background preloader

Loolo

Facebook Twitter

4 nouvelles technologies pour le recrutement. Après les logiciels et solutions de recrutement développés pour faire face aux besoins des recruteurs, de nouvelles technologies émergent, qui laissent plus de place à l’expérience candidat. 1. Les réseaux professionnels de 3ème génération, c’est-à-dire ceux sur lesquels les candidats vont venir s’informer sur leur futur employeur. 2. Les applications mobiles : les demandeurs d’emploi veulent désormais pouvoir s’informer, contacter les entreprises et postuler directement depuis leurs smartphones ou tablettes. 3.

L’engagement par les réseaux sociaux qui sont une véritable mine d’informations pour les recruteurs. 4. Lire l’article complet. Emploi-nouvelles-technologies | Talentup - Recrutement, Sourcing CV ET Annonces Emploi. Retrouvez cette actu sur Esprit RH Nouvelles technologies: déjà des nouvelles habitudes de travail Dans sa dernière campagne de publicité, la marque blackberry TM qualifie les possesseurs de ses nouveaux bijoux de la communication de "sur humains", puisque capables d'échanger des mails ou de rechercher des nouveaux fournisseurs n'importe où, et surtout n'importe quand! Mais si le terme « sur humains » peut être associé à « supers pouvoirs », les détenteurs de ces gadgets ultra high tech ne sont pas, pour la plupart, des super héros... Compte tenu de la vitesse à laquelle elles se propagent, les nouvelles technologies de l’information et de la communication sont allées jusqu’à bouleverser les modes de travail, sans que les entreprises puissent prévoir une adaptation préalable.

Dans ce but, nous allons étudier cette nouvelle façon de travailler, de son origine à ses limites, sous forme de questions/réponses. Quelles sont les origines de la « délocalisation du travail » ? Nouvelles technologies informatiques et recrutement. Les méthodes de recrutement actuelles s’appuient de plus en plus sur les nouvelles technologies informatiques pour optimiser la sélection d’un candidat Les nouvelles technologies informatiques et leur rôle Lors du recrutement d’un candidat, les nouvelles technologies informatiques interviennent de plus en plus souvent et permettent aux entreprises d’effectuer un choix plus précis que lors d’un entretien ordinaire, grâce à des critères ciblés.

Avec ces outils, les managers bénéficient de techniques qui uniformisent les entretiens en soumettant tous les candidats aux mêmes tests et aux mêmes situations de stress. Le processus de sélection est standardisé et plus objectif. Les nouvelles technologies informatiques présentent néanmoins quelques inconvénients. Les candidats effectuent en effet le test en étudiant une situation devant un écran d’ordinateur et répondent ensuite à un QCM. Des techniques de recrutement nouvelles Pour aller plus loin : Les erreurs à éviter en entretien d’embauche.

Directeur / Directrice des ressources humaines : études, métier, diplômes, salaire, formation. Description métier La fonction de directeur des ressources humaines recouvre trois missions principales. Tout d’abord, la gestion du personnel. Le DRH est chargé de définir et mettre en œuvre une politique de recrutement, de promouvoir la gestion des carrières (mobilité, affectations, formations…) et de proposer une politique de rémunérations. Ensuite, le management social. Il développe les motivations par l’élaboration d’un projet d’entreprise ou des différentes formes de participation des salariés (intéressement). Il met en œuvre, lui même ou ses collaborateurs, la législation du travail en vigueur et négocie avec les représentants du personnel au sein des instances représentatives (CE, syndicats). La communication interne enfin. Homme ou femme de dialogue et d’écoute, il doit être capable de concilier différents points de vue et être un excellent négociateur. La conduite et l’animation de réunion n’ont pas de secrets pour le DRH.

Un niveau d’études supérieures à bac + 5 est indispensable. Responsable des ressources humaines. Gestion des payes, organisation des actions de communication interne, recrutement, formation, gestion des carrières, relations avec les partenaires sociaux (délégués du personnel : telles sont les missions du responsable RH (ressources humaines). Dans un contexte de compétition accrue et de mutations technologiques rapides, ce professionnel doit anticiper sur les besoins de son entreprise en termes de métiers. Il sait aussi argumenter et convaincre pour faire passer ses projets auprès de la direction, de son équipe ou des partenaires sociaux.

Des aptitudes à la communication sont indispensables. Généraliste, il dispose d'une bonne culture économique et financière, ainsi que de compétences en psychologie du travail. Directeur des ressources humaines | Ressources Humaines. Tout le monde le connaît sous le nom de DRH. On l’appelle aussi directeur du personnel, directeur des relations humaines ou directeur des affaires sociales. Superviseur avec un grand S des ressources humaines dans l’entreprise, c’est un véritable homme-orchestre aux multiples compétences. Le quotidien du DRH Les responsabilités du directeur des ressources humaines couvrent l’ensemble des relations humaines dans l’entreprise.

Concrètement, il supervise les relations sociales, c’est-à-dire le dialogue avec les partenaires sociaux (syndicats, comités d’entreprise, délégués du personnel…), l’administration et la gestion du personnel, la formation, la communication interne… Placé directement sous les ordres du directeur général, c’est lui qui propose une politique de gestion des ressources humaines et en définit les modalités d’application. Garant du climat social Compétences du DRH Sens du dialogue et de la conciliation Fortes capacités managériales Aptitudes stratégiques et politiques A lire.

Responsable des ressources humaines - La fiche métier de l'Etudiant. Le DRH est le chef du personnel. Recrutement, mutation, licenciement… son bureau est un passage quasi obligé pour tous les salariés. Il définit la politique de ressources humaines de l’entreprise, la fait appliquer et valide toute décision prise en matière de personnel. Avec son équipe, et conformément aux souhaits de la direction, il évalue les besoins humains, encadre également la gestion administrative des employés (préparation des contrats, suivi des dossiers, etc.) et supervise le déroulement des campagnes de recrutement… comme celles de licenciements !

Car souvent, le DRH n’a pas le beau rôle : il est conduit à prendre des décisions difficiles sur le plan humain. Ses compétences Diriger, organiser, décider. Sa formation Ce métier n’est accessible qu’après plusieurs années d’expérience à un poste d’assistant. Directeur des ressources humaines. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Directeur des ressources humaines Le directeur des ressources humaines (DRH, directeur du personnel, responsable des ressources humaines, ou encore Chief Human Resources Officer (CHRO) en anglais) d'une organisation (entreprise, association ou institution) y est responsable de la gestion des ressources humaines. Description[modifier | modifier le code] Les compétences d'un directeur des ressources humaines sont parfois intégrées dans les missions d'un directeur administratif et financier.

Le directeur des ressources humaines conçoit et propose une politique d'optimisation des ressources humaines de la collectivité. Deux grands domaines de compétence peuvent être distingués : la gestion administrative du personnel;la gestion des ressources humaines proprement dite. Le directeur des ressources humaines est parfois aussi responsable de la communication. Gestion administrative du personnel[modifier | modifier le code]

Directeur des ressources humaines. Il est aux manettes de la stratégie d'une entreprise en matière de gestion du personnel. Il doit être à l'écoute et fin diplomate pour servir les intérêts individuels et collectifs. BAROMETRE Niveau d'études exigéBac + 5 et plus Salaire net mensuel de départDe 3 850 à 5 770 € net mensuels. Recrutement et débouchésImportants ou en hausse Qualités requises- Grande rigueur- Sens des responsabilités et de la diplomatie- Savoir gérer les crises- Bonne résistance au stress- Goût pour le travail en équipe Son job C'est l'un des postes clés de l'entreprise, au même titre que le directeur financier ou du marketing. Il s'agit ici de gérer le personnel dans sa globalité. Les formations Bacs conseillés ES , L , S .

Formations :Un bac + 5 (master professionnel en ressources humaines, diplôme d'école supérieure de commerce ou d'IEP à la suite d'études de droit) assorti de quelques années d'expérience sont nécessaire pour prétendre à un poste de DRH. Directeur des ressources humaines / Directrice des ressources humaines. Que fait-il ? Le directeur des ressources humaines, ou DRH, assiste le directeur général d'une entreprise dans tous les domaines touchant de près ou de loin le personnel : recrutement, formation, hygiène et sécurité des conditions de travail, négociations avec les représentants syndicaux, mise en place de l'intéressement, de l'aménagement du temps de travail, communication interne, etc.

Comment travaille-t-il ? Le directeur des ressources humaines est principalement chargé d'identifier les besoins humains de l'entreprise et de définir les politiques adaptées. Son temps se partage entre des réunions de stratégie globale avec le directeur général, des rencontres avec le responsable du recrutement, le responsable de la formation, les représentants du comité d'entreprise... Partant de là, il définit un projet d'entreprise, des orientations à suivre pour le recrutement ou la sécurité sur le lieu de travail, par exemple. Où exerce-t-il ? Les métiers du numérique. Selon les chiffres-clés 2014 du Syntec Numérique, les informaticiens représentent 3,3 % des salariés du secteur privé en France. On dénombre également 17 000 professionnels du numérique dans les 3 fonctions publiques, et près de 20 000 informaticiens indépendants. Pour 2014, Syntec Numérique confirme un retour à la croissance du secteur de + 0,7 % avec des conjonctures différentes selon les métiers : mieux orientée pour l'édition de logiciels ( + 2 %) , toujours tendue pour le conseil en technologies et un retour à la croissance pour les ESN, entreprises de service du numérique (ex-SSII).

En 2015, le secteur conseil, logiciel et services devrait afficher une croissance de + 1,5 % tandis que les éditeurs de logiciels devraient voir leurs activités augmenter de 2,6 %. Bon à savoir : 6 000 emplois ont été créés dans le secteur en 2013 (Source BIPE, exploitation des données Acoss). Développeur informatique. Description métier Le développeur informatique réalise un cahier des charges fixant les besoins des utilisateurs et décrivant les solutions techniques envisagées. Pour écrire un programme, il utilise des logiciels prêts à l’emploi (progiciels) qu’il adapte aux besoins spécifiques du projet. Ces logiciels de travail lui permettent d’orienter son activité de plus en plus vers l’analyse. En fin de parcours, il effectue des tests puis participe au lancement des applications. Il réalise également les notices techniques ainsi que les guides pour les utilisateurs. Selon les cas, il peut aussi assurer le soutien technique, la formation ou la maintenance technique technique du logiciel.

Les développeurs travaillent en majorité dans des entreprises utilisatrices comme les banques ou les grandes entreprises. Les conditions de travail impliquent parfois des horaires lourds et décalés (travail de nuit et jours d'astreinte en cas d’urgence), mais les salaires compensent ces difficultés. Évolutions. Analyste-programmeur | Informatique - Electronique - Numérique.

L’analyste-programmeur est un informaticien qui réalise des logiciels à partir d’un cahier des charges. Il utilise des langages informatiques et écrit et conçoit des lignes de codes. Contenu réalisé en partenariat avec SUPINFO Également appelé « développeur », l’analyste-programmeur met au point et améliore les systèmes et applications utilisés dans les entreprises sous la direction d’un chef de projet. Il peut également adapter des programmes informatiques standards. Analyse… Avant toute chose, le développeur analyse les besoins des utilisateurs, leurs obligations et leurs contraintes afin de répondre au mieux à la demande. …et programmation Une fois le projet défini dans ses moindres détails, place à sa conception technique ! Compétences nécessaires Maîtrise de l’informatique dont la connaissance des différents langages de programmation Savoir travailler en équipe Un grand sens de l’écoute Bonne capacité d’adaptation Rigueur et précision Maîtrise de l’anglais indispensable Cursus / formations.

Développeur informatique. Niveau d'études : Bac+2 - Bac+5 Diplôme : BTS, DUT, DEUST - Master, Mastere, MS, MSc Domaine : Informatique, télécommunications A partir d’un cahier des charges établi en accord avec l'entreprise cliente, le développeur informatique participe à l’écriture de programmes et les teste pour détecter les dysfonctionnements. Il assure à la fois la conception technique, la programmation et la mise au point d’applications informatiques.

En dehors des compétences informatiques, le métier de développeur informatique requiert des connaissances dans d'autres domaines dont la gestion comptable, financière ou commerciale. A cela s'ajoute la maîtrise de l'anglais, de plus en plus incontournable. Un travail d'équipe Marine travaille pour une petite société de services informatiques dans la gestion de bases de données. « Mon employeur a plusieurs clients : des entreprises. De nombreuses heures sur l'ordinateur Marine est ingénieur génie logiciel. Yann, 27 ans, développeur d'applications freelance. Devenir Développeur informatique – Fiche métier Développeur informatique. Professionnel de l'informatique, le développeur informatique est une personne capable de créer des logiciels, souvent sur mesure, afin de répondre à des besoins précis de la part des utilisateurs. Amené à évoluer sans cesse et à élargir son champ d'action, le développeur informatique doit faire preuve de capacités à s'adapter et à s'auto-former pour pérenniser son emploi et ne pas se laisser dépasser par les nouveaux diplômés qui, à la pointe des dernières innovations, arrivent chaque année sur Comment devenir Développeur informatique ?

Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération... Mission du métier : Développeur informatique Lorsqu'il est en place, le développeur informatique exerce sa fonction, dans la majorité des cas, à partir d'un cahier des charges, confié par le client ou qu'il peut être amené à réaliser lui-même. Devenir Développeur informatique : Qualités requises Développeur informatique : carrière / possibilité d’évolution : Analyste programmeur (développeur)

Le métier de développeur informatique. Emploi Développeur informatique.