background preloader

Les apports de la nouvelle loi du 5 mars 2014 en matière de form

Facebook Twitter

Evolution de carrière et employabilité : place à l'action. La question se pose pour tous ceux qui souhaitent vivre leurs ambitions à fond.

Evolution de carrière et employabilité : place à l'action

Mais aussi pour ceux qui sont déçus de leur poste actuel. 2 axes possibles : rechercher une opportunité dans une nouvelle entreprise ou bien chercher à évoluer en interne. Rechercher un nouveau poste requiert une certaine prise de risque. On sait ce que l'on quitte, mais on ne sait pas ce que l'on va trouver : nouvelle entreprise, nouveau poste, nouveaux collègues... Mais avec cette alternative l'ascension peut être rapide. Évoluer en interne n'est pas non plus sans risque. Vous trouverez sur cette page une sélection de documents qui vous apporteront de la matière pour votre réflexion.

Analyses-études Quelle est la combinaison gagnante pour postuler ? Enquête menée au niveau européen par le cabinet de recrutement Robert Half. Finyear Articles De l’importance d’entretenir son réseau relationnel. Évolution professionnelle : nos conseils pour booster votre carrière. Évolution professionnelle : nos conseils pour booster votre carrière © iStockphoto Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook Notre vie professionnelle constitue la majeure partie de notre vie.

Évolution professionnelle : nos conseils pour booster votre carrière

Après des débuts souvent difficiles ou hésitants, nos pas dans le monde de l'entreprise deviennent plus assurés au fil du temps. Nos ambitions et nos aspirations changent ou s'affinent. Débuter en entreprise Vous êtes la petite nouvelle de la boîte. Booster ses compétences Vous vous considérez efficace dans votre travail, mais vous vous remettez souvent en question, avec l'envie de toujours faire mieux ? Demander une augmentation.

Les principales mesures issues de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie. La loi n°2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale a un double objectif.

Les principales mesures issues de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie

D’une part, elle réforme en profondeur la formation professionnelle continue et l’apprentissage. D’autre part, elle apporte des modifications et précisions à la loi du 20 août 2008 sur la représentativité syndicale et pose les règles de la représentativité des organisations patronales. Cet article n’a pas vocation à reprendre l’intégralité des mesures issues de la loi du 5 mars dernier mais vise à présenter les principaux changements qu’elle entraîne. Loi sur la formation professionnelle : ce qui change. Par Marie-Elisabeth George, Elève-Avocat. Le compte personnel de formation (CPF), un dispositif nouveau.

Loi sur la formation professionnelle : ce qui change. Par Marie-Elisabeth George, Elève-Avocat.

Cette loi instaure un dispositif novateur : le compte personnel de formation (CPF), dont les droits sont transférables, en lieu et place du DIF, à compter du 1er janvier 2015. Ouvert à toute personne d’au moins 16 ans en situation d’emploi, en recherche d’emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion, le CPF pourra faire l’objet d’abondements et sera alimenté de : • 24 heures par année de travail à temps complet jusqu’à un plafond de 120 heures ; puis • 12 heures par année de travail à temps complet jusqu’au plafond maximal de 150 heures. Dans les entreprises d’au moins 300 salariés, les critères et modalités d’abondement du CPF devront être abordés lors de la négociation sur la GPEC. Par ailleurs, le comité d’entreprise devra à l’avenir être consulté non seulement sur le plan de formation de l’année précédente, mais également sur celui de l’année en cours et de l’année à venir.

Comment procéder ? Le CFP remplace le DIF. Par Nicolas BEZIAU - Avocat | Modifié le 13-01-2015 | Le Compte Personnel de Formation permet au salarié de renforcer ou de compléter ses compétences professionnelles par des formations.

Le CFP remplace le DIF

Depuis le 1er janvier 2015, le Droit Individuel à la Formation (DIF) est remplacé par un nouveau dispositif: le Compte Personnel de Formation (CFP). Le CFP a été créé par la loi du 5 mars 2014. L'objectif reste le même, à savoir permettre au salarié de suivre des formations professionnelles grâce à un compte personnel abondé en heures. Le plafond est porté à 150 heures quand il était fixé à 120 heures sous l'ancien dispositif. Le solde éventuel des droits acquis au titre du DIF pourra être utilisé jusqu'au 31 décembre 2020 pour financer des actions de formation.

Le dispositif est notamment régi par les articles L6323-1 et suivants du Code du travail. Par Me Nicolas BEZIAU. Loi du 5 mars 2014 : les ajustements apportés en matière de représentativité syndicale. Les modifications des dispositions relatives à la représentativité syndicale, apportées par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, font suite à un important travail de concertation et de bilan des innovations de la loi du 20 août 2008 (cf.

Loi du 5 mars 2014 : les ajustements apportés en matière de représentativité syndicale

Rubrique « Rapport sur l’application de la loi du 20 août 2008 »). Le travail de bilan réalisé a permis de tirer les leçons de l’application, durant le premier cycle de la mesure de l’audience, des principes posés par la loi en matière de représentativité syndicale. Sur cette base, l’article 30 de la loi du 5 mars 2014 procède à des ajustements, visant à clarifier les dispositions qui pouvaient être sources de difficultés, dans un objectif de sécurité juridique et de garantie de la légitimité des acteurs syndicaux.

L’organisation des élections professionnelles : la recherche d’une sécurisation du processus électoral à travers trois types de mesures.