background preloader

Lsch

Facebook Twitter

Métadonnées et mots-clés… du succès? Elles intéressent bibliothécaires comme entrepreneurs, et pour cause : elles peuvent permettre de mettre en avant de l’information sur la toile!

Métadonnées et mots-clés… du succès?

Les métadonnées sont des données au sujet des données. Ces marqueurs peuvent être introduits dans le langage XML. Ce sont en fait toutes les informations que l’on ajoute sur et, à l’âge numérique, dans le document, qu’il soit fait de texte, de son ou d’images. Lorsque les informations sont déplacées (téléchargées par exemple), les métadonnées continuent à en faire partie. Par leur nature-même, elles apportent des informations quant au contenu des textes. Ce sont donc ces balises de métadonnées, et les mots-clés qui y sont repris, qu’on a dit si stratégiques pour tous ceux qui veulent arriver en tête des recherches internet. Facturation électronique - Commission européenne. Code Général des Impôts - Article 289. I.-1.

Code Général des Impôts - Article 289

Tout assujetti est tenu de s'assurer qu'une facture est émise, par lui-même, ou en son nom et pour son compte, par son client ou par un tiers : a. Pour les livraisons de biens ou les prestations de services qu'il effectue pour un autre assujetti, ou pour une personne morale non assujettie, et qui ne sont pas exonérées en application des articles 261 à 261 E ; b. Pour les livraisons de biens visées aux articles 258 A et 258 B et pour les livraisons de biens exonérées en application du I de l'article 262 ter et II de l'article 298 sexies ; c. D. 2. 3. Elle peut être établie de manière périodique pour plusieurs livraisons de biens ou prestations de services distinctes réalisées au profit d'un même acquéreur ou preneur pour lesquelles la taxe devient exigible au cours d'un même mois civil. 4. 5.

II. III. IV. Parlement Européen 11 mars 2014 - Facturation électronique. Vu le traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, et notamment son article 114, vu la proposition de la Commission européenne, après transmission du projet d'acte législatif aux parlements nationaux,

Parlement Européen 11 mars 2014 - Facturation électronique

La GED. Notions de GED et de GED BUREAUTIQUE La GED (gestion électronique des documents) ou GEIDE (Gestion électronique des informations et des documents de l’entreprise) peut être définie comme l’ensemble : « des techniques qui permettent de gérer les flux de documents qui pénètrent, sortent ou circulent à l’intérieur de l’entreprise.

La GED

Ces techniques ont pour fonction de capturer ou dématérialiser des documents, afin de gérer, indexer, stocker, rechercher, consulter, traiter et transmettre des fichiers numériques de toutes origines. » La GED bureautique concerne spécifiquement les flux de documents bureautiques de l’organisation : courriers, notes internes, circulaires, rapport, etc. Ces documents sont échangés entre les différents postes de travail des acteurs de l’organisation grâce aux réseaux (Intranet, Extranet) et aux systèmes collaboratifs. Ces documents sont lus dans leur format de création. (...)

La suite de la fiche est à télécharger ci-desous : La signature électronique, prochaine étape de la dématérialisation. Publié le 25/09/2014 • Par Claire Chevrier • dans : A la Une finances, Actu experts finances © Flickr cc by Maxime Bonzi Début septembre, 15 600 organismes publics locaux avaient migré sur le PES V2, et, 4 600 signaient électroniquement des flux.

La signature électronique, prochaine étape de la dématérialisation

Si la signature électronique n'est pas nécessaire pour télé-transmettre titres et mandats, elle est obligatoire dès que l'on souhaite passer à la dématérialisation complète avec bordereaux et justificatifs. Pour passer en « full démat », et donc ne plus envoyer de bordereaux papier avec les pièces justificatives agrafées, il est faut troquer la signature manuscrite de l’ordonnateur contre une signature électronique. « En signant le flux d’informations électroniquement, on garantit l’identité du signataire et on scelle le contenu du fichier qui ne peut plus être modifié », précise Charles Simonnet, chef du bureau CL2C, de la direction générale des finances publiques (DGFIP). CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

Club finances. Dématérialisation comptable et financière : décollage imminent pour les collectivités. Le protocole d'échange standard (PES) Le protocole d’échange standard d’Hélios version 2 (PES V2) est la solution de dématérialisation des titres de recette, des mandats de dépense et des bordereaux récapitulatifs validée par les partenaires nationaux dès 2005.

Le protocole d'échange standard (PES)

Il constitue, en outre, la seule modalité de transmission des pièces justificatives dématérialisées (article 9 du 27 juin 2007 modifié par l'arrêté du 03 août 2011). Les caractéristiques du PES V2 sont précisées par l’arrêté du 27 juin 2007 portant application de l’article D1617-23 du code général des collectivités territoriales relatif à la dématérialisation des opérations en comptabilité publique.

Déployé à partir de 2008, le PES V2 remplace depuis le 1er janvier 2015 les divers protocoles de transmission "à plat" des titres et des mandats, nécessairement doublés d’une transmission papier lors de l’envoi à la trésorerie. L’injection d’un flux dans le guichet Xml s’accompagne de la production d’un flux retour « Acquit » qui est un compte-rendu du traitement du flux. Dématérialisation de la chaîne comptable et financière. Dématérialisation : un long chemin… vertueux ! - Club Finances.