Les copains / Le piston

Facebook Twitter

Eric Woerth affirmait à sa banque ne vivre qu'avec 112 euros par mois. Eric Woerth aurait déclaré à sa banque 3.000 euros de salaire par mois en janvier 2008, selon Mediapart.

Eric Woerth affirmait à sa banque ne vivre qu'avec 112 euros par mois

Le site Internet s’est procuré un document bancaire déposé par le ministre à son agence du Crédit agricole de Chantilly, alors qu’il souhaitait obtenir un emprunt pour financer sa campagne municipale. L'agence régionale du Crédit Agricole Brie Picardie a démenti de son côté ces informations, n'excluant pas de saisir la justice pour «violation du secret bancaire», selon un communiqué. Selon Mediapart, Eric Woerth devait toucher à l’époque de la déclaration environ 14.000 euros brut par mois en tant que ministre, plus 2.400 euros en tant que maire de Chantilly.

«Peut-être Eric Woerth a-t-il d'autres revenus, mais une chose est donc sûre: il touche au moins 16.000 euros par mois», affirme le site d'informations.

Serge Dassault

Bolloré attaque France Inter et se retrouve sur la défensive. Un procès en diffamation est souvent plein de surprises.

Bolloré attaque France Inter et se retrouve sur la défensive

Mardi, la XVIIe chambre du tribunal de Paris a examiné la plainte du groupe Bolloré contre une enquête de France Inter intitulée « Cameroun : l’empire noir de Vincent Bolloré ». Rue89 a suivi cette audience boomerang où l’attaquant s’est retrouvé en position de défenseur. Exclusif : les invités du Président au dîner du Fouquet's. Voici donc le noyau dur du sarkozysme. Voici donc la scène 1 de l’acte 1 du quinquennat, ce moment inaugural par lequel les auteurs de l’opus, Ariane Chemin et Judith Perrignon s’efforcent de traquer la vérité de ce régime qui s’est imposé à une France incrédule. Marianne2.fr publie ci-dessous le générique de la pièce, ces cinquante-cinq invités plongés, le soir du 6 mai, dans une longue attente de l’arrivée de Cécilia Sarkozy.

Cinquante-cinq invités qui disent beaucoup du système Sarkozy. L'Union : Article : Le successeur de Séguin nommé par... France Inter - Les chroniques - L'édito politique. Les chasses présidentielles "ne coûtent rien", selon Charon. Le domaine du château de Chambord (Panoramas/Flickr) Si les grands patrons et les politiques ne venaient pas tuer les sangliers de Chambord, ce serait aux gardes du domaine de le faire...

Les chasses présidentielles "ne coûtent rien", selon Charon

Autant inviter le gratin à jouer du fusil. C’est, en résumé, l’argument de Pierre Charon pour justifier la reprise des chasses présidentielles. Avec Donnedieu, des ayants droit touchent 300 000 fois la mise. Renaud Donnedieu de Vabres en mai 2007, alors qu’il est ministre de la Culture (Benoit Tessier/Reuters) Une des dernières décisions de Renaud Donnedieu de Vabres en tant que ministre de la Culture vient d’être épinglée par la Cour des comptes.

Avec Donnedieu, des ayants droit touchent 300 000 fois la mise

En mai 2007, il a accordé 300 000 euros aux héritiers d’un architecte qui n’avaient obtenu qu’un euro symbolique devant le tribunal. Il s’agit de trois petits-enfants de Georges Vaudoyer (1877-1947), auteur d’un immeuble occupé actuellement par le ministère de la Culture, dans le centre de Paris. Construit à la fin des années 20, le bâtiment en jouxte un autre, conçu dans les années 50. En installant ses services dans les deux immeubles, le ministère a voulu unifier l’ensemble, et a retenu le projet des deux architectes Soler et Druot, qui ont recouvert les deux façades d’une résille métallique. Pas de repos pour la bande à Sarko. Martineric - flickr - cc A Noël, point de trêve.

Pas de repos pour la bande à Sarko

Les polémiques reprennent et se succèdent. Copenhague oublié, voici le retour d’une loi contre la Burqa, l’indignation Bling Bling de Nicolas Sarkozy contre les retards d’Eurostar, une enquête sur les sondages élyséens ou ... un fichier géant contre les fraudeurs à la Sécu. Joyeux Noël ! Un vaccin présidentiel contre la burqa ? L'Union : Article : Un anti-IVG pour la santé mentale de la...

Pour que Christine Albanel n'ait pas le droit de r. Madame Christine Albanel a longuement et fortement agi pour faire accepter la loi HADOPI, ceci en tant que ministre de la République et au nom de tous les Français.

Pour que Christine Albanel n'ait pas le droit de r

Or ce projet a d'énormes répercussions financières et industrielles pour certaines compagnies privées impliquées dans les médias et internet. Comme France Télécom qui a très fortement et à de nombreuses occasions pris position sur ce projet. France Télécom: Christine Albanel va prendre les rênes de la com. L'ancien ministre français de la Culture et de la communication, Christine Albanel, va officiellement rejoindre jeudi l'équipe de direction de France Télécom et sera chargée de la communication interne et externe du groupe, selon le numéro deux du groupe cité par le Journal du Dimanche (JDD).

France Télécom: Christine Albanel va prendre les rênes de la com

"Nous nous sommes vus à plusieurs reprises et l'idée est née. Christine Albanel avait envie de participer à la vie d'une grande entreprise. Albanel risque 2 ans de prison en devenant directrice à France T. Mise à jour : Comme nous le signalent plusieurs lecteurs, l'article cité ne s'applique pas aux anciens ministres.

Albanel risque 2 ans de prison en devenant directrice à France T

C'est ce qu'a jugé le Conseil d'Etat lors de la nomination de Jean-Jacques Aillagon à la présidence de TV5, en 2005. Juridiquement, il ne semble donc pas possible de s'opposer à la nomination de Christine Albanel, qui n'était au sens de la loi ni "fonctionnaire" ni "agent d'une administration publique". Politiquement, c'est autre chose. Comment justifier dans l'esprit que ce qui s'applique au fonctionnaire ne s'applique pas au ministre de tutelle ? Sarko nomme Migaud… pour mieux faire passer Charasse. (photo: Serge-Henri Bouvet - Wikimedia commons - cc) Du même auteur On croyait la ficelle de l’ouverture usée jusqu’à la corde, il n’en est rien : « Un socialiste présidera la Cour des comptes ».

Sarko nomme Migaud… pour mieux faire passer Charasse

De tels mots en « une » du Monde, ça vous redore un blason présidentiel. Affaire Proglio : les plus belles marches arrière. Le patron d'EDF et Veolia avait raison de vouloir un double salaire, il a raison de ne plus en vouloir. Après le palmarès des plus belles excuses bidons pour le double salaire d'Henri Proglio , nous vous proposons d'élaborer celui des rétropédalages les plus acrobatiques. Mention spéciale à Christine Lagarde, qui refuse d'« effeuiller les marguerites du passé ». Fillon : c'est « sage »


  1. lolole13 May 31 2010
    Et ce n'est que le début *Facepalm²*
  2. lolole13 May 31 2010
    Et oui, on en arrive à se demander qui de la France ou de l'Afrique francophone a appris à l'autre à faire dans la république bananière. *Facepalm*
  3. PED May 31 2010
    Mis bout à bout, c'est absolument édifiant !!!!!