Gloire

Facebook Twitter

Gloire. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

gloire

Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] Du latin gloria (« gloire, réputation, renom, renommée »). Nom commun[modifier | modifier le wikicode] Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus dans la gloire. gloire /ɡlwaʁ/ féminin. Béatitude. Sermon sur la montagne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sermon sur la montagne

Le Sermon sur la montagne (ou Discours sur la montagne) est, d'après l'évangile selon Matthieu, un sermon fait par Jésus de Nazareth vers l'an 30 à ses disciples ainsi qu'à une large foule[1]. Le Sermon dans les Évangiles[modifier | modifier le code] Certains chrétiens contemporains croient qu'il a eu lieu sur une montagne au nord de la mer de Galilée, près de Capharnaüm. Le sermon est relaté dans l'évangile selon Matthieu[2]. Ce sermon se compare au Sermon dans la plaine, similaire, mais plus succinct, raconté par l'évangile selon Luc[3]. La portion la mieux connue est probablement celle des Béatitudes, qui se retrouvent au début de la section. Éthique de réciprocité. Śūnyatā. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Śūnyatā

Tentative d'approche[modifier | modifier le code] La vacuité est un terme qui peut être mal interprété. Ainsi, Ringou Tulkou Rimpotché en parle en ces termes[réf. souhaitée] : « Selon le bouddhisme, tout est en essence vacuité (śūnyatā), tant le samsâra que le nirvāṇa. Śūnyatā ne signifie pas “vide”. D’autres bouddhistes francophones disent que « La vacuité ne vide pas les choses de leur contenu, elle est leur véritable nature »[1].

Selon la thèse de la vacuité, les phénomènes se définissent non pas par une nature propre, une chose en soi qui leur appartiendrait en propre, mais uniquement par l'ensemble des rapports qu'ils ont entre eux : ils ne tiennent pas leurs propres caractéristiques d'eux-mêmes. . « La vacuité n'est ni le néant ni un espace vide distinct des phénomènes ou extérieur à eux. Bonheur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour le canard de fiction, voir Gontran Bonheur. Le bonheur se lit sur le visage de cet enfant. Définition[modifier | modifier le code] Étymologie[modifier | modifier le code] Étymologiquement, ce mot vient de l'expression « bon eür ». « Eür » est issu du latin augurium qui signifie « accroissement accordé par les dieux à une entreprise ».

Augere, auctus : « s'accroître » qui a donné augmenter…auctor : « qui fait croître », « fondateur », « auteur », qui a donné auteur, autoriser, autorité, octroyer… Du point de vue de l'étymologie, le bonheur est l'aboutissement d'une construction, qui ne saurait être confondue avec une joie passagère. Auteur. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

auteur

Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] Du latin auctor (« agent, auteur, fondateur, instigateur », « conseiller », en droit « garant d’une vente »), dérivé de augere (« faire croître » dans le sens de « augmenter »). Possible origine religieuse dans augur (« augure »), qui prend le sens social de « celui qui fonde et établit ». Auctor en latin chrétien a, plus tard, désigné Dieu ; d’où certaines confusions avec actor (de agere « agir ») à l’origine d'acteur. Remarquable. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

remarquable

Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] Dérivé de remarquer avec le suffixe -able. Adjectif[modifier | modifier le wikicode] remarquable /ʁə.maʁ.kabl/ masculin et féminin identiques Qui mérite d’être remarqué ; qui attire l’attention. Palme. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

palme

Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] Du latin palma (« paume », « palme »). Nom commun[modifier | modifier le wikicode] palme /palm/ féminin Ruban de commandeur des palmes académiques. (3) Deux sortes de palmes. (5) Victoire (homonymie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Victoire (homonymie)

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : Le Cottage Landor. Pendant un voyage à pied que je fis l’été dernier, à travers un ou deux des comtés riverains de New-York, je me trouvai, à la tombée du jour, passablement intrigué relativement à la route que je suivais.

Le Cottage Landor

Le sol était singulièrement ondulé ; et, depuis une heure, le chemin, comme s’il voulait se maintenir à l’intérieur des vallées, décrivait des sinuosités si compliquées, qu’il m’était actuellement impossible de deviner dans quelle direction était situé le joli village de B…, où j’avais décidé de passer la nuit. Le soleil avait à peine brillé, strictement parlant, pendant la journée, qui pourtant avait été cruellement chaude. Un brouillard fumeux, ressemblant à celui de l’été indien, enveloppait toutes choses et ajoutait naturellement à mon incertitude.

À vrai dire, je ne m’inquiétais pas beaucoup de la question. Que conclure de tout cela, je n’en savais naturellement rien. En entrant dans cette route, j’avais tourné à droite ; quand je me relevai, je continuai dans la même direction. Gloire. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

gloire

Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] Du latin gloria (« gloire, réputation, renom, renommée »).