosène et par des avions militaires visibles et en grand nombre qui volent en horde entre 2000 et 6000 m". Pour rappel, une directive oblige les avions civiles à voler au dessus de 8000 m (voir mes photos). Ces traînées visibles ne sont donc pas des traces de condensation d'eau comme le prétendent les autorités et l'aviation civile ... "Celles-ci sont rarissimes et apparaissent selon certaines conditions (10 000 m d'altitude, 40°C et surtout 70° d'humidité) considérant la conception des moteurs à turboréacteurs des avions. Si des traînées d'avions persistantes se forment et s'élargissent et que le taux d'humidité n'y est pas en dessous de 10000 m, selon les lois de la physique en vigueur avant 2000, ceux ne sont pas des traînées de condensation car celles-ci s'estompent en quelques minutes" (Site ACSEIPICA). Bref, si c'est une première pour vous, je comprends votre désarroi ou vos sourires car cela dépasse l'entendement et la manière dont nous concevons notre monde. Il n'y a pas si longtemps, je doutais encore de ces histoires ! Force est de constater la réalité après 15 mois de "recherche", de compilation de données et d'observations quotidiennes que nous sommes bien soumis à une destruction/manipulation du climat et une pollution de l'atmosphère qui se rajoute à l'existante menées clandestinement par un complexe militaro-industriel, GAFA... avec l'aval d'organisations supra-nationales, nationales (services de pollution de l'air de l'eau, ARS qui ne font aucune recherche sur les nano-particules et métaux lourds en dessous de 10 PM ou dans l'eau, un hasard ? ). Nous sommes hélas loin de soupçonner les technologies en vigueur. Monsanto, Rotschild LTD ont racheté les données climatiques locales et mondiales respectivement en 2013 et 2015, quand Exxon, Carnagie, Microsoft, Elon Musk et leurs promoteurs (universités américaines, scientifiques ...) ont investi massivement dans la géo-ingénierie. J'assume donc de passer pour la "relou" de service ! mais ce sera momentané, je m'attends à tous les revirements/ événements climatiques/ postures contradictoires possibles en 2018/2019. Nous vivons bien sous un dôme particulaire depuis plusieurs mois et je pense que vous l'avez remarqué ? Aujourd'hui, je ne supporte plus de voir ces traînées blanchâtres "aérotoxiques" qui occultent le soleil dès le matin, en fin d'après midi, en soirée et même la nuit transformant notre ciel en voile blanchâtre ou nos couchers de soleil selon les substances utilisées en ciel rosé/orangé que tout le monde trouve beau ! Hé ho c'est chimique ! L'injection d'aérosols stratosphérique comme technique scientifique brevetée depuis 70 ans est bien réelle et vous trouverez facilement ces programmes sur le net : SRM - (Solar Radiation Management =gestion des radiations solaires), CAE - (Cloud Albedo Enhancement), le cloud seeding" est une pratique utilisée légalement dans divers endroits du monde qui, en plus de polluer dans des proportions encore mal connues est une façon de s'accaparer l'eau au détriment d'autres régions, CDR - (Carbone Dioxide Removal =retrait dioxyde de carbone), EFM - (Electro Magnetic Fields ou l'utilisation des champs électromagnétiques). Cette liste de techniques « géo-ingénieriques » étant, tout comme la liste de composition des particules chimiques et métaux lourds, non exhaustive bien que les sources officielles nous fassent croire que ces processus ne seraient qu'une « proposition ». Les dispersions d'aérosols d'avions dans nos cieux sont indéniables. Le résultat global de la gestion du rayonnement solaire, c'est la disparition du ciel bleu d'autrefois. Vous constaterez qu'il n'y a pas d'avions les journées de ciel bleu intense, devenues rares ! ceux qui circulent laissant de vraies traînées de condensation. Parfois, l'atmosphère est tellement saturée de particules de métal réfléchissantes après des journées d'épandage qu'il suffit juste le lendemain que des antennes émettrices de quelques mégahertz pointent en direction de la ionosphère pour les chauffer. Elles se transforment au bout de quelques minutes en nuages gondolés comme traversés par ces ondes provoquant l'effet de serre. Et parfois il n' y a plus de traînées juste des voiles éparses qui se dispersent (nouvelles méthodes d'injections plus discrètes voir Powerpoint). L'atmosphère est aussi refroidit au-dessus des grandes agglomérations nous obligeant à consommer des matières fossiles des distributeurs d'énergie au détriment de celles indépendantes (photovoltaïque et solaire). La technique de gestion des radiations solaires est de loin la plus utilisée et la plus visible. Elle altère et renvoie les rayons du soleil avec pour conséquence une diminution de 25% de l'albédo, certains scientifiques avancent 40%. Les effets sur la faune la flore et l'espèce humaine sont dévastateurs et bride un certain éveil de l'humanité ! Les conséquences climatiques collatérales de ce refroidissement ou réchauffement selon les endroits sont catastrophiques : pluie surabondante, pour ne pas dire déluges, tempêtes, grêle, cyclone ou sécheresse. Les conséquences sociales sur l'humeur et la santé des citoyens sont du même ordre car le fait de bloquer le soleil avec des particules réfléchissantes prive également les humains de l'exposition naturelle au soleil, qui est une source primaire pour la production naturelle de vitamine D dans le corps. Les oiseaux, les insectes, les arbres, la faune ne disparaissent pas à cause de nos émissions de CO2 (taxées) devenu en l'espace de 20 ans l'ennemi à abattre mais à cause des ondes électromagnétiques et à la géoingénierie. Cette dernière servant également de bouclier pour empêcher les radiations solaires de détruire l'électronique en verrouillant le système tout en maintenant la population dans des vibrations basses. Aujourd'hui 6 millions de personne en France souffrent d'acouphènes ou sont devenus électro-sensibles (relation de cause à effet messieurs les experts ?). De plus, la transition énergétique n'est ni durable ni verte. Qui sont les bénéficiaires d'après vous du déploiement du Linky, Smart grid et des voitures électriques ? Sans compter que nos gentilles organisations supra-nationales inventent sans cesse de nouvelles marottes voir Twitter #ODD pour capter de nouveaux fonds (Attention à la prochaine taxe climat prévue en 2019 !) qui ne servent que leurs intérêts. La dépense sur le réchauffement climatique avoisinant déjà 45 mille milliards de dollars soit la dette de l'ensemble des pays réunis. Je m'interroge : - soit les commanditaires de ce funeste programme pensent qu'ils vont enrayer le réchauffement (certains naïfs du DD ont donné leur aval à ce projet parce qu'ils y croient). Permettez-moi d'en douter. Ce projet est classé "secret défense" et les gouvernement nient parce qu'il est en violation de 5 traités internationaux sur l'utilisation d'armes chimiques ... - Soit ils ne font que l'intensifier pour nous faire croire qu'il existe un réchauffement ...ce qui va permettre de légiférer cette technique avec notre consentement à la prochaine COP23. Fort heureusement, les preuves s'accumulent et les désastres de cette "manipulation climatique" font l'actualité même si les médias muselés continuent de clamer que le "réchauffement climatique" et le CO2 des voitures sont les grands coupables. De la grosse propagande pour la captation de fonds (taxes carbones...) : le réchauffement climatique anthropique civil transformé depuis peu en "changement climatique" s'est arrêté en 1998 (cycle). A certains endroits du globe (pôles), l'atmosphère est ionisée sciemment pour permettre les extraction d'énergies fossiles et de minerais.... et c'est justement ces lieux qui font l'objet de mises en scène médiatisées pour servir la propagande (exemple des ours dérivant sur la banquise =>voir la fin du Powerpoint). Des milliers de scientifiques ont quitté le Giec et dénoncent ses rapports, Marvin Herndon par exemple. Ils sont systématiquement traités de climato-sceptiques et méprisés pour leur prise de position éloigné du dogme sacralisé du "réchauffement climatique" (voir dossier climategate 1 & 2) tout en étant associé sciemment aux industries pétrolières. Ce carnage climatique est abordé à l'ONU, Commission Européenne, Congrès américain, à l'assemblée devant des tribunaux, par des scientifiques et par de nombreuses associations (ATTAC octobre 2018). Des groupes sur les réseaux sociaux se constituent et des activistes ont tenté d'alerter l'opinion. Plusieurs sont décédés subitement et mystérieusement en 2016 ! Tandis que nos politiques sont désormais TOTALEMENT inféodés à ces conglomérats qui écrivent nos lois pour leur plus grand profit #Glyphosate.... et restreignent nos libertés #loidusecret #fakenews... . 31 MAI 2018, voilà, J'ai fait le tour de la question, Il est temps pour moi de refermer cette parenthèse pour m'engager vers de nouvelles aventures plus sereines tout en restant consciente des évolutions en cours. J'ai tenté vainement sans doute de vous alerter comme d'autres l'ont fait bien avant moi...et de réunir ici toutes les informations en filigrane - clefs de compréhension qui réinterroge notre réalité - pour traverser cette "transition" disruptive 2018-2025 vers quoi ? (impacts 2019 ? 2021 ?) et de nous y préparer (voir POWERPOINT). Je compte sur vous, les fonctionnaires, pilotes de ligne, écologistes, militaires, journalistes encore intègres pour en parler autour de vous et de vous engager contre ce que j'estime le plus grand génocide de l'histoire jamais mené à notre insu. Face aux informations contradictoires, faites vos propres observations et surtout attention aux médias ils utilisent sciemment des mots "verrouillant" (complotiste, Fakenews) ou des dogmes basés sur des consensus plus politiques que scientifiques (réchauffement climatique, méchant CO2). Discernement, objectivité et 6 ème sens seront les garants de notre libre-arbitre au risque de condamner toute dissidence et pensées contraires aux intérêts, au SILENCE ! C'est maintenant un choix de ne pas voir la réalité en face si dure soit-elle ! “Nous plantons les graines de la paix, maintenant et pour le futur.” Je garde espoir A + LJ

1. Un réchauffement climatique comme prétexte à la création d'un climat artificiel, partagé en Septembre 2017. 1.3 - Lettre ouverte au GIEC de Marvin Herndon, Partage 19 novembre 2017. 1.4 - Réponse à une antenne de la surveillance de l'air, 9 octobre 2017. 2 - La géoingénierie, les traînées d'avions, "ça ne fait pas bien d'en parler", le 21 OCTOBRE 2017. 20171114 162329. OBSERVATION D'UNE JOURNEE ORDINAIRE 21 SEPTEMBRE (+ 22 et 24 septembre) Certains jours les épandages sont impressionnants : 20 avions (souvent par groupe de 3) passent les uns après les autres en quelques minutes et forment des quadrillages méthodiques serrés et perpendiculaires. Un 3e avion fait son apparition au centre (sur d'autres photos en perpendiculaire) sans doute sert-il pour les relevés topographiques ?. Or dans le même environnement avec une hydrométrie similaire => il ne laisse pas de trace à 3 minutes d'intervalle ?

Pas de trace pour l'avion au centre = preuve qu'il s'agit bien d'épandage clandestin, volontaire et localisé. Le vendredi 22 septembre : La journée était belle et pourtant le matin, l'après-midi et en soirée, des centaines d'avions se sont relayés, couvrant notre ciel de ces mystérieuses traînées. Un épandage en direct et en gros plan : on y observe un quadrillage en cours de construction ce qui demeure impensable pour des avions civiles à quelques mètres au dessus des habitations en plein coeur d'une ville, non ? Selon l'aviation civile : des avions doivent avoir 10 minutes de distance = QUID de cette observation.

21 SEPTEMBRE : 8h00 du mat j'ai des frissons, le soleil vient de se lever encore une belle journée, de jolies traînées s'étirent à l'horizon à l'est. Au sud, 8H20 le ciel se couvre de ces mystérieuses traînées en dessous de 10000 m. Tout est normal on se rendort. 8H25 les épandages se poursuivent au sud-ouest, ça claque !

8h27 ça continue encore et encore : va et vient de nombreux avions clandestins hors des couloirs aériens et aux parcours incohérents entre 2000 et 8000 m. L'aviation civile à la rescousse ! 8h30 : la ville est désormais recouverte de ces traînées. 8H35 : un avion (relevé topographique ?) traverse les traînées créées quelques minutes plus tôt. Or, nous constatons qu'il ne laisse aucune trace (à cet endroit). Même hydrométrie pourtant ? Pas de trace ...Oh ! encore un nouvel avion qui débute son épandage ! GAZAGE ! Ont-ils le droit d'être si proches ? (10 minutes de distance normalement) 8H40 : Je reprends les mêmes photos au même endroit,15 minutes plus tard, un voile se forme...

9H00 : Sud-est, de nouveaux avions traversent les traînées désormais élargies ! mais d'où sortent tous ces avions ? 9H00 Sud-est : démarrage d'un nouvel épandage...Heu c'est déjà bien chargé là ! 9h00 Sud est : gros plan Ouch, ben oui c'est NORMAL "c'est de la condensation". La condensation est persistante en dépit de toutes les lois physiques en dessous de 10000 M ? 9H10 Retour Est : traînées élargies créant un léger voile occultant le soleil. Un peu plus tard : les traînées autrefois distinctes s'élargissent pour former un voile brumeux. 14H00 sud est : le ciel est entièrement voilé...les épandages se poursuivent ...QUAND MÊME ! 16h00 retour Est : traînées évaporées, on distingue un ciel bleu "délavé"

16h15 sud ouest les épandages reprennent... 16h10 sud-ouest : nouveau croisement d'avion ! 16H20 : poursuite des épandages, 3 avions derrière de vrais nuages. Depuis quand les couloirs civils aériens sont occupés au même moment par plusieurs avions ? 17h15 le ciel est grisatre. 18H00 sud ouest - IL EST OU LE SOLEIL ? 19h00 Sud-ouest Ciel blanc. 19h30 OUEST : IL EST LA DERRIERE LES NUAGES ARTIFICIELS ... ET OUI ! LE CLIMAT EST MANIPULE ET CONTROLE.

20H00 Est : même constat Ciel blanc. 20H30 Ouest Le ciel est saturé ! 20H30 : Est, Sud, ouest, nord ...Démonstration faite sur une journée : traînées d'avion persistantes= observation d'un couvercle nuageux blanc ou d'un ciel voilé = J’en conclus qu’il y a bien une intervention délibérée sur le climat. TEMOIGNAGES & BANDE-ANNONCE D'UN FILM SUR NOS ECRANS. Action en justice aux USA pour stopper la géoingénierie en cours (partagé le 21 novembre 2017) Le piège de la géoingénierie se referme, COP 24 ? partagé le 19 novembre 2017. Notes conférence de Bruxelles. Après la conférence de Bruxelles 2. Analyse de l'air par un laboratoire indépendant, ANALITIKA. CHEMTRAILS, QUELS SONT LES EFFETS SUR LA SANTE ? Ingénierie du climat = discussion en cours ! Climategate 2.0, le réchauffement climatique = une volonté politique ? (partagé le 19 novembre 2017) Qui finance les alarmistes du climat (aux Usa) et les écologistes ? Novembre 2017.