background preloader

Luciaveste

Facebook Twitter

Les courants de la linguistique au xxe siècle, article Sciences du langage. La révolution saussurienne Ferdinand de Saussure (1857-1913) est le père de la linguistique moderne.

Les courants de la linguistique au xxe siècle, article Sciences du langage

Dans son Cours de linguistique générale (1912), il rompt avec une approche descriptive et historique des langues pour rechercher les règles formelles de son fonctionnement (approche synchronique). Il défend un point de vue «structural», où la langue est étudiée comme un système. Un signe possède une double face : un signifiant, qui est le support matériel du signe (son ou graphisme), et un signifié, qui correspond à l'idée contenue dans le signe.

Le distributionnalisme En 1935, Leonard Bloomfield (1887-1949) esquisse, avec le distributionnalisme, une tentative d'inspiration béhavioriste d'expliquer les faits de langage à partir de la fréquence d'apparition des mots. Le Cercle de Prague A la fin des années 20, le Cercle de Prague accueille les linguistes russes Roman Jakobson (1896-1982) et Nikolaï Troubetskoï (1890-1938). Son approche s'inspire de celle de F. de Saussure. Les courants de la linguistique au xxe siècle, article Sciences du langage. Principes méthodologiques en linguistique comparée. Mathématique et Langage. Linguistique comparée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Méthode de travail[modifier | modifier le code] La principale méthode de travail repose sur la comparaison, entre les différents états d'une même langue ou entre des langues différentes mais issues d'un même ancêtre.

Elle permet, en relevant des concordances régulières phonétiques, syntaxiques et, plus rarement, sémantiques, d'établir des parentés entre les langues. Elle a donc comme premier objet d'étude les similarités formelles révélées par ces comparaisons. C'est la linguistique comparée qui permet donc d'établir l'existence des familles de langues qu'on dit alors liées par des relations génétiques ; elle étudie ainsi : comment une langue-mère donne naissance à ses langues-filles ;la nature des liens entre la langue-mère (parfois disparue) et les langues-filles ;les innovations et les similarités qui subsistent entre les langues-filles elles-mêmes, etc. Carte sur l'évolution des langues du sud-ouest européen entre 1000 et 2000. Linguistique contrastive. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La linguistique contrastive est née vers les années cinquante en réaction aux lacunes enregistrées dans l'enseignement des langues étrangères.

Des chercheurs et des linguistes (Fries, Lado, Politzer, Ferguson, Stockwell, Carol, etc.) ont essayé de voir la meilleure manière de remédier à ces lacunes. Au départ, les études n'ont pas intéressé les spécialistes, mais elles semblaient apporter des solutions nouvelles à "un des principaux obstacles à l'apprentissage d'une langue étrangère, l'interférence causée par la différence de structures entre la langue maternelle de l'élève et la langue étrangère". (Ferguson) La linguistique contrastive consiste à opposer deux systèmes linguistiques différents afin de pouvoir repérer les interférences manifestant la ou les langues secondes. Cette linguistique dite aussi différentielle s'intéressera surtout aux différences des langues en contact. Portail de la linguistique. La linguistique énonciative.

L’approche fonctionnaliste : structure interne et mise en œuvre du syntagme nominal. 3 « utterances of which it is reasonable to say, without straining normal usage, that they are intend (...) 1Lyons (1977) définit le cas le plus neutre de l’assertion simple comme l’énonciation d’une phrase déclarative visant à communiquer de l’information à propos d’une entité, ou de plusieurs entités3.

L’approche fonctionnaliste : structure interne et mise en œuvre du syntagme nominal

On suppose que le locuteur fait référence à cette entité de façon à ce que son interlocuteur puisse à son tour l’identifier. Le fonctionnalisme d'André Martinet. Bien que plusieurs mouvements linguistiques se réclament à l’heure actuelle du fonctionnalisme, ce fut André Martinet qui en a été l’initiateur, développant un courant de pensée original, fort éloigné des points de vue présentés récemment, entre autres par Bresnan ou Dik.

Le fonctionnalisme d'André Martinet

Issu du structuralisme européen élaboré notamment par Saussure et par Troubetzkoy, son point de vue ne saurait se comprendre sans être replacé dans le contexte historique dont il émanait. Approche systémique. Le structuralisme, courant des sciences humaines, puise ses origines dans une hypothèse linguistique, à l’initiative de Ferdinand de Saussure, et son « Cours de linguistique générale » en 1916.

Approche systémique

La langue est alors considérée comme un système où chacun des éléments trouve sa justification par l’interaction qu’il entretient avec les autres. Hjelmslev définit la structure en tant que système comme « une entité de dépendances internes ». Par extension, tout au long du XXème siècle, différents courants de pensée se sont ressaisis de cette théorie. Distributionnalisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Distributionnalisme

Le distributionnalisme est une théorie générale du langage développée par Leonard Bloomfield et Z. Harris. Cette théorie a très largement dominé la linguistique américaine jusque dans les années 1950. Elle est l'un des fondements de la grammaire générative et a beaucoup influencé les diverses méthodes d'apprentissage des langues. Les théories distributionnalistes ont beaucoup de points communs avec le structuralisme. Ce sont principalement les théories psychologiques behavioristes qui ont permis la naissance du distributionnalisme. Les notions de mécanisme, de méthode inductive et de corpus sont des termes clefs du distributionnalisme.

Le mécanisme[modifier | modifier le code] En effet, dans la perspective behavioriste, un stimulus donné correspond à une réponse donnée. Le conditionnement[modifier | modifier le code] La linguistique structurale. La linguistique structurale trouve son origine dans la publication en 1916 du Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure.

La linguistique structurale

Ce dernier cependant n'est pas structuraliste : le structuralisme naît d'une interprétation de son œuvre, sans que celle-ci se réduise à cette interprétation. Ce courant, qui a aussi été très important dans d'autres sciences humaines (la critique littéraire avec Roland Barthes, la philosophie avec Michel Foucault, l'anthropologie avec Claude Lévi-Strauss, la psychanalyse avec Jacques Lacan, la sémiologie avec Umberto Eco...), a jeté les fondements de la linguistique moderne et façonné sa méthodologie, et a dominé cette science jusque dans les années 60 au moins.