background preloader

Google

Facebook Twitter

Notre processus d'embauche - Google Carrières. Nous recherchons notre prochain noogleur (nouveau googleur) : une personne qui est faite pour le rôle, faite pour Google et pour bien d'autres choses. Les choses évoluent rapidement dans ce monde. À la vitesse d'Internet. C'est pourquoi nous devons faire preuve de vivacité d'esprit, tant dans notre façon de travailler que dans notre façon d'embaucher des collaborateurs. Nous recherchons des personnes qui sont douées pour beaucoup de choses, qui aiment les grands défis et accueillent les grands changements avec enthousiasme.

C'est le principe fondamental de notre méthode d'embauche. Processus d'entretien Nous recherchons des personnes brillantes et efficaces qui ont l'esprit d'équipe. Leadership Nous voulons savoir par quels moyens vous êtes parvenu à mobiliser une équipe dans différentes situations. Connaissances liées au rôle Nous recherchons des personnes qui ont une variété de points forts et de passions, et pas seulement des ensembles de compétences isolées. Votre mode de raisonnement. Fiche outil cdi recherche internet. Définition de Google dans l'Encyclopédie LAROUSSE.

Société américaine créée en 1998 par Larry Page et Sergey Brin, alors étudiants à l’université de Stanford, pour exploiter le moteur de recherche du même nom qu’ils venaient d’inventer. La société Google s'est donné comme objectif d'organiser l'information à l'échelle mondiale, de façon à la rendre utile et accessible à tous dans de nombreuses langues. Grâce à une nouvelle approche de la recherche en ligne, son moteur de recherche a révolutionné Internet en moins d'une décennie et s'est rapidement imposé comme leader. Le premier succès de l'entreprise, à la fin des années 1990, tient à son algorithme d'indexation de l'information sur la Toile qui, à la différence des moteurs de recherche concurrents, ne se contente pas d'analyser les mots-clés des sites mais également les liens qui les unissent à d'autres sites, partant du principe qu'un site vers lequel pointent d'autres sites contient une information plus pertinente.

Google : les salariés bousculent le mythe. Le géant de l'informatique, pourtant auréolé d'une réputation d'entreprise modèle, est loin d'être un Éden pour ses salariés. Entre querelles d'ego et faiblesses managériales, leurs témoignages chamboulent les idées reçues. Florilège. Fréquemment, Google est attaqué de l'extérieur. Depuis sa création, en 1998, on lui a tout reproché: politiques de confidentialité douteuses, violations de droits d'auteur, censure, etc.

. • «Arrogance et sexisme» «Beaucoup de gens qui travaillent chez Google ont le sentiment d'avoir tous les droits parce qu'ils sont issus de l'élite», témoigne une ancienne directrice des ressources humaines. . • Une sélection drastique… mais des tâches mesquines «Ce qu'il y a de pire dans cette boîte, c'est le décalage entre l'exigence du recrutement et la simplicité d'un grand nombre de missions», écrit Vlad Patryshev, resté trois ans et demi à Mountain View. . • Impossible de changer seul la donne «J'ai travaillé trois ans pour Google. . • La vie en «G» • Un campus pas si sympa. Les équipes et leurs rôles - Google Carrières. Qu'il s'agisse de créer des produits, de développer des activités ou de veiller à la bonne marche de Google, nous nous rendons utiles tout en faisant un travail passionnant. Parcourez les pages consacrées à nos équipes et à leurs différents rôles pour trouver ce qui vous correspond le mieux.

Réaliser de belles choses Ingénierie et conception Relevez les plus grands défis technologiques et changez la vie de millions d'utilisateurs. En savoir plus Opérations et assistance Tirez parti de la technologie Internet, à une vitesse et à une échelle sans précédent. En savoir plus Gestion de produits Pilotez le développement de produits, de la conception au lancement, tout en travaillant à la vitesse de Google. Travailler chez Google, un job pas si fun. De jolies couleurs vives, des baby-foot, des hamacs et un toboggan pour se rendre à la cantine, où la nourriture est gratuite. Les bureaux de Google sont souvent comparés à un paradis pour ses employés. Le géant du web serait même "le meilleur employeur du monde" selon Fortune (en anglais).

"On est payé pour s'amuser ! " s'extasie un employé du bureau parisien dans une vidéo de promotion qui respire la joie de vivre. Pourtant, cet enthousiasme contraste avec les récits d'anciens salariés de Google sur le réseau social Quora, repris par Business Insider (en anglais). Francetv info a compilé les critiques visant le management d'une entreprise pas si cool. Des employés surqualifiés La publicité faite autour des conditions de travail offertes aux employés de Google, notamment le niveau de salaire, a permis au groupe d'attirer les meilleurs candidats.

Une ambiance de travail pas si amicale Des conditions de travail pas si parfaites. Google prend soin de ses salari?s, m?me apr?s leur mort. Des coupes de cheveux gratuites aux toilettes les plus high-tech du monde, les employés de Google bénéficient déjà de nombreux avantages. Forbes révèle que ça ne s’arrête pas là. Même après leur mort, un traitement spécial leur est réservé. Dans une interview, le responsable des ressources humaines Laszlo Bock explique: «cela pourrait avoir l’air ridicule (…) mais on a annoncé la mise en place d’un capital décès à Google».

Si un salarié de Google meurt alors qu’il est encore employé par l’entreprise, son conjoint recevra un chèque équivalent à 50% de son salaire tous les mois pendant dix ans. Les 34.000 salariés de Google sont concernés par cette nouvelle mesure. Toutes les actions du salarié seront aussi immédiatement mises au nom du conjoint restant et ses enfants recevront 1.000$ par mois jusqu’à l’âge de 19 ans (ou 23 s’ils sont étudiants). Cette politique d’accorder des avantages personnels aux salariés aurait été mise en place dès le premier jour. Google, compagnie providence? Etude de gestion : Google - Dissertations - Chanelgabba. Google est-elle une organisation performante ? Introduction Google est une société fondée le 4 septembre 1998 en Californie par LarryPage et Sergueï Brin. C'est une entreprise principalement connue à travers la situation monopolistique de son moteur de recherche, concurrencé historiquement par AltaVista puis par Yahoo! Et Bing. Samission consiste à donner accès aux informations au monde entier et dans toutes les langues.

L'objectif de Google est d'appliquer la puissance de leur technologie de recherche à des terrains encoreinexplorés afin de permettre aux utilisateurs d'accéder à la masse toujours croissante de données disponible dans le monde et à l'exploiter. A – Valeur financière Les revenus générés par la société proviennent de son offrede technologie de recherche auprès d'autre sociétés et de la vente de publicité diffusée sur Google et sur d'autres sites du Web. B – Valeur ajoutée. Les trois entreprises high tech où les salariés sont heureux ! 01net. le 20/03/08 à 12h15 sommaire Google France est aux petits soins avec ses salariés. Et ce sont eux qui le disent ! Le géant de l'Internet, qui compte dans l'Hexagone 131 collaborateurs, dont 45 % de femmes, arrive en tête du palmarès des entreprises où il fait bon travailler, publié le 13 mars dernier, par l'institut Great Place to Work.

Pour motiver ses troupes, chacun a ses recettes. Séminaire et concierge De son côté Microsoft fait preuve d'imagination, en organisant, par exemple, des journées ' surprise ', destinées à tester la capacité de ses collaborateurs à utiliser les différents outils mis en place dans l'entreprise (réunions en conférences téléphoniques, ' livemeeting ', ' sharepoint ', ' communicatiors ', Webcam, etc.). Quant à Cisco France, l'entreprise évalue ses employés ' sur leur résultats et non sur leur rythme de travail ', analyse l'Institut Great Place to Work. Voici les avantages préférés des salariés de Google. Travailler chez Google, ce n'est pas que du bonheur. Une cantine gratuite, des salaires alléchants (88.000 euros par an en moyenne pour un ingénieur), des fauteuils massants ou encore 20% de temps libre pour développer ses projets personnels… A priori, Google paraît l'endroit rêvé pour tout salarié.

Ce n'est d'ailleurs pas par hasard que le groupe américain figure régulièrement parmi les premières places des palmarès consacrant les employeurs préférés des jeunes diplômés. Si travailler chez le géant de la Silicon Valley est une expérience très enrichissante, cela peut bizarrement avoir de mauvais côtés. C'est en tout cas le point de vue de certains anciens employés de la firme de Mountain View, qui échangent leurs critiques sur un fil de discussion du site de questions-réponses Quora, repéré par Business Insider. En voici les plus marquants. > Des employés trop qualifiés Vu le nombre de personnes souhaitant travailler chez Google, la firme peut se permettre de ne recruter que les meilleurs éléments. > Esprit start-up, es-tu là ? Google : les salariés bousculent le mythe. Pour motiver ses salariés, Google mise sur l'interaction et l'autonomisation.

Chez la firme de Mountain View, motiver ses collaborateurs passe par deux choses : la possibilité de prendre du temps pour travailler sur un projet personnel, et la gratification des personnes qui aident leurs pairs. Pour favoriser l'engagement de ses salariés, Google a décidé de leur laisser plus de temps libre, tout en les incitant à communiquer entre eux. Les managers de la firme de Mountain View sont partis du principe suivant: au cours de la réalisation de leur travail, ingénieurs comme développeurs acquièrent de nombreuses compétences, qu'ils peuvent souhaiter mettre en œuvre dans un cadre plus personnel.

C'est pourquoi ils ont lancé en 2006 une initiative permettant aux employés de diviser leur temps de travail en deux parties. Soit un temps de travail effectif (80%) et un considéré comme du temps libre (20%). Utiliser les interactions entre employés comme assurance d'un travail effectif Récompenser chaque acte d'entraide publiquement afin de pousser à celle-ci.