background preloader

Sur la PAUVRETÉ

Facebook Twitter

Le seuil de richesse fixé à 5 000 €, les Français gagnent beaucoup moins. 43 % des Français estiment qu’une personne est riche lorsque son revenu mensuel net excède 5 000 €, un niveau souvent bien éloigné de leur propre salaire. « En caricaturant à peine, on peut considérer que pour [un] Français, le riche est en fait celui qui gagne en gros deux à trois fois plus que lui », écrit Gaël Sliman, président de l’institut Odoxa, qui a réalisé ce sondage publié mardi 23 juin pour FTI Consulting, Les Echos et Radio Classique.

Le seuil de richesse fixé à 5 000 €, les Français gagnent beaucoup moins

Un salaire moyen de 2 154 € D’après l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), en 2012, les personnes travaillant à plein temps dans le secteur privé ou dans une entreprise publique disposaient d’un salaire net moyen de 2 154 € (avant paiement éventuel de l’impôt sur le revenu). Même les cadres, au sommet de la hiérarchie des entreprises, n’atteignaient pas le niveau de richesse : ils percevaient en moyenne 4 032 €.

Le patrimoine moyen des Français deux fois inférieur au seuil de richesse. "En 40 ans, la pauvreté a fortement diminué en France… " Publications et services - Des outils d'information sur la mesure de la pauvreté. La France compte 8,6 millions de personnes pauvres. INFOGRAPHIE - Les jeunes, les enfants et les personnes âgées sont les plus touchés par la précarité.

La France compte 8,6 millions de personnes pauvres

En 2010, 8,6 millions de personnes vivaient avec moins de 964 euros par mois, soit 350.000 de plus qu'en 2009. Des chiffres saisissants, des rapports et un grand plan interministériel et pluriannuel de lutte contre l'exclusion sont au menu de la conférence nationale contre la pauvreté qui se tient lundi 10 et mardi 11 décembre au Conseil économique social et environnemental (Cese). La France compte 8,6 millions de personnes pauvres, vivant avec moins de 964 euros par mois, en 2010, selon les dernières statistiques de l'Insee. Soit environ 350.000 de plus qu'en 2009. Toujours en 2010, le taux de pauvreté a atteint 14,1%, son plus haut niveau depuis 1997. Des pauvres de plus en plus pauvres, selon le Secours catholique.

Dans son rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France, le Secours catholique pointe une paupérisation de la population, chez les seniors notamment - à cause de carrières instables.

Des pauvres de plus en plus pauvres, selon le Secours catholique

"Des pauvretés qu'on ne voit plus", selon l'association. "La pauvreté s'intensifie. Pauvreté et exclusion sociale en Europe : où en est-on ? Par Sandrine Levasseur En mars 2010, l’UE s’est fixée pour objectif à l’horizon 2020 de réduire de 20 millions, par rapport à 2008, le nombre des personnes en dessous du seuil de pauvreté ou en exclusion sociale, soit un objectif de 97,5 millions de personnes « pauvres » pour 2020.

Pauvreté et exclusion sociale en Europe : où en est-on ?

Malheureusement, du fait de la crise, cet objectif ne sera pas atteint. Les derniers chiffres disponibles montrent qu’en 2013, l’UE comprenait 122,6 millions de personnes pauvres ou en exclusion sociale. Étonnamment, l’incapacité de l’UE à respecter l’objectif fixé par l’initiative Europe 2020 sera principalement le fait des pays de l’UE-15, soit pour l’essentiel des pays dit « avancés » au regard de leur développement économique[1]. En effet, si les tendances observées depuis une dizaine d’années se confirment, les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) continueront à enregistrer une baisse du nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté ou en exclusion sociale. Pourquoi les pauvres votent-ils contre leurs intérêts ?

« Si l’on aide les plus pauvres, alors c’est moi qui vais me retrouver tout en bas » : selon des chercheurs américains, la « peur de la dernière place » expliquerait l’opposition des citoyens modestes aux politiques de redistribution.

Pourquoi les pauvres votent-ils contre leurs intérêts ?

Depuis au moins une décennie, la politique américaine se caractérise par un double paradoxe : bien que les inégalités et la pauvreté augmentent, la politique fiscale n’a jamais autant favorisé les plus riches. Et le Parti républicain, la force politique derrière ces réductions d’impôts, a bénéficié d’un soutien populaire considérable. Garder son statut d’« avant-dernier » Deux économistes ont récemment proposé une explication insolite à ce paradoxe (1). Extrême pauvreté : l'impossible décompte. 836 millions de personnes dans le monde vivent dans l’extrême pauvreté selon l'ONU, mais ce chiffre a beaucoup baissé en 20 ans.

Extrême pauvreté : l'impossible décompte

Cependant, sur 140 pays en développement, 77 n'ont pas de mesure adéquate de la pauvreté alerte la Banque Mondiale. Mesurer coûte cher et peut être vu comme un danger. 17 octobre, journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté. L’OIT décrète l’état d’urgence sociale en Grèce jusqu’en 2038. Les pauvres montrés du doigt. Plus de 10 % de la population couverte par les minima sociaux. Fin 2013, près de 4 millions de personnes étaient allocataires de l’un des neuf minima sociaux existant en France.

Plus de 10 % de la population couverte par les minima sociaux

Soit une hausse de 4,8 % par rapport à fin 2012 et de 9,8 % comparée à fin 2011. Depuis la crise de 2008, le nombre d’allocataires de minima sociaux a bondi de 21,9 %. En tenant compte des conjoints et des enfants à charge, 10,9 % de la population française est couverte par ces allocations. Hausse du nombre de ménages surendettés. La pauvreté recule légèrement en France. "La pauvreté régresse pour la première fois en France" ?

Denis Clerc, Michel Dollé, Réduire la pauvreté, un défi à notre portée - Parole d'auteur éco. Anatomie de la pauvreté en France - Décryptage éco. Les dernières émissions d'Alexandre Mirlicourtois Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Xerfi Canal Économie Accéder à Precepta Stratégiques Accéder à Xerfi Business TV Abonnez-vous à la newsletter.

Anatomie de la pauvreté en France - Décryptage éco

Itinéraires bis - Pauvreté, comment s'en sortir ? - Bande-annonce. L’art d’ignorer les pauvres, par John Kenneth Galbraith (Le Monde diplomatique, octobre 2005) Je voudrais livrer ici quelques réflexions sur l’un des plus anciens exercices humains : le processus par lequel, au fil des années, et même au cours des siècles, nous avons entrepris de nous épargner toute mauvaise conscience au sujet des pauvres.

L’art d’ignorer les pauvres, par John Kenneth Galbraith (Le Monde diplomatique, octobre 2005)

Pauvres et riches ont toujours vécu côte à côte, toujours inconfortablement, parfois de manière périlleuse. Plutarque affirmait que « le déséquilibre entre les riches et les pauvres est la plus ancienne et la plus fatale des maladies des républiques ». Les problèmes résultant de cette coexistence, et particulièrement celui de la justification de la bonne fortune de quelques-uns face à la mauvaise fortune des autres, sont une préoccupation intellectuelle de tous les temps. Ils continuent de l’être aujourd’hui. Il faut commencer par la solution proposée par la Bible : les pauvres souffrent en ce bas monde, mais ils seront magnifiquement récompensés dans l’autre. Oui, la pauvreté progresse dangereusement en France - Décryptage éco.