background preloader

Axe 1 - La dimension politique de la guerre

Facebook Twitter

Vidéo : « Nous sommes en guerre », répète Macron dans son deuxième discours sur le coronavirus. « Nous sommes en guerre » : le discours de Macron face au coronavirus (extraits) Activité 1 Axe 1. Métaphore guerrière épidémies. Activité 2 Axe 1. Schéma guerre Clausewitz. Culture stratégique: mieux connaître l'oeuvre de Carl von Clausewitz, général prussien du 19e s. LES HUIT LIVRES de Vom Kriege (De la Guerre), écrits entre 1820 et 1831 par le général prussien Carl von Clausewitz, inspirent depuis longtemps stratèges et stratégistes, en dépit de l’inachèvement de l’ouvrage et du criticisme philosophique souvent ardu qui en structure la trame [1].

Culture stratégique: mieux connaître l'oeuvre de Carl von Clausewitz, général prussien du 19e s

Centre de gravité, point culminant, supériorité de la défensive ou notion de friction, pour ne citer que quelques-uns des concepts généraux clausewitziens, ont été en grande partie absorbés par la pensée et les doctrines des forces militaires du monde entier, de Moltke à Foch, de Lénine à Mao, du Corps des Marines américain aux combattants irréguliers contemporains de toutes obédiences. Rançon de ce succès, Clausewitz a bien entendu été critiqué et parfois mal lu, se voyant accusé d’être responsable de l’obsession napoléonienne pour la bataille décisive (B.

Liddell Hart [2]), de ne plus être vraiment pertinent pour l’analyse des « nouvelles guerres » (M. La guerre de Sept Ans - Résumé sur carte. Sur le Champ - La Guerre de Sept Ans (1) : Un nouvel équilibre européen. Sur le Champ - La Guerre de Sept Ans (2) : Une Guerre mondiale. Edmond Dziembowski - La guerre de Sept Ans (1756-1763) - Vidéo Dailymotion. Napoléon (Partie 2) - À la conquête de l'Europe (1805 - 1812) Napoléon était-il vraiment un génie militaire - Interview de Laurent Henninger. La France de Napoléon contre l’Angleterre : 2 conceptions de l’hégémonie européenne / Série 3m- ép14. Au Sahel, l'Etat islamique peut-il affaiblir Al-Qaïda ? On attend toujours la libération, que l’on disait imminente avant-hier, de l’humanitaire française Sophie Pétronin, enlevée il y a quatre ans dans le nord du Mali par des hommes armés que l’on suppose liés à Al-Qaeda.

Au Sahel, l'Etat islamique peut-il affaiblir Al-Qaïda ?

En échange de la promesse de sa délivrance, ont été relâchés ce week-end une centaine de djihadistes des prisons maliennes…. C’était la stratégie du président IBK, semble-t-il reproduite par le gouvernement de transition à Bamako : négocier avec Al-Qaeda au Maghreb islamique. Et jusque-là, la France qui dirige l’opération Barkhane n’a rien trouvé à y redire. Car Aqmi négocie… Quand l’Etat islamique, lui, fait la guerre, et c’est tout. Au Sahel, les deux organisations qui se sont d’abord mutuellement tolérées sont aujourd’hui en concurrence ouverte. Parmi les djihadistes libérés ce week-end au Mali, qui sont bien plus qu'une centaine d'après mes informations, il y a de tout. Le Monde EI Al Qaïda 2020. Djihad Afrique. Anne-Clémentine Larroque - Existe-t-il plusieurs islamismes ? - Les Experts du Dessous des cartes - Regarder le documentaire complet. Conception - Réalisation : Émilie AubryMontage et graphisme : Mohammed ZemmarProduction : Angèle Le Névé - Juliette DroillardARTE France - Septembre 2019 "Les Experts du Dessous des Cartes" proposent des vidéos courtes, précises et prédictives sur de grandes problématiques du monde contemporain, en donnant la parole à des spécialistes de géopolitique, chercheurs, analystes, anciens ministres, essayistes etc. qui s’engagent à répondre clairement à une question d’avenir : vivrons-nous la guerre des religions ?

Anne-Clémentine Larroque - Existe-t-il plusieurs islamismes ? - Les Experts du Dessous des cartes - Regarder le documentaire complet

La catastrophe nucléaire peut-elle avoir lieu ? Vivons-nous le retour des Murs entre les Hommes ? En-a-t-on fini avec Daech ? Saurons-nous réagir à temps au réchauffement climatique, etc.Cette collection est une déclinaison de l’émission « Le Dessous des Cartes » conçue pour des supports numériques : ce « club d’experts » a vocation à prolonger ou éclairer différemment des sujets traités à l’antenne, avec la même exigence de correspondre à notre credo : Géopolitique pour Tous.

Le rapport de force entre l'Etat islamique et Al-Qaïda expliqué en 5 minutes. La chute de l’État islamique marque-t-elle la fin du phénomène djihadiste ? L’organisation Etat islamique à l’offensive en Afrique – Un si Proche Orient. Daech est en train de relancer ses activités terroristes au Maghreb et dans le Sahel, malgré la violente rivalité qui l’y oppose aux fidèles d’Al-Qaida.

L’organisation Etat islamique à l’offensive en Afrique – Un si Proche Orient

La police tunisienne sur les lieux de l’attaque jihadiste de Sousse, le 6 septembre (Bechir Taieb, AFP) Daech, l’acronyme arabe de « l’Etat islamique », est dirigé par Saïd al-Mawla depuis octobre 2019, quand un commando américain a éliminé en Syrie le « calife » auto-proclamé Abou Bakr al-Baghdadi. La branche libyenne de Daech a perdu son assisse territoriale, en décembre 2016, avec la chute de son bastion de Syrte, après six mois de combats acharnés. Les milices de Misrata, loyales au gouvernement de Tripoli, seul reconnu par l’ONU, ont payé un lourd tribut à cette reconquête, durant laquelle « l’armée nationale » de Haftar, fidèle au gouvernement de Benghazi, est demeurée ostensiblement passive.

Hugo Micheron - 28 minutes - ARTE - Face aux djihadistes (interview d’H. Micheron) Qu’est-ce que la guerre aujourd’hui ? Quel sens donner au mot "guerre" aujourd’hui?

Qu’est-ce que la guerre aujourd’hui ?

Avec Catherine Hass, anthropologue, pour "Aujourd’hui la guerre" (Fayard, janvier 2019). En dialogue avec Andreï Makine, écrivain et académicien, auteur de "Au-delà des frontières" (Grasset, 30 janvier 2019). Ce n’est pas un mot nouveau mais un mot à redéfinir : dans Aujourd’hui la guerre (Fayard, 2019), l’anthropologue Catherine Hass, chercheuse associée au CERNA (Centre d'Économie Industrielle), chargée de cours à Sciences Po Paris, donne son analyse de ce terme employé pour qualifier des réalités très différentes. Nouvelle lecture des enjeux contemporains. En discussion avec l’écrivain et académicien Andreï Makine, auteur de Au-delà des frontières paru chez Grasset. La guerre contre le terrorisme n’a pas d’ennemi et pas de fin. Tout est parti de quatre mots : «Nous sommes en guerre», France, novembre 2015. Quand on dit « c’est la guerre » quand ce n’est pas la guerre, c’est dire pour un Etat son intention de la faire.

Aujourd'hui la guerre : penser la guerre : Clausewitz, Mao, Schmitt, administration Bush. Entretien avec Catherine Hass. Partisans et centurions. Une histoire de la guerre irrégulière au XXe siècle. Boris Razon - Prêts pour la cyberguerre ? Les Experts du Dessous des cartes. Attaques terroristes à Bombay en novembre 2008 - Lumni. Le 26 novembre 2008, Bombay, deuxième ville la plus peuplée d'Inde avec 17 millions d'habitants, est la cible d'une série d'attentats simultanés qui touchent plusieurs lieux symboliques : deux prestigieux hôtels, le Taj Mahal et l'Oberoi, la gare de Victoria Terminus, un restaurant, un cinéma, deux hôpitaux et un centre culturel juif.

"C’est vraiment la matrice symbolique et opérationnelle du terrorisme de la dernière décennie. Le champ de bataille fait irruption dans la ville, à travers un commando menant une opération guerrière sur un territoire urbain. Il y a un saut qualitatif, cette fois, par rapport à l’hyperterrorisme d’Al-Qaida, qui n’est pas de type militaire. Et cela va être copié au long de la décennie. Bombay a, par exemple, servi de modèle aux attentats du 13-Novembre. Partout, les terroristes ont dit aux gens : la guerre est chez vous, ne croyez pas que vos opérations extérieures vont vous permettre de traiter la violence politique à distance. (...)" Dans son livre « Dix attentats qui ont changé le monde », Cyrille Bret, maître de conférences en philosophie, analyse les conséquences majeures du terrorisme sur les deux premières décennies du XXIe siècle. – lorhohelene

Des hommes armés se rendent dans chacun de ces lieux et tirent sur les personnes se trouvant sur place.

Attaques terroristes à Bombay en novembre 2008 - Lumni

Certains se sont ensuite retranchés dans le Taj Mahal et l'Oberoi, retenant des dizaines d'otages dont de nombreux touristes occidentaux. Au bout de trois jours de combats, les commandos des forces spéciales indiennes viennent à bout des terroristes.