Moteurs de recherche

Facebook Twitter
Google : Les données personnelles, une question de vie ou de mor «Le fait d'avoir ces données personnelles a beaucoup de valeur. Moins on gardera de traces comme celles-là, plus on aura de chances de tous mourir» . On s'est un peu pincé en lisant dans le Telegraph cette déclaration attribuée à Larry Page, cofondateur de Google, présent près de Londres pour le Google Zeitgeist 2009. A deux doigts de penser que le vénérable quotidien anglais nous sortait soit une citation tronquée, soit un poisson d'avril à retardement. Et pourtant, d'autres médias comme la BBC la rapporte également -- sans préciser toutefois si la phrase n'a pas été déclarée sur un ton badin, du genre «Barack Obama s'est inspiré de ma campagne» . Ce qui ne changerait de toute manière pas grand chose au propos. Google : Les données personnelles, une question de vie ou de mor
Métro Montréal - Vie privée: Mozilla conseille de laisser tomber Après des révélations surprenantes d’Eric Schmidt, le chef de la direction de Google, Asa Dotzler, le directeur du développement de la communauté chez Mozilla, a conseillé aux utilisateurs de Firefox de laisser tomber Google et Métro Montréal - Vie privée: Mozilla conseille de laisser tomber
Hier, jeudi 28 janvier, était la «journée européenne de la protection des données à caractère personnel», une initiative du Conseil de l'Europe relayée par la Commission européenne. L'occasion de faire un point sur l'évolution des politiques de confidentialité appliquées par les principaux moteurs de recherche du marché. La tendance au raccourcissement de la durée de conservation des données personnelles a été entamée suite à une directive européenne apparue le 15 mars 2006 et répondant au doux nom de Directive 2006/24/CE (voir aussi sur Wikipedia ). Celle-ci permettait aux États membres d'imposer une durée de conservation allant de 6 à 24 mois, une période déjà restrictive pour les pratiques ayant cours alors. Vie privée : Google, Microsoft et Yahoo dans la durée Vie privée : Google, Microsoft et Yahoo dans la durée
Vie privée : Google, Microsoft et Yahoo dans la durée
Microsoft s'engage à anonymiser les données de Bing après 6 mois Microsoft s'engage à anonymiser les données de Bing après 6 mois A l’occasion d’une conférence de presse à Bruxelles, Microsoft a annoncé qu’il rendrait anonymes les recherches effectuées sur son moteur Bing après six mois. Passé ce délai, l’éditeur s’engage donc à supprimer les adresses IP des internautes, qu’il conservait jusqu’à présent durant dix-huit mois. Par cette décision (qui prendra effet d’ici 12 à 18 mois), Microsoft se met en conformité avec les préconisations arrêtées en 2008 par le groupe Article 29 qui fédère l’ensemble des CNIL européennes. Au titre de la directive 95/46/EC, le G29 a fixé à six mois le délai maximum applicable aux moteurs de recherche pour effacer ou rendre anonymes les données personnelles des internautes. Google ne supprime pas intégralement les adresses IP après 9 mois Face à l’inertie des moteurs, le groupe Article 29 a de nouveau rappelé à l’ordre les entreprises fin 2009, exigeant une réponse au plus tard à la fin du mois de janvier 2010.
Les moteurs de recherche alternatifs - 15 Minutes of Fame