background preloader

Le modèle chinois

Facebook Twitter

Documents à voir sur la CHINE pour le cours ECO 4.0 janvier 2017

SONO Chine n'est plus atelier du monde 2014. Chine : les contradictions de l'économie socialiste de marché. L’année 2016 s’est achevée avec des prévisions de croissance et d’inflation en légère hausse au niveau mondial.

Chine : les contradictions de l'économie socialiste de marché

Cela traduit en partie l’attente d’une nouvelle stimulation budgétaire majeure qui pourrait venir des Etats-Unis lorsque Donald Trump aura accédé à la présidence. Or du fait de sa puissance, l’économie chinoise joue un rôle tout aussi important, notamment en raison d’une production industrielle vigoureuse qui alimente la hausse du prix des matières premières un peu partout dans le monde. Jean-Paul Betbèze, Betbèze Conseil - Apaiser l’affrontement Chine/Etats-Unis : les leçons de Thucydide. Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Les dernières émissions de Jean-Paul Betbèze Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Xerfi Canal Économie.

Jean-Paul Betbèze, Betbèze Conseil - Apaiser l’affrontement Chine/Etats-Unis : les leçons de Thucydide

Chine : un modèle à bout de souffle. La Chine est-elle sur le chemin de la "société harmonieuse" annoncée pour les années 2030 lors du plénum du Parti communiste chinois en novembre 2013 ?

Chine : un modèle à bout de souffle

Pas facile de s'en convaincre au terme d'une année marquée par la formation puis l'éclatement d'une bulle boursière, de nouveaux records d'endettement, l'aggravation des tendances déflationnistes et la multiplication des conflits sociaux. A la racine des déséquilibres actuels, on trouve un modèle de développement fondé sur une compression toute confucéenne de la consommation, un taux d'investissement qui aurait fait pâlir d'envie la Russie stalinienne et le déversement sur les marchés mondiaux du surplus de production, selon des méthodes éprouvées par le Japon et la Corée du Sud dans le passé. Ce modèle est aujourd'hui clairement épuisé. Chine : le 13e plan quinquennal (2016-2020) - Beobank. Le Parti communiste chinois (PCC) a confirmé l’objectif qu’il veut atteindre en 2020 : une société chinoise modérément prospère.

Chine : le 13e plan quinquennal (2016-2020) - Beobank

Pour y parvenir, il va falloir augmenter les revenus des ménages tout en respectant les ambitions sociales et économiques du pays. Le 13ème plan quinquennal revoit les attentes de croissance à la baisse : elles passent de 7% à 6,5%. Le gouvernement rappelle aussi ses priorités : contribution de la consommation dans les résultats du PIB et accélération de l’urbanisation basée sur le système Hukou (enregistrement des ménages). L’innovation comme moteur de croissance ? Chine : Une vidéo pour la promo du 13ème plan quinquennal. 28 oct. 2015 - 08:40 Les Soviétiques n'ont jamais été au bout de leur treizième plan quinquennal, mais la Chine de Xi Jinping s'attend encore à de nombreux lendemains qui chantent.

Chine : Une vidéo pour la promo du 13ème plan quinquennal

En témoigne, ce clip coloré vantant dès son introduction le « nouveau style » du président chinois et le désormais fameux 十三五. Prononcez distinctement ces trois caractères qui correspondents à trois chiffres : « Shi San Wu », autrement dit « 10, 3 et 5 », ou le 13ème plan de 5 ans qui doit conduire le pays vers un avenir encore plus glorieux. La Chine peut-elle devenir le pilote de la mondialisation. Selon la patronne (française) du Fmi ces 2 décisions sont primo la décision prise par la FED de remiser le bazooka monétaire, celui qui a ranimé l’économie mondiale après la crise des subprimes.

La Chine peut-elle devenir le pilote de la mondialisation

Secundo, le fait que la Chine entame sa transition vers un modèle économique très différent de celui qui lui a valu son fantastique décollage. Elle ne veut plus être l’atelier de la planète, mais se muer en une économie de service. Sans se détourner des marchés mondiaux, elle entend satisfaire davantage la consommation intérieure et améliorer le quotidien des Chinois. C’est cette transition qui déprime les cours des matières premières et affecte les pays qui dépendent de leur exportation, comme le Brésil.

La Chine: économie de marché ? (lol) La Commission européenne discute aujourd'hui de la possibilité d'accorder à la Chine le statut d'économie de marché d'ici la fin de l'année.

La Chine: économie de marché ? (lol)

Les implications sont énormes, des millions d'emplois européens sont menacés. Cérémonie officielle d'adhésion de la Chine à l'OMC en novembre 2001 au Qatar © Reuters L’enjeu est majeur. Chine : pourquoi la panne sera longue. Pékin s’apprête à réformer les grandes entreprises publiques. La crise chinoise met l'Europe face à ses responsabilités mondiales. La monnaie chinoise dévaluée pour le troisième jour consécutif. La Chine a abaissé jeudi de plus de 1% le taux de référence du yuan face au dollar, une forte réduction pour le troisième jour consécutif, accentuant de facto la dévaluation de sa monnaie, a annoncé l’opérateur national du marché des changes.

La monnaie chinoise dévaluée pour le troisième jour consécutif

La banque centrale chinoise (PBOC) a ramené à 6,4010 yuans pour un dollar, contre 6,3306 yuans mercredi, le taux-pivot autour duquel le renminbi (autre nom du yuan) est autorisé à fluctuer, dans une fourchette quotidienne de 2% de part et d’autre. C’est le troisième jour consécutif que l’institution réduit de façon drastique ce taux de référence, déjà abaissé de presque 2% mardi matin, puis d’environ 1,6% mercredi. En Chine, le yuan chute après une nouvelle dévaluation. Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters | • Mis à jour le La Chine a abaissé fortement le taux de référence du yuan face au dollar pour le deuxième jour consécutif, accentuant la dévaluation de facto de sa monnaie.

En Chine, le yuan chute après une nouvelle dévaluation

Celle-ci a atteint son plus bas niveau en quatre ans à 6,43 yuans pour un dollar, mercredi 12 août. Le yuan a désormais perdu 3,5 % en Chine au cours des deux derniers jours, et environ 4,8 % sur les marchés mondiaux. Chine : les importations s'effondrent, l'excédent commercial explose. Chine : quand la bulle explosera... La Chine a connu, dans les années 2000, une croissance économique prodigieuse, car elle a mis en place un système asymétrique, explique le sinologue et socioéconomiste Guilhem Fabre : d’un côté, la complète libéralisation des produits, aux prix fixés par les marchés, et, de l’autre, un contrôle gouvernemental accru sur le travail, le foncier, le capital et l’énergie, tous maintenus à des coûts artificiellement bas.

Chine : quand la bulle explosera...

Les salaires chinois, le prix des terrains et celui de l’énergie ont alors attiré les investisseurs. La crise économique mondiale de 2008 a provoqué une baisse de la demande de biens manufacturés chinois, principal moteur de sa croissance. Fin 2008, la Chine a donc adopté un plan de relance de 4 000 milliards de yuans (461 milliards d’euros), basé sur la construction d’infrastructures pour endiguer la récession. Guilhem Fabre, « La part du lion : les dessous du ralentissement économique chinois », Revue Tiers-monde, n° 219, juillet-septembre 2014. 25 ans de croissance chinoise. L’économie de la Chine devant celle des Etats-Unis ? Une histoire d’indicateurs. Alain Boublil, Les ambitions internationales de la puissance chinoise. Mao, une histoire chinoise 4l4 Mao n'est pas mort. Mao, une histoire chinoise 3l4 La révolution n'est pas un dîner de gala. Mao, une histoire chinoise 2l4 L'apprenti sorcier.

Mao, une histoire chinoise 1l4 Contre vents et marées. La Chine fait sa révolution tranquille - M Litim - 2014. Chine et Allemagne : quand les étoiles pâlissent. Regard sur la Chine Contemporaine (avec Mo Yan 2/2)