background preloader

LIFI

Facebook Twitter

Le Li-Fi : Le Nouveau Wi-fi ? - SILIS Electronique - Le Lifi, un nouveau wifi testé en avant-première mondiale à Perpignan. MWC 2016 : bientôt du Li-Fi dans votre centre commercial. La société française Oledcomm qu’il a déjà commencé des tests en situations réelles dans des musées ou centres commerciaux en France, en Belgique, en Estonie et en Inde, selon l’AFP.

MWC 2016 : bientôt du Li-Fi dans votre centre commercial

Li-Fi On se souvient qu’Oledcomm avait présenté ses premiers équipements Li-Fi au MWC de 2013. Il parlait à l’époque de débits compris entre 100 kbits/s et 100 Mbits/s. Aujourd’hui, la firme explique que la technologie est 100 fois plus rapide que le Wi-Fi et qu’elle peut atteindre 200 Gbits/s en laboratoire. Des chiffres très optimistes, et un futur prometteur pour le Li-Fi. Ces chiffres sont en phase avec ceux que nous avons rapportés jusqu’à présent.

Pourquoi le lifi fait tourner la tête des professionnels. Plus puissante, sécurisée et précise que le wifi ou le bluetooth, cette technologie pourrait un jour se retrouver dans les iPhone.

Pourquoi le lifi fait tourner la tête des professionnels

Il a suffi d'un tweet de Chase Fromm pour que la toile s'enflamme : cet internaute fureteur (dont le compte a depuis été suspendu) aurait débusqué dans la version 9.1 du code de l'OS du futur iPhone 7 LA ligne qui prouve qu'Apple s'intéresse au lifi. Cette technologie, qui permet de faire circuler des informations grâce à des ondes lumineuses, se rapproche du morse. Le géant américain n'est pas le seul à l'étudier de près : le coréen Samsung essaye avec plusieurs entreprises de développer une version standard de ce nouveau moyen de communication. Le lifi fonctionne grâce à une LED (diode électroluminescente) légèrement modifiée. Pour transférer des données informatiques, qui ne sont qu'un enchaînement de zéro et de un, elle s'allume et s'éteint de façon très rapide et imperceptible à l'œil nu.

Plus rapide que le wifi D'abord dans le BtoB Géolocalisation fine. L'iPhone 7 équipé du Lifi ? Tout est parti d’un tweet.

L'iPhone 7 équipé du Lifi ?

Celui d’un internaute qui serait parvenu à trouver une mention de cette technologie dans le code de l’OS 9.1 de l’iPhone 7. Si le compte Twitter de l’utilisateur a depuis été suspendu, l’idée de l’arrivée du lifi sur le smartphone a permis de faire parler de la technologie. Celle-ci consiste, à l’instar du morse, à faire circuler des informations via des ondes lumineuses. Celles-ci sont envoyées en signaux brefs grâce à une LED (diode électroluminescente), à laquelle on a apporté quelques modifications, vers un appareil équipé d’un récepteur adapté qui se trouverait sous cette ampoule. A lire aussi : Le Wifi gratuit dans toute la Défense Ces ampoules compilent deux avantages : la possibilité de se connecter à Internet pour jouir d’une connexion particulièrement puissante - les tests ont permis de produire un débit 100 fois plus rapide qu’en Wifi – et profiter d’un éclairage bien moins énergivore que les lampes classiques. Les lampadaires de Palaiseau communiquent en lumière.

Li-fi, l'Internet bientôt en pleine lumière ? Un pas vers la fin du wi-fi ?

Li-fi, l'Internet bientôt en pleine lumière ?

En testant grandeur nature la technologie Light Fidelity, Li-fi pour les intimes, au cœur de l'écoquartier Camille-Claudel de Palaiseau, EDF éclaire la route de l'Internet, transmis par... la lumière. Le principe ? Les informations sont transmises grâce au signal lumineux des 77 lampadaires équipés de routeurs Li-fi et de LED. Capables de s'allumer et de s'éteindre des milliers de fois à la seconde, les diodes électroluminescentes permettent ainsi l'envoi de données grâce à la modulation d'amplitude de la lumière.

Généraliser les LED Cette expérience, lancée fin 2015 dans le cadre de l'appel à projets « Démonstrateurs industriels pour la ville durable » (1), a déjà permis de lister les premiers avantages de la Light Fidelity. De l'expérimentation à l'industrialisation Reste désormais à transformer l'essai et passer de l'expérimentation au stade industriel. Pour aller plus loin.