background preloader

Prévention

Facebook Twitter

Remédiation au décrochage. Mission de lutte contre le décrochage scolaire. Santé & Sport. Module 3 prévention des comportements à risque et des substances. Accueil. Sites favoris, fenamef - Liens favoris. Www.mediation-familiale-idf.fr Site d’information sur la médiation familiale en Ile de France www.vivreenaidant.fr Site d’information innovant à destination des aidants familiaux. www.accueil-petite-enfance.fr Nous, acteurs de l’économie sociale, jouons un rôle majeur et historique dans le développement des modes d’accueil collectifs et individuels pour la petite enfance.

sites favoris, fenamef - Liens favoris

Www.phare.org PHARE ENFANTS PARENTSPour l'Harmonie des RElations ENFANTS PARENTS Son butCombattre l'autodestruction des jeunes en luttant contre tout ce qui contribue à leur désespérance, en favorisant tout ce qui peut aider à leur épanoissement. Contact: 5, rue Guillaumot75012 PARISE-mail: vivre@phare.orgTél: 01.42.66.55.55Fax: 01.42.66.50.99 n°AZUR : 0810 810 987 (prix d'un appel local) oree.socio.org www.parent-toujours.info www.fondation-enfance.org Depuis sa création en 1977, la Fondation pour l'Enfance poursuit un même objectif : améliorer la qualité de la protection de l'enfant, tant en France qu'à l'étranger. Service civique : appel aux jeunes volontaires handicapés. « J'ai besoin de vous.

Service civique : appel aux jeunes volontaires handicapés

Vous allez répondre à mon appel ? Sinon, je m'en vais. » C'est en ces termes que Martin Hirsch, président de l'Agence du service civique, s'est adressé à une assemblée de jeunes handicapés en mai dernier. Le Service civique pour tous, faut-il y croire ? Le Service civique, pour qui ? Addictions. Dossier réalisé en collaboration avec Bertrand Nalpas, Directeur de recherche à l’Inserm et chargé de mission Addiction – Décembre 2014 Les addictions les plus répandues concernent le tabac (nicotine) et l’alcool.

Addictions

Viennent ensuite le cannabis et, loin derrière, les opiacés (héroïne, morphine), la cocaïne, les amphétamines et dérivés de synthèse. Il existe également des addictions liées à des activités (et non à des substances), comme les jeux d’argent, les jeux vidéo, le sexe ou encore les achats compulsifs. Des substances plus ou moins addictives souvent testées à l’adolescence Des dépendances peuvent survenir à tout moment de l’existence, mais la période de 15 à 25 ans est la plus propice à leur émergence. Certaines substances semblent avoir un pouvoir addictif supérieur à d’autres compte tenu de la proportion de personnes dépendantes parmi leurs consommateurs.

Part des usagers développant une dépendance à la substance qu'ils consomment. Un diagnostic très normé. Territoires - Actualités - 2011 - Le Crajep Aquitaine partenaire du colloque "Les vacances et l’animation" les 24 et 25 janvier à Bordeaux. Pour ce nouveau colloque, le thème retenu cette année par l’équipe de l’Institut Supérieur d’Ingénieurs-Animateurs Territoriaux (ISIAT) a pour ambition d’interroger la place et les enjeux de l’animation professionnelle et de son corollaire, l’animation volontaire, au sein des espaces-temps vacanciers.

Territoires - Actualités - 2011 - Le Crajep Aquitaine partenaire du colloque "Les vacances et l’animation" les 24 et 25 janvier à Bordeaux

Espaces et temps choisis ou subis, espaces et temps d’émancipation et de découverte, ils sont également des espaces et temps où les inégalités se creusent, où les ruptures s’ouvrent entre ceux qui partent et les autres, les "non-partants". Ainsi, l'ISIAT, le pôle bordelais de formations, d’actions et de recherches sur la professionnalisation dans les champs de l’animation sociale et culturelle, et le Crajep Aquitaine organisent les lundi 24 et Mardi 25 janvier 2011 un colloque sur le thème : "Les vacances et l’animation : espaces de pratiques et représentations sociales".

ÉDUCATION: Acquérir des compétences pour la vie. La première étape consiste à s’assurer que tous les enfants achèvent le cycle primaire LONDRES, 18 octobre 2012 (IRIN) - Un nombre croissant d’enfants non scolarisés en Afrique subsaharienne, un nombre significatif d’enfants incapables de lire une phrase complète après six ans de scolarité primaire : le dernier rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) dresse un tableau morose de l’état de l’éducation dans le monde.

ÉDUCATION: Acquérir des compétences pour la vie

Les progrès accomplis pour atteindre les objectifs fixés à Dakar il y a douze ans ont été inégaux. Selon l’UNESCO, le principal échec concerne la promesse qui y avait été faite de donner aux adolescents et aux jeunes adultes les compétences nécessaires à la vie courante. Le Rapport mondial de suivi pour 2012, publié cette semaine, souligne qu’il est essentiel d’éduquer les jeunes de manière à ce qu’ils soient prêts pour le monde du travail.

Agence Nationale pour l'amélioration des conditions de travail. Handicap et dépendance : que reste-t-il à transférer au département ? Les habitudes de vie des jeunes les exposent au surpoids et à l’obésité. 11 oct. 2012 - De très nombreuses enquêtes ou publications analysent la prévalence des problèmes de surpoids ou d’obésité chez l’enfant et chez l’adulte.

Les habitudes de vie des jeunes les exposent au surpoids et à l’obésité

Peu se sont intéressées à la population des 15-25 ans. Cette période entre la fin de l’adolescence et le début de la vie adulte est un moment critique de transition : prise d’indépendance, recherche du premier emploi, etc. Combien de jeunes rencontrent des problèmes de poids ? Comment certaines habitudes alimentaires aujourd’hui identifiées comme des facteurs d’obésité se sont-elles diffusées auprès des jeunes ? En partant des recherches qui ont mis en évidence des facteurs d’obésité dans les habitudes de vie, Doing Good Doing Well, a réalisé avec Ipsos et Logica Business Consulting une enquête auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 jeunes âgés de 15 à 25 ans, interrogés du 15 au 25 septembre 2012, via l’Access Panel Online d’Ipsos. Un jeune sur 5 est en surpoids ou obèse. Près d’1 jeune sur 3 rencontre des problèmes de poids :