background preloader

SIC

Facebook Twitter

LE CROSNIER Hervé - Les auteurs - Canal-U. Histoire technique et sociale de l'internet — éduscol, le site des professionnels de l'éducation. Université Montaigne TV. 00686336, version 1] La recherche d'information sur Internet des collégiens : entre imaginaires, pratiques et prescriptions. Brigitte JUANALS "la culture de l'information. Du livre au numérique "Lavoisier, 2003. Sociologie de l'Information. Préambule En Amérique du Nord, la culture de l’information s’est développée en trois phases distinctes. « Dans les années 1970, l’émergence de la société de l’information s’est accompagnée de la prise de conscience de la nécessaire maîtrise de l’information qui lui était liée ; dans les années 1980, le concept de l’information literacy s’est développé en même temps que les dispositifs informatisés, avec les savoirs et savoir-faire qui leur étaient associés ; dans les années 1990, la formation à l’information (assurée par les bibliothécaires et le corps enseignant) s’est étendue et a été envisagée comme une forma d’alphabétisation » p.18.

Pour suivre cet ordre d’idées on note la création du B2i en France en 2000 par les pouvoirs publics (« Brevet Informatique et Internet ») dans les écoles, collèges, lycées. Il y a trois niveaux progressifs de compétences au sein de la culture informationnelle : - La maîtrise de l’accès à l’information - La culture de l’accès à l’information Dispositifs. Le labo - Ressources. Veille et Analyses de l'ifé. Veille et Analyses de l'ifé.

La relative stabilisation du document produite par l’imprimerie aurait disparu avec les réseaux numériques. - Interview de Jean-Michel Salaün. Comment expliquer que l’extraordinaire développement du Web, réputé être un espace de liberté et de création, soit aussi un terreau fertile pour des multinationales per-çues comme une menace pour ces mêmes valeurs ? Les tentatives de réponse ne manquent pas, car l’histoire du Web s’écrit et se discute en temps réel. Mais cette transparence, en phase avec son objet, interdit le recul et mésestime certains déterminants structurels. Entretien avec Jean-Michel Salaün, auteur Vu, lu, su paru aux éditions La découverte. Le web, est-ce une bibliothèque dématérialisée avec quelques fonctions supplémentaires ? Oui et non. Le Web est à la fois un enfant des médias qui l’ont précédé, reprenant des caractéristiques du modèle de la bibliothèque et aussi de celui de la radio-télévision, et en même temps le résultat d’un renversement du raisonnement documentaire où le document est de moins en moins construit par le producteur et de plus en plus reconstruit, consciemment ou non, par l’internaute.

La lecture de la semaine, l'integrale. Les nouveaux codes de la distinction - Xavier Molénat, article Sociologie. Il y a trente ans, Pierre Bourdieu montrait comment les classes supérieures se distinguaient en s’appropriant les pratiques culturelles les plus nobles. Cette analyse est-elle toujours pertinente alors que le mélange des genres entre culture légitime et culture populaire semble être devenu la règle ? « Exister (...), c’est différer, être différent (1) » : voilà, présentée sous une forme lapidaire, l’idée centrale que Pierre Bourdieu disait avoir voulu développer dans son maître ouvrage, La Distinction (1979).

À grand renfort de statistiques, d’entretiens, de descriptions et de photos, le sociologue montrait en effet comment la culture et les styles de vie fonctionnaient, dans la société française, comme des machines à produire des différences et des hiérarchies. Il mettait ainsi en évidence le fait qu’il existe une certaine correspondance entre la hiérarchie des pratiques culturelles et celle des groupes sociaux. Du snob à l’omnivore Un sens intact des hiérarchies Xavier Molénat Selon M. UniVersDoc INTD-Cnam (2248) - Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis. Dans un article publié en juin 2010 sur le site des professeurs documentalistes de l'académie de Bordeaux, Vivianne Chabronnerie s'emploie à apporter une "définition des sciences de l'information et de la communication (SIC)".

Elle rappelle, à cette fin, l'association étroite des champs disciplinaires Information et Communication qui, en France, ont été réunis en 1975 lors de la création de la 71ème section du CNU. Section à laquelle les professeurs documentalistes sont rattachés comme discipline de référence, ainsi que l'instaure le programme du CAPES (2004) et la nouvelle épreuve d'admissibilité du concours réformé suite à la mastérisation (2009). Dans une approche résolument didactique, l'auteure puise dans le domaine des SIC un corpus de notions info-documentaires qu'elle esquisse rapidement : document, source, information, processus de production et de diffusion de l'information, etc.

00665267, version 1] introduction à l'ingénierie documentaire et aux sciences de l'information. La fabrique des débats publics, par Pierre Bourdieu. Un homme officiel est un ventriloque qui parle au nom de l’Etat : il prend une posture officielle — il faudrait décrire la mise en scène de l’officiel —, il parle en faveur et à la place du groupe auquel il s’adresse, il parle pour et à la place de tous, il parle en tant que représentant de l’universel. On en vient ici à la notion moderne d’opinion publique.

Qu’est-ce que cette opinion publique qu’invoquent les créateurs de droit des sociétés modernes, des sociétés dans lesquelles le droit existe ? C’est tacitement l’opinion de tous, de la majorité ou de ceux qui comptent, ceux qui sont dignes d’avoir une opinion. Je pense que la définition patente dans une société qui se prétend démocratique, à savoir que l’opinion officielle, c’est l’opinion de tous, cache une définition latente, à savoir que l’opinion publique est l’opinion de ceux qui sont dignes d’avoir une opinion.

L’opinion publique est toujours une espèce de réalité double. Mettre en scène l’autorité qui autorise à parler. Innovation et web 2.0. As We May Think - Magazine. As Director of the Office of Scientific Research and Development, Dr. Vannevar Bush has coordinated the activities of some six thousand leading American scientists in the application of science to warfare. In this significant article he holds up an incentive for scientists when the fighting has ceased. He urges that men of science should then turn to the massive task of making more accessible our bewildering store of knowledge.

For years inventions have extended man's physical powers rather than the powers of his mind. Trip hammers that multiply the fists, microscopes that sharpen the eye, and engines of destruction and detection are new results, but not the end results, of modern science. Now, says Dr. This has not been a scientist's war; it has been a war in which all have had a part. For the biologists, and particularly for the medical scientists, there can be little indecision, for their war has hardly required them to leave the old paths. There is a growing mountain of research. Joël de ROSNAY : La révolte du pronétariat, Fayard, 2006. Résumé. sociologie des médias numériques.

Aujourd’hui avec Internet on est passé du « média de masse » au « média des masses ». L’économie mondiale a changé de régime, le capitalisme classique assimilé à la société de l’énergie reposait sur les économies d’échelle de produits diffusés sur les différents marchés. Le capitalisme de la société de l’information repose sur le fait que la reproduction de contenus (numériques . suivre le blog tourisme Le secteur du tourisme connait une mutation certaine quant à ses intermédiaires ) se fait à un coût marginal et la diffusion est mondiale et instantanée.

La création de contenus fait de plus en plus appel à des processus collectif en réseaux, non pyramidaux. Stratification de la société de l’information ROSNAY distingue : - Les infocapitalistes : détenteurs des moyens de création, production, diffusion, de l’information dite « propriétaire » . - Les médias des masses : ce sont les nouveaux modes, massifs et distribués, d’expression des Pronétaires.

Les causes de l’émergence du Pronétariat. Paul Otlet. Paul OTLET L'homme qui voulait classer le monde Paul Otlet a beaucoup écrit (en particulier à chaque moment décisif de sa vie, la mort de son père, de son fils, victime de la guerre…), beaucoup créé et beaucoup agi, poussé toujours par le même élan d’humanisme et de partage.Sa vie entière est menée par une espérance : permettre aux hommes de mieux se connaître, de ne plus avoir peur les uns des autres et donc de vivre en paix.

Le document joue un rôle déterminant pour ce Pacifiste. Par ailleurs, en mettant en avant l’idée de réseau et de coopération internationale entre bibliothécaires et bibliothèques, il œuvre, avec ses amis, en précurseur et en visionnaire.Aux professionnels de l’information, il laisse en héritage le Traité de documentation : le livre sur le livre : théorie et pratique [1] qui synthétise la somme des savoirs fondamentaux nécessaires pour comprendre l’essence de la documentation.

Une biographie, 1882 : Il a 14 ans et publie l’Ile du Levant. 1888 : L’Afrique aux Noirs. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. Les Cadres de l’expérience. Parcours pédagogique : Roland Barthes. Le Centre Pompidou vous propose de nombreuses visites, parcours et ateliers pour découvrir le bâtiment, les collections, les expositions temporaires, la création des 20e et 21e siècles.

L'ensemble des visites, générales ou thématiques, offrent la possibilité d'établir des liens avec les programmes scolaires, adaptés à chaque niveau. Parcours, ateliers et événements de la Galerie des enfants permettent aux plus jeunes dès 2 ans, de se familiariser à l'art moderne et contemporain par la manipulation ou l'expérimentation. Le programme d’activités Visites des collections permanentes et des expositions temporaires Les visites s'adressent à tous les niveaux scolaires.

Elles permettent d'aborder les œuvres à partir de notions fondamentales dans l'apprentissage du langage de la création et sont associées aux thèmes d'enseignement abordés dans les programmes scolaires. Attentif à son public, chaque conférencier adapte la visite à l'âge et au niveau de connaissances du groupe qu'il prend en charge. Eliseo Verón « L’espace public/Communication politique » - une vidéo Expression Libre. Arendt (Hannah) | skhole.fr. Hannah Arendt - L'éducation moderne | skhole.fr.

English version | version française La véritable difficulté de l'éducation moderne tient au fait que, malgré tout le bavardage à la mode sur un nouveau conservatisme, il est aujourd'hui extrêmement difficile de s'en tenir à ce minimum de conservation et à cette attitude conservatrice sans laquelle l'éducation est tout simplement impossible. Il y a à cela de bonnes raisons. La crise de l'autorité dans l'éducation est étroitement liée à la crise de la tradition, c'est-à-dire à la crise de notre attitude envers tout ce qui touche au passé. Pour l'éducateur cet aspect de la crise est particulièrement difficile à porter, car il lui appartient de faire le lien entre l'ancien et le nouveau : sa profession exige de lui un immense respect du passé.

En pratique, il en résulte que, premièrement, il faudrait bien comprendre que le rôle de l'école est d'apprendre aux enfants ce qu'est le monde, et non pas leur inculquer l'art de vivre. Marshall McLuhan (1911-1980) Marshall McLuhan Quelles dates clés 1911 : naissance au Canada 1951 : La Fiancée mécanique . McLuhan montre que le machinisme a engendré une conception mécanique de la vie humaine, physique et spirituelle. 1962 : La Galaxie Gutenberg . L’imprimé a fragmenté la société en incitant les hommes à lire et à penser individuellement, à se centrer sur eux-mêmes. 1964 : Pour comprendre les média s. L’universitaire aborde sa thèse principale : « Le médium, c'est le message » : le contenu de la communication est secondaire ; le véritable message étant le medium lui-même. 1967 : The Medium is the Message (traduit sous le titre de Message et massage ).

Gros succès commercial dans lequel McLuhan développe sa thèse principale. 1968 : Guerre et paix dans le village planétaire 1977 : D'œil à oreille McLuhan naît le 21 juillet 1911 à Edmonton, au Canada (Alberta). Théoricien de la communication, le Canadien Marshall Mac Luhan est parfois qualifié de prophète des temps modernes ! Le site de Radio Canada ( Effet diligence, effet serendip et autres défis pour les sciences de l'information. Effet diligence, effet serendip et autres défis pour les sciences de l'information. Les sciences de l'information et de la communication sont une spécialité française qui rassemble sous un terme générique ce que l'on nomme ailleurs " media studies " et " information science ".

La composante " sciences de l'information " est proche de " information science " et de " social informatics ". Certains chercheurs français ont en effet introduit, depuis une quinzaine d'années, l'étude des usages et des contextes dans leur champ disciplinaire. La plupart des chercheurs français dans les sciences de l'information s'intéresse essentiellement au document, aux bibliothèques et à la documentation. Certains, comme Jean Claude GARDIN, estiment que cette discipline est en bout de course, puisqu'elle a produit les artefacts qui permettent de trouver un document à partir de questions, que la théorie documentaire permet de poser de façon très élaborée. C'est possible. Une dimension cognitive incontournable.

Ingénieries de la sérendipité. Cela ressemble à de la sérendipité, ça à la goût de la sérendipité ... mais ce n'est pas nécessairement de la sérendipité. Historiquement, c'est Google qui fut le premier moteur de recherche à instrumentaliser un processus de fortuité, via le bouton "Feeling Lucky" (lequel n'a d'ailleurs rien à voir avec une quelconque sérendipité littérale, puisque ledit bouton se contente de vous amener sur le premier résultat renvoyé par le moteur de recherche). Comme nous l'expliquions en détail dans ce remarquable article co-écrit avec mes excellents collègues (:-), ce bouton est avant tout un argument marketing et un élément fondateur de la sémiotique Googléenne. 1998 : Sérendipité année zéro.

Bref, depuis Google, et avec l'arrivée du web contributif, la sérendipité est aujourd'hui partout réellement présente et systématiquement agissante. Sérendipité et SIC. Sérendipité illustrée. CHAPITRE PREMIER / De la mécanique du rebond à la dynamique du surgissement : sérendipitéS. "Mrs. L'âge de pierre. LE FIL DES PAGES. Rendons l'Europe plus démocratique ! LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jürgen Habermas, philosophe A court terme, la crise requiert la plus grande attention. Mais par-delà ceci, les acteurs politiques ne devraient pas oublier les défauts de construction qui sont au fondement de l'union monétaire et qui ne pourront pas être levés autrement que par une union politique adéquate : il manque à l'Union européenne les compétences nécessaires à l'harmonisation des économies nationales, qui connaissent des divergences drastiques dans leurs capacités de compétition.

Le "pacte pour l'Europe" à nouveau renforcé ne fait que renforcer un vieux défaut : les accords non contraignants dans le cercle des chefs de gouvernements sont ou bien sans effets ou bien non démocratiques, et doivent pour cette raison être remplacés par une institutionnalisation incontestable des décisions communes.

Ils devraient surmonter leur peur des sondages sur l'état de l'opinion et faire confiance à la puissance de persuasion de bons arguments. Revues en SIC. Note de lecture : Michel Foucault et Pierre Bourdieu. L’ordre du discours de Michel Foucault et La leçon sur la leçon de Pierre Bourdieu Pourquoi cette envie de risquer une comparaison entre Foucault et Bourdieu ? (1) C’est en lisant le livre de Judith Revel, Foucault, une pensée du discontinu (2) que j’ai éprouvé le besoin de me replonger dans L’ordre du discours de Foucault (3), ce qui m’a très vite conduit à l’idée d’un parallèle avec la Leçon sur la leçon de Bourdieu (4).

Je ne peux mieux illustrer cette idée d’une comparaison possible qu’en donnant à lire les premières minutes de ces deux leçons inaugurales au Collège de France. L’ordre du discours d’abord, prononcé le 2 décembre 1970 :« Dans le discours qu’aujourd’hui je dois tenir, et dans ceux qu’il me faudra tenir ici, pendant des années peut-être, j’aurais voulu pouvoir me glisser subrepticement. Plutôt que de prendre la parole, j’aurais voulu être enveloppé par elle, et porté bien au-delà de tout commencement possible. Repartons d’un passage de L’ordre du discours. Yves Jeanneret. Numéro 38. ISIDORE - Accès aux données et services numériques de SHS. Martinetl.free. Suzanne Briet, le zoo ou la métaphore de l'antilope. Untitled. L’espace public à l’heure du numérique « meaning fool. Standing by Darrell. Davallon Jean. Site Web de Bruno Latour | Bruno Latour's Web Site.

Autoritativité. Tim Berners-Lee (1955- )