background preloader

Sujets divers

Facebook Twitter

Les chemins qui ne mènent nulle part. Six degrés de séparation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Six degrés de séparation

Visualisation artistique du principe des six degrés de séparation. Les six degrés de séparation (aussi appelée Théorie des 6 poignées de main) est une théorie établie par le Hongrois Frigyes Karinthy en 1929 qui évoque la possibilité que toute personne sur le globe peut être reliée à n'importe quelle autre, au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons. Avec le développement des technologies de l’information et de la communication, le degré de séparation a été mesuré de 4,74 sur le réseau social Facebook[1] à 6,6 sur l’échange de plusieurs milliards de messages instantanés étudiés en 2008 par Eric Horvitz (en) et Jure Leskovec[2], chercheurs chez Microsoft, en analysant des discussions de Windows Live Messenger[3],[4]. Cette théorie est reprise en 1967 par Stanley Milgram à travers l'étude du petit monde. La théorie des cinq poignées de main. Lundi 20 juin 1 20 /06 /Juin 15:26 1. 1 Définition La théorie des six degrés de séparation a été établie par un écrivain, dramaturge, poète, journaliste et traducteur Hongrois Frigyes Karinthy ( 1887-1938 ).

La théorie des cinq poignées de main

Cette théorie de 1929 admet l'hypothèse que toute personne sur la planète peut être reliée à n’importe quelle autre, au travers d’un enchaînement d’au plus cinq maillons. Une chaîne de relations individuelles qui peut être symbolisée par un échange et un contact entre les mains. L’Europe de l’Atlantique à l’Oural. L’Europe de l’Atlantique à l’Oural Edmond JOUVE L'Europe de l'Atlantique à l'Oural, Espoir n°18, 1977 Pour le général de Gaulle, la petite Europe -celle du Marché commun -ne pouvait être, au mieux, qu'un point de départ.

L’Europe de l’Atlantique à l’Oural

En aucune façon, une fin. L'objectif était de regrouper, dans une organisation d'ensemble, tous les Etats de l'Ancien continent . Comme Bonaparte, « l'homme du 18 juin » faisait des plans avec les rêves de ses soldats endormis. Cette « grande Europe », il n'est certes pas question de la construire aussi longtemps que la Grande-Bretagne restera à la porte du Marché commun et que l'U.R.S.S. maintiendra son emprise sur les pays livrés à son influence. Ses inclinations le portent vers l'Europe vraie : une Europe rassemblée, élargie, sans frontières. 1. L’idée de génie : le réfrigérateur « libre service » contre le gaspillage.

L’idée de génie : le réfrigérateur « libre service » contre le gaspillage L’association allemande Lebensmittelretten, spécialisée dans la récupération et le partage de nourriture, a eu l’idée étonnante de mettre en place plusieurs dizaines de réfrigérateurs à travers la capitale allemande, Berlin, afin de lutter contre le gaspillage et contre la faim.

L’idée de génie : le réfrigérateur « libre service » contre le gaspillage

L’association à l’origine de cette initiative est à la base un site participatif créé pour faciliter le partage de nourriture entre particuliers, le « foodsharing ». Mais ce projet de frigos partagés va plus loin puisque il implique également les grandes surfaces et les restaurants, dont certains ont accepté que les bénévoles de l’association viennent récupérer régulièrement les denrées invendues et non périmées. Une différence majeure avec la France où la récupération de denrées alimentaires invendues est encore assez tabou et minoritaire, quand elle n’est pas réprimée par certaines municipalités.

Source : positivr.fr. Le concept solidaire des « cafés suspendus » en pleine expansion. Les « cafés suspendus », un concept solidaire qui nous vient de Naples et qui vise à aider les plus démuni-e-s, se développe de plus en plus !

Le concept solidaire des « cafés suspendus » en pleine expansion

Avant toute chose, qu’est-ce que le concept du « café suspendu » (« caffè sospeso » en italien) ? C’est une vieille tradition napolitaine qui consiste à payer deux cafés et à n’en consommer qu’un, gardant le deuxième pour un-e client-e plus démuni-e qui n’aurait pas les moyens de s’en offrir un. Par exemple, si vous entrez dans un café avec un ami, vous commandez trois cafés – deux pour vous, et un « suspendu ». Lorsqu’une personne sans ressources entrera dans l’établissement et demandera au patron s’il a un café pour lui, il lui en servira un – celui que vous aurez déjà payé en avance. Ziferblat, l'AntiCafé: ces nouveaux lieux où tout est gratuit, sauf le temps.

Le concept nous vient apparemment de Russie.

Ziferblat, l'AntiCafé: ces nouveaux lieux où tout est gratuit, sauf le temps

Des cafés où tout est gratuit, les consommations comme la restauration et où l'on paye le temps passé dans le lieu. Vers une société de «jobs à la con» ? Avez vous un «job à la con» ?

Vers une société de «jobs à la con» ?

Si vous avez le temps de lire cet article devant votre ordinateur au boulot, la réponse est probablement oui. Et à en croire la viralité (1) du pamphlet consacré aux «bullshit jobs» (en VO) signé David Graeber, anthropologue à la London School of Economics et une des figures du mouvement Occupy Wall Street, vous n’êtes pas pas le seul. Dans un court essai (2) publié dans le magazine de la gauche radicale britannique Strike ! Le 17 août, l’universitaire, qui n’aime pas qu’on le définisse comme anarchiste, décrit ce qu’il a baptisé le «phénomène des jobs à la con».

Soit, selon lui, l’aliénation de la vaste majorité des travailleurs de bureau, amenés à dédier leur vie à des tâches inutiles et vides de sens, tout en ayant pleinement conscience de la superficialité de leur contribution à la société. Halte à la Tintinophobie! FIGAROVOX/HUMEUR - Au Canada, Tintin est accusé de racisme.

Halte à la Tintinophobie!

François-Xavier Ajavon propose plusieurs mesures pour rendre les BD du reporter politiquement correctes. François-Xavier Ajavon est chroniqueur sur Causeur.